Voyages | Articles

Jour 3 : Départ pour Corfou !

13 décembre 2016

Réveil à 10h.
Nous avons commencé la journée par faire nos valises et puis nous sommes sortis pour manger. Nous devions partir à l’aéroport pour le vol de 15h10. Comme les jours précédents, la pluie était au rendez vous, à croire qu’elle avait décidé qu’on ne verrait pas une seule journée sans elle ici. Nous nous sommes baladés une dernière fois dans Bordeaux en repensant à cet agréable séjour.

 

Ensuite, nous avons déambulé dans la rue Sainte Cathrine à la recherche d’un endroit sympa où déjeuner. Bien sûr, nous étions pressés par le temps alors notre choix a dû se faire dans la rapidité. Nous sommes finalement retournés au point de départ, l’endroit où on souhaitait aller semblait très étrange donc nous avons rebroussé chemin. Finalement, nous avons attéri dans un Wok nommé “Wok to walk”, en plus du jeu de mot, c’était vraiment délicieux.

Il faut dire que je suis vraiment une adoratrice des woks, donc dés que j’en vois un, j’ai envie de l’essayer. Evidemment, mon compte bancaire n’est pas du même avis que moi mais tant pis, il ne faut pas toujours se priver dans la vie !

Après le déjeuner, nous avons récupéré nos affaires et direction l’aéroport. Il faut avouer que le trajet de la place de la victoire à l’aéroport Merignac dure une heure, donc une heure debout entouré par une foule de personnes, c’est assez éprouvant. Bref, nous sommes arrivés à l’aéroport en avance, nous avons embarqué avec la compagnie Volotea et nous sommes partis direction Corfou.

Il faut savoir que nous avons payé nos billets 7euros lors d’une promotion. Donc non, je ne m’amuse pas à dépenser des milles et des cents dans des billets d’avion, même si on pourrait le croire.

En arrivant, on était assez perdu. Déjà, on n’arrivait pas à trouver de point d’information et ensuite, voir tous les panneaux en Grec c’est assez déstabilisant. Bref nous avons finalement pris un bus pour Kerkira, la grande ville à côté de l’aéroport. Nous avons donc découvert certains aspects du paysage grec. Par contre, c’était assez étrange de voir les grands tas de sacs poubelle dans la rue. Il y avait comme des immenses bacs remplis de sacs et ça débordait de tous les côtés. Il y en avait de tous les côtés et de manière imposante.

Et là, on a commencé à chercher l’autre bus pour aller à Akhavari, au nord de l’île. C’est là bas que se trouve notre logement. C’est à ce moment là que la chasse au bus a commencé, on demandait notre chemin à des personnes qui nous indiquaient vaguement où aller en Grec et on faisait des allers retours dans les rues. Heureusement, nous sommes tombés sur un couple très gentil qui nous a indiqué la route en assurant qu’ils s’y rendaient aussi. Nous avons pu les suivre et trouver le fameux bus.

S’en est suivie une bonne heure de route en bus. Malgré la longueur de trajet, nous avons pu admirer différents paysages. Au début, on appercevait des belles maisons avec des grandes piscines et à côté des maisons à l’abandon. Il y avait des petits villages pitoresques et des endroits très touristiques. Et puis, on a traversé des campagnes, pris des virages et fini sur le bord de la côté.

Après quelques minutes de recherche, nous avons trouvé notre hébergement. C’est super joli, il y a une piscine, les propriétaires sont vraiment adorables et très serviables. C’est vraiment clean et en même temps, ça ne fait pas hôtel de luxe et pourtant, c’est agréable.

Plus tard, nous avons dîné et nous sommes allés dans un super market pour acheter de quoi petit déjeuner. Le gérant était aussi très chaleureux et nous a même raconté une anecdote. C’est surprenant de voir qu’ici les gens sont vraiment gentils de manière générale, que ce soit les conducteurs de bus ou les commercants.

Bref, c’est une grande journée qui s’achève et le meilleur reste encore à venir.

A demain !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *