Textes

Désolé, c’est terminé

31 janvier 2017

Ce n’est pas contre toi, mais c’est pour moi.

Je ne peux plus continuer comme ça. Je ne peux plus faire semblant. Il faut que ça sorte avant que cela n’empire. Je n’aime pas ta façon de faire, encore moins ta façon d’être. Cette manière de penser que tout t’est due m’énerve à un point que tu n’imagines même pas. Il faut que cela cesse, je ne veux plus être complice de ça. Je ne veux plus te regarder en train de tout détruire. Tu ne te rends même pas compte du mal que tu répends autour de toi. 

Depuis quand on traite ses amis de la sorte? Depuis quand on estime qu’ils n’existent uniquement lorsque cela nous arrange? Depuis quand on oublie ses valeurs, sa pensée et sa personne? Je suis profondément déçue par la personne que tu es devenue. J’imagine que cela fait un bout de temps que nous nous sommes perdus. 

Il aurait fallu se l’avouer plus tôt, on se serait épargné bien des chagrins, ne penses-tu pas? 

Nous avons vécu des paquets de bons moments, nous avons exprimé tant de joie ensemble. C’était magique, c’était génial et c’est peut être pour ça que j’ai mis autant de temps. Car oui, cela fait un bout de temps que j’aurais du le faire. Mais je n’ai jamais trouvé le courage de te dire “au revoir”. 

Alors aujourd’hui, je le fais. Je dois le faire pour ne pas exploser, pour ne pas te détester. Je ne veux pas me focaliser sur toutes les mauvaises choses que tu fais, pour toutes ces mauvaises impressions que tu donnes. Je ne veux surtout pas oublier la personne que tu étais. Alors je te dis “au revoir” avant qu’il ne soit trop tard. En espérant retrouver, un jour, la personne que tu étais.

Aujourd’hui, je pars. 

Ce n’est pas contre toi, mais c’est pour moi. 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *