Face au miroir

https://www.youtube.com/watch?v=6T4qdndPUW8

Elle était debout face à son miroir, elle contemplait la jeune fille qui lui faisait face et s'étonnait de voir son corps rongé par quelque chose d'effrayant. Pourtant, la jeune fille semblait presque heureuse, elle souriait d'un sourire un peu faussé mais elle faisait semblant comme elle faisait semblant de manger.

Elle était habitée par une peur immense de prendre quelques kilos qu'elle jugerait immédiatement de trop, mais pourquoi se donnait-elle autant de peine pour rester à jamais la même? Pourquoi préférait-elle voir ses os se dessiner sous sa peau fine et douce comme un bébé? Pourquoi ne voulait-elle pas être belle comme elle l'était, avant?

Qu'est ce qui a changé? Qu'est qui l'a fait passer de l'autre côté? La société? La télé? Les magazines? Au fond, rien de tout ça n'en est la cause. C'était juste une douleur à forte dose, une façon pour son corps de s'exprimer, de l'obliger à se renier et à se détester. Sous toutes ses facettes, sous toutes ses courbes, elle se haissait d'avoir perdu, d'avoir marqué un échec supplémentaire. Elle se punissait pour accepter l’événement qui a tout chamboulé.

C'est depuis ses 15 ans qu'elle agit ainsi, qu'elle vit dans l'ombre de ses habits souvent trop larges qui cachent chaque centimètre de peau pouvant montrer le mal qui la rongeait. C'est depuis ses 15 ans qu'elle n'arrivait plus à se regarder en face, qu'elle était obligée de se tuer à petit feu comme les avait vu eux, mourir sous ses yeux. Son père et sa mère, dans un accident de voiture, sa seule famille lui avait laissé d'atroces blessures, ils avaient trop bu un soir, et ils avaient péri dans le noir, la laissant pour seule vivante face au mal qui la hante.

Elle les avait vu agoniser jusqu'à s'éteindre à jamais, elle n'avait pas pu les sauver et ça? Elle ne se le pardonnerait jamais. Alors pour se supporter chaque journée de trop, elle s’infligeait tous ces maux.

 

Publié le 5 juillet 2014 sur SE.
Publié le 19 juin 2017