Partons à la découverte de Gdansk #2

Hello, hello,
Deuxième jour en Pologne et déjà pas mal de jolis souvenirs se sont construits dans ma mémoire. Alors je vous en parle tout de suite ! Petit rappel avant de commencer, vous aurez un album photo complet de cette ville vers le 5-6 août, pour le moment, je me contente de vous partager des échantillons pour illustrer mon voyage.

Première étape : ECS

L'ECS ou L'Europejskie Centrum Solidarności   vaut vraiment le détour. Même si dehors, le bâtiment ne paie pas de mine, on dirait une sorte de forme géométrique non identifiée, l'intérieur est magnifique. Il y a pleins de végétations et vous connaissez mon amour pour les serres, je ne pouvais qu'aimer cette "décoration". Bref, au delà de ça, on y apprend l'histoire de la Pologne mais plus particulièrement de Gdansk. Bien sûr, cela couvre une partie assez récente et on y apprend des tas de choses. Durant les cours, on nous enseigne la pauvreté en France, les époques difficiles dans les pays frontaliers mais la Pologne, on nous en parle très rapidement. Et finalement, on entend très peu de choses sur les conditions difficiles des Polonais sous le gouvernement soviétique et les luttes qu'ils ont dû mener. Bref, c'est un endroit à faire, rempli d'histoire et d'émotion. Les audioguides vous permettent de tout suivre, les salles sont bien agencées et elles sont sur des thématiques spécifiques. Elles se suivent chronologiquement, de la répression à la libération.

Deuxième étape : Le bateau

Je ne sais pas vraiment quoi en penser. Autant l'architecture du bateau est amusante, cela fait un peu bateau pirate, autant les paysages sont vraiment pas fou. A vrai dire, on a l'impression d'avoir une visite des matériaux utilisés dans le BTP. On voit les machines hydrater les matériaux, faire du ciment, etc. Alors niveau paysage, cela laisse à désirer. En plus, prendre ce bateau là n'apporte pas vraiment de valeur ajoutée et on peut prendre les bateaux publics.

 Troisième : L'île Westerplatte

On arrive sur l'île et on a l'impression d'être perdue dans une contrée un peu touristique. Il y a des vendeurs de souvenirs et des snacks, mais c'est tout. On finit par s'avancer et marcher le long de la plage et ça devient plus sympa. On continue vers une sorte de forêt et on découvre les vestiges de la seconde guerre mondiale. On voit les maisons écroulées, les sols qui se sont effondrés, c'est assez hallucinant. Entre voir une photo et le voir en vrai, rentrer dans des restes de maison, ça change tout et ça rend tout plus réel.

Quatrième : Retour en ville

Bon, je vous avoue, nous y sommes retournés pour dîner et c'était vraiment pas mal. Mais avec ma migraine et mon problème au genou, nous sommes rentrés assez tôt.

Pour conclure, Gdansk possède un centre ville avec des rues passantes vraiment jolies mais toute la périphérie ressemble à une immense zone industrielle. J'espère que ma prochaine destination sera plus jolie. 

A bientôt !

Publié le 2 août 2017