Le secret de Sandriana Grey

Hello, hello,
Aujourd'hui je reviens pour vous parler d'un livre que je viens de terminer. Il s'agit du roman Le Secret écrit par Sandriana Grey qui a eut la gentillesse de me l'envoyer.

Résumé

Avignon, une rue déserte, ou presque. Dans cette rue, une prison. Devant cette prison, une femme totalement désemparée et rongée par la douleur. Comment trouver le courage de passer cette porte grise et glacée pour aller rendre visite à son fils unique ? Et si le remède à sa souffrance se trouvait ailleurs dans cette ville. Au détour d'une de ses rues pittoresques ? Ou bien là où elle s'y attend le moins grâce à ... un vieillard atypique sorti d'on ne sait où ?

Un soir d'été, à Châteauneuf-du-Pape, Laure, lycéenne de seize ans, croise le regard vert émeraude de Samuel, un étudiant parisien au charme irrésistible. Il sera son premier amour.

Quand après le départ de « son bel inconnu » Laure apprend qu'elle est enceinte, malgré le silence de Samuel et malgré le regard des autres, elle décide de ne pas avorter.

Laure ne soupçonne pas que vingt et un an après avoir vu Samuel pour la dernière fois, la vie de son fils et celle de Samuel vont bientôt basculer ... basculer au même endroit, en même temps. La vérité est-elle vraiment celle que l'on pense toujours? Il suffit parfois d'un seul secret pour bouleverser plusieurs vies ...

L'auteur

Je suis née dans le Sud de la France, en Provence, où je séjourne encore. Enfant, je me suis découvert deux passions : la lecture et l'écriture. Mais les aléas de la vie prirent le dessus et je déposai ma passion pour l'écriture dans un coffre fort dont moi seule détenais la combinaison.
Après des études littéraires et un an de droit à l'université, je me suis consacrée à ma famille. Mais ma passion pour l'écriture sommeillait toujours en moi, prête à refaire surface au moment qu'elle seule jugerait le plus opportun ; ce qu'elle s'octroya de faire après mon divorce, pour mon plus grand plaisir, et peut-être bientôt aussi le votre. À ce jour, je ne regrette pas d'avoir ouvert ce coffre fort grâce à cette combinaison « histoires, songe, amour, passion, drame, émotion, aventure, évasion », une combinaison aux couleurs des sentiments, car il n'y a que lorsque j'écris que je parviens à m'enfermer dans une bulle et à oublier pendant un court instant les vicissitudes de la vie.

Mon avis

Tout d'abord, je remercie l'auteur pour m'avoir donné l'opportunité de découvrir son oeuvre et pour m'avoir accordé sa confiance.

Concernant l'histoire, on découvre les aventures de Laure qui nous raconte son histoire, son chemin, ses tracas à travers un long monologue avec un vieux monsieur. J'admets être assez mitigée vis à vis de cette histoire, mais je pense que cela s'explique parce que je ne fais pas vraiment partie du public et que ce n'est pas vraiment mon genre de lecture. Alors je vais essayer de vous exploser mon avis en plusieurs points.

1/ J'ai eu du mal à rentrer dans la lecture, mais comme je le disais, je ne suis pas forcément la cible. J'ai accepté de lire cette oeuvre parce qu'elle se déroule à Avignon et c'est une ville que je connais bien.

2/ Il y a énormément de notions d'histoire, l'auteure intègre les l'histoires des bâtiments, des personnes, etc dans son livre. Alors pour moi, c'est un risque à prendre. Personnellement, au début j'ai trouvé ça intéressant et puis ensuite, ça m'a freiné dans ma lecture. Pour moi, il y a trop de détails peut être, qui font qu'on sort de l'histoire mais en même temps, cela apporte un plus.

3/ Il manque de l'action pour moi. L'histoire commence vraiment au bout de la centième page et je trouve ça dommage. Il y a énormément de descriptions, peut être trop.

4/ Le style de l'auteur est impeccable. Même si par moment j'avais l'impression de lire un fascicule d'histoire, le style de l'auteur est bien présent, il s'impose, il est fort et vraiment bon.

5/ La deuxième partie du livre est vraiment intéressante. C'est la deuxième partie du livre qui a commencé à me faire apprécier cette oeuvre. Je trouve qu'on rentre dans le vif du sujet, qu'on commence à apprendre à connaître les personnages et qu'on apprécie l'aventure.

6/ La morale est magnifique. S'il y a un truc que je ne peux pas enlever, c'est la morale. Bon même si ce n'est pas une morale à proprement parlé, mais les thématiques abordées par ce livre sont très importantes et vraiment intéressantes. Par exemple, l'abandon d'un père, comment le vivre? Comment le vit la mère mais surtout, comment le vit l'enfant? Et c'est un roman qui répond à beaucoup de questions que personne ne se pose mais qui sont vraiment importantes.

7/ Le concept est original. Ce n'est pas innovant de faire vivre une histoire en la racontant, mais là, cela apporte un vrai plus. Ce n'est pas uniquement pour changer mais il y a une manière de raconter vraiment intéressante.

8/ La manière d'aborder les relations est merveilleuse. Les sentiments sont vrais, bien décrits, on les ressent lorsqu'on les lit, notamment à travers les différentes lettres présentent dans ce roman.  Les relations entre les différents personnages nous font ressentir une certaine émotion et nous permet de nous mettre à leur place.

9/ Il manque de suspens. Pour les événements, notamment vers la fin, j'ai tout de suite deviné ce qu'il s'est passé, peut être qu'il aurait fallu amener le dénouement autrement.

Voilà, c'était les différents points que je voulais aborder pour parler de ce livre. J'ai réussi à apprécier ma lecture qu'à partir du milieu du livre, mais je pense réellement que je ne suis pas la cible et donc que cela justifie mon point de vue. Malgré tout, le livre nous offre de très belles choses et une jolie découverte, d'où mon avis mitigé. Je pense que c'est une lecture pour des gens plus âgés et plus matures que moi. Les personnes de ces tranches d'âge sauront beaucoup mieux apprécier le talent de l'auteur et pourront davantage y trouver leur compte.

Pour retrouver le livre, c'est juste ici : sur Amazon

J'espère que cette chronique vous aura plu, je remercie encore une fois l'auteur pour sa confiance et je vous dis à la prochaine !

Publié le 9 septembre 2017