Livres

La femme de l’ombre par Maude Perrier

14 décembre 2017

Hello, hello, 
Aujourd’hui je suis de retour pour vous parler de La femme de l’ombre de Maude Perrier que je remercie pour sa confiance et pour m’avoir donné l’opportunité de découvrir son oeuvre.

Résumé

Garce. Traînée. Briseuse de ménage
Des mots qu’Alysson employait fréquemment pour parler des femmes qui couchent avec un homme marié. Jusqu’à Luc. Il est son patron. Il est marié. Et la jeune femme en est éperdument amoureuse. Pour lui, elle renonce à tous ses principes.
Mais est-elle prête à faire tous les sacrifices ?
Audrey a tout pour être heureuse. Un mari qu’elle aime énormément, un emploi qu’elle adore, une vie où elle ne manque de rien. Ou de presque rien. Chef d’entreprise, Luc passe tellement d’heures à son bureau que son épouse se sent délaissée, invisible. Et leur couple en souffre.
Lorsqu’un nouveau collègue entre dans sa vie, si séduisant et plein d’attentions à son égard, Audrey manque de vaciller. Osera-t-elle céder à la tentation du beau Karim ? Et si à cause de cet homme, tout volait en éclat ?

L’auteur

Maude Perrier est un nom de plume qui a vu le jour en 2015 avec la sortie du livre “Le choix de sa vie”. Derrière se cache une maman qui partage son temps entre son travail, sa famille, et l’écriture.

“En me mettant derrière un clavier, j’avais en tête de vous offrir une parenthèse d’évasion, d’émotion et de plaisir. En compagnie de l’une de mes héroïnes, je voulais, l’espace de quelques heures, que vous vous sentiez comme dans une bulle, bien loin de vos tracas.

A ce jour, ces héroïnes sont au nombre de sept : Jessica, Julie, Camille, Tessa, Manon, Lucie et Christelle. Elles vous feront voyager, à Saint-Barth, au Mexique, en croisière en Méditerranée ou encore au Québec, vibrer, pleurer peut-être…

Ce sont des femmes comme vous et moi, des femmes ordinaires que vous pourriez croiser dans la rue, ou dans votre miroir. Des femmes ancrées dans une réalité pas toujours des plus joyeuses, quelques fois gravement blessées, mais qui ne s’avouent jamais totalement vaincues. Des femmes qui relèvent leurs manches et se battent, contre elles-mêmes, contre les autres, ou contre la maladie… Parce que dans la fiction comme dans la réalité, le vrai bonheur a toujours un prix.”

Mon avis

Dans cette histoire, nous avons le point de vue de deux femmes. Celui d’Alysson, une jeune femme complètement amoureuse de son patron, Luc. Elle essaie pourtant de l’oublier, sort avec d’autres personnes mais rien n’y fait, c’est lui qu’elle veut. Et celui d’Audrey, la femme de Luc, qui désire de l’attention de la part de son mari beaucoup trop absent. Luc se consacre complètement à son entreprise, ce qui agace sa femme pourtant, lui répète qu’il fait ça pour eux, pour qu’ils aient une belle vie. Finalement, durant un voyage d’affaire au Vietnam, Luc franchit la ligne de l’infidélité et se met à fréquenter Alysson. Alysson, perdue entre ses sentiments et sa raison, finit par s’avouer vaincue et devient rapidement la maîtresse de Luc. D’un autre côté, Luc essaie par moment de se racheter auprès d’Audrey, c’est elle qu’il aime et avec qui il veut passer sa vie. Cela ne l’empêche pas de lui mentir et de garder Alysson sous la main.

Cette histoire m’a beaucoup plu. Elle est légère, elle pose des questionnements fondamentaux et même si j’ai envie de frapper Luc, j’ai trouvé ça intéressant de voir l’évolution des différents personnages. Chacun éprouve des sentiments différents et chacun lutte contre ses propres problèmes. Audrey comme Alysson ont des amis qui leur permettent d’avancer, de se questionner mais souvent, elles ne remettent rien en question. Luc lui, semble se jouer des jeunes femmes sans vraiment s’en rendre compte.

Par moment, la culpabilité rattrape Alysson et elle s’en veut, mais elle retourne rapidement dans les bras de Luc. C’est un peu ce qui m’énerve dans le livre, on dirait un toutou et elle ne semble plus avoir de vraie personnalité. Elle ne s’impose plus et réagit souvent comme une enfant. En même temps, cela se comprend et c’est justifié par son amour pour son patron. Elle tente, joue avec le feu et essaie de se persuader qu’elle pourrait avoir plus de lui.

Je ne dirai pas que c’est une leçon de vie, mais cela montre bien le cercle vicieux de la tromperie. On voit ceux qui en souffrent et ceux qui en jouent. On peut voir les enjeux et bien sûr, à la fin tout se sait. Il est inutile de se dire que son mari ou sa femme (copain ou copine) ne l’apprendra pas, parce que si, c’est quelque chose qui ressortira un jour.

Au delà du caractère des personnages et de leurs états d’âme, l’histoire est addictive. J’ai commencé le roman et je ne voulais pas le lâcher avant d’avoir connu le fin mot de l’histoire. C’est une lecture légère qui nous distrait et qui peut nous émouvoir. Les sentiments des personnes semblent sincères et authentiques, peut être qu’on se retrouve dans les émotions des protagonistes? Qu’on soit le trompeur, le trompé ou la personne avec qui quelqu’un commet l’acte d’infidélité? Quoi qu’il en soit, l’histoire repose sur des sentiments, sur la vie et tout cela, sans superflu.

De plus, j’ai une histoire particulière avec le Vietnam donc forcément, cela a fait tilte dans ma tête. Cela ne pouvait que me conquérir.

Bref, je recommande cette lecture douce et triste à la fois, si vous avez envie de passer un instant agréable en compagnie de Maude Perrier.

Et voici le lien amazon !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *