Textes

Et ça me rend triste

10 janvier 2018

Le regard las, les yeux contemplant le vide, elle se brise petit à petit.
Allongée sur le sol, elle contemple le plafond en se répétant à quel point elle est nulle. Elle se déteste, elle déteste son corps et elle se déteste de rien pouvoir y changer. Elle hait son caractère réservé, elle déteste ne pas pouvoir parler, elle s’en veut de rester en retrait.

Il y a beaucoup trop de doutes dans son esprit, beaucoup de doutes et de mépris.
Le regard des gens la rabaissent, leurs mots la blessent et elle est là, à douter d’elle. Pourtant, le problème ne vient pas d’elle. Elle veut parler, s’exprimer, partager, alors elle va y arriver. Tout doucement, petit pas par petit pas, et elle pourra enfin montrer au monde entier qui elle est.

La voir dans cet état me fait mal au coeur. Je sais ce qu’elle vaut, je sais de quoi elle est capable, mais le sait-elle, elle? A-t-elle conscience de toutes les jolies choses qu’elle est capable de faire? De toutes les limites qu’elle peut repousser? De tout le chemin qu’elle a déjà accompli?

Elle est géniale et ça me rend triste qu’elle se déteste autant, qu’elle se blâme autant et qu’elle n’arrive pas à se détacher de l’image de la petite fille qui ne dit rien, invisible aux yeux de douce et nulle aux siens.

 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *