Top 10 des choses énervantes en coloc !

Hello, hello,
Comme certains doivent le savoir, je suis en première année de master et chacun sait qu'étude rime souvent avec colocation. Alors aujourd'hui, je ne vis pas en coloc mais j'ai vécu 3 ans comme ça. Du coup, je me suis dit que ça serait peut être pas mal de faire un top 10 des choses qui m'ont énervé en coloc ! Et je suis sûre que certains d'entre vous se reconnaîtrons aussi... Bien sûr, ça a été pour moi une expérience enrichissante mais tout n'est pas parfait ! :)

1. Le bruit

Je pense que c'est LE truc le plus énervant dans une coloc. En fonction du nombre de personne, il y a encore plus de bruit à n'importe quelle heure. On a des rythmes de vie parfois différents, certains regardent la télé le matin alors que vous dormez juste à côté, d'autres se font des smoothies le matin, d'autres se préparent à manger à 1 ou 2 heures du matin pour le plus grand plaisir des autres.

2. Se retrouver seul

Malgré les avantages financiers, il y a des gens (comme moi) qui aiment aussi vivre en colocation pour ne pas être seul. Pourtant, cela peut arriver quand votre colocataire rencontre quelqu'un et disparaît ou alors, quand vous êtes la seule personne à rester dans le coin pour les vacances.

3. Le rangement

Comme je le disais, on est parfois très différent et donc, notre définition de rangement peut l'être également. Rien ne m'énerve plus que de retrouver des tonnes d'affaires personnelles dans les espaces commun. Par exemple, un de mes coloc avait la bonne idée de me laisser ses vêtements et ses caleçons à même le sol dans notre salle de bain. Chouette non? J'adore avoir des petits tas de vêtements dans ma salle de bain.

4. Les tâches ménagères

Quand on vit avec ses amis, on croit qu'on va réussir à se répartir les tâches ménagères naturellement mais pas du tout ! Que vous adorez la personne ou que vous la rencontrez pour la première fois grâce à lacartedescolocs.fr, l'histoire du ménage est toujours la même chose ! Il y a toujours qu'un (ou deux)  qui fait tout et les autres qui vivent la ville tranquillement. On a beau instaurer des plannings, ça marche rarement et la vaisselle s'accumule...

5. Le copain ou la copine du coloc qui vit chez toi...

Et oui, ton coloc ou ta coloc rencontre l'amour de sa vie...On est heureux, c'est sympa, jusqu'à ce que l'amour de sa vie vienne squatter chez vous. En général, l'amour de la vie reste plus souvent que chez vous que chez elle, donc c'est super sympa pour vous...

6. Les soirées

Eh oui...Un autre point critique ! Tu as un partiel le lendemain mais ton coloc a décidé de faire la fête? Bienvenue dans la vie des colocs. Vivre avec un fêtard, très peu pour moi et pourtant, l'année dernière mon salon était une boîte de nuit régulièrement...

7. Les courses

Oula...Encore un point sensible. Alors il y a deux écoles : Ceux qui achètent et divisent tout mais en fonction des goûts de chacun, ça peut rapidement être compliqué. Par exemple, en deuxième année de licence, je faisais mes courses avec mes colocs en général et je ne mange pas de viande, donc finalement, ça ne m'arrangeait pas du tout... (bien que mes colocs ne m'aient jamais fait payer leurs viandes hein !). Enfin bref, c'était surtout bien en première année de licence avec ma coloc qui était aussi mon amie et qui était aussi végétarienne. Et la deuxième école, que j'ai appliqué surtout l'année dernière et un peu avant : chacun fait ses courses et mange ce qu'il achète. Le risque c'est que les autres piquent dans vos affaires et que vous finissiez par péter un câble...

8. Les animaux de compagnie

J'adore les animaux, la preuve j'ai chez moi 2 chats et ici un lapin. Pourtant, quand j'ai vécu en coloc avec le chat de ma coloc qui miaulait la nuit, c'était un vrai régale...Surtout quand ma coloc partait et que la litière devait être changer, bonjour les odeurs quand vous n'avez pas de balcon.

9. La copulation des colocs

Qui n'a jamais entendu son ou sa colocataire se reproduire plutôt bruyamment? Surtout quand la discrétion n'est pas leur fort, c'est assez désagréable quand on veut travailler ou dormir...

10. La cuisine

Que ce soit le rangement ou faire à manger, on a l'impression qu'il faut prendre un ticket pour se faire à manger. En plus, quand on est pas le premier, on se retrouve avec la vaisselle à faire pour pouvoir préparer le repas.

Mais malgré tout, j'ai aimé tous mes colocataires. J'ai vécu durant ces trois années avec 9 personnes différentes (une coloc à deux, puis à trois et enfin à 6), 9 personnes qui m'ont appris, qui m'ont aidé et avec qui j'ai passé de merveilleux moments. Ce sont des gens que je ne vois pas souvent, soit parce que je suis partie soit parce que ce sont eux qui sont rentrés chez eux et j'avoue que j'ai toujours un pincement au coeur. J'ai passé des moments géniaux avec toutes ces personnes que ce soit en faisant à manger, en regardant des films, en regardant des émissions débiles, en sortant tous ensemble, en rigolant tout simplement, en se chamaillant, en discutant sérieusement, en travaillant tous ensemble dans le salon, en débattant... et je les aime profondément.

Publié le 15 janvier 2018