Textes

Un peu de douceur

15 mai 2018

Aujourd’hui, j’ai juste envie de vous écrire ces quelques mots.
Je n’ai pas grand chose à dire mais toujours énormément à écrire.
Mes idées s’entremêlent, elles se succèdent, elles me font réfléchir.

Parfois, je me sens faible. J’ai l’impression que je ne peux rien faire, que je me déteste et j’ai envie de fuir ce monde d’une manière où d’une autre. Et puis, il y a quelque chose, une petite chose insignifiante aux yeux de tous qui me rappelle. Qui me rappelle tout ce que je peux accomplir, tous les exploits que je peux réussir. Je n’ai jamais confiance en moi et pourtant, j’ai toujours tenté de me surpasser.

Il y a une petite flamme, une sorte de force qui me dépasse qui ne cesse de brûler. Elle me pousse à toujours aller plus loin, à toujours me relever. Je ne sais pas vraiment si elle existe ou si elle est le fruit de mon imagination, mais c’est elle qui me guide lorsque je pleures plus que de raison, lorsque je sombre sans même m’en rendre compte, lorsque je tourne le dos un peu trop souvent…Elle est toujours là. Elle attend.

Elle me laisse pleurer un moment puis vient enflammer mon corps, mon être et sûrement mon cœur. Elle me répète de me battre, elle me conjure de me relever, elle me pousse toujours plus loin, toujours plus fort. Elle ne m’abandonne pas même quand je ferme les yeux, même quand je bouche mes oreilles pour ne plus rien entendre, même quand je veux que tout s’arrêter.

Et je pense qu’on a tous cette petite étincelle en nous, qu’on a tous cette lueur d’espoir qui attend. Qui vous attend. Elle veut juste que vous la regardiez et que vous l’acceptiez. Cela ne sert à rien de la repousser, elle restera présente, toujours. Fidèle au poste, elle vous rappellera que la vie ce n’est pas se lamenter sur son sort mais c’est se battre pour que notre avenir vaille de l’or.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *