Trente secondes avant de mourir de Sébastien Theveny

Hello,
Aujourd'hui je reviens pour vous parler du roman "Trente secondes avant de mourir " de Sébastien Theveny que je remercie pour sa confiance.

Résumé

Pour que des vies basculent, il suffit parfois d’une seconde.

New York, 2018.
Assis dans une salle d’embarquement de l’aéroport de La Guardia, Tom Brady observe les autres passagers, autant d’anonymes ignorant tout de son terrible Thanksgiving 2015.

Impossible d’oublier ce fameux jeudi ! Une journée noire, agitée, tendue, qui cache d’effroyables secrets mais aussi une vérité glaçante, dérangeante, dont les racines puisent bien plus loin dans le passé…

À cet instant, Tom est loin d’imaginer qu’il ne lui reste que trente secondes avant de mourir.

L'auteur

Né en 1976 en Pays de Champagne,je pose mes valises en Franche-Comté en 2002 et ne quitte plus cette terre d’adoption. De formation littéraire , j'occupe mon temps libre à rédiger poèmes, nouvelles, contes pour enfants et romans tout en n’oubliant pas de m'adonner au tennis et au tennis de table : mens sana in corpore sano !

Après la publication de mon premier roman "Trouble Je", j'ai publié mon premier recueil de poèmes, écrits sur une période 14 ans, intitulé "En Vers... et contre tout".
J'ai eu l'audace également de créer un "roman en alexandrins" : Vers...tige, qui suit la vie d'un homme de sa naissance à sa mort, au travers du prisme du désir et de son rapport aux femmes.

Un Frère de Trop, mon premier thriller, a conquis plus de 25000 lecteurs en auto-édition, depuis sa parution en novembre 2017.

Mon avis

Dans ce roman, on suit les aventures de Tom Brady, mais aussi d'une certaine Erin, d'un certain Ramon et d'un certain DeMarcus. L'histoire veut nous montrer que tout est lié, que chaque événement en entraîne un autre et que tout est une conséquence de quelque chose qui est arrivé bien avant.

Ce livre est composé de plusieurs histoires, chaque personnage se croise un jour et influe sur la vie des autres, même s'ils ne le savent pas. On revit leurs instants passés, on découvre les moments présents et on se rend compte qu'ils se sont tous connus. Si au début on est un peu perdu, l'auteur dévoile les éléments de l'histoire comme un puzzle à reconstituer. Si je peux reprocher quelque chose à l'auteur, c'est peut être le fait qu'on s'y perd un peu parfois. On passe d'un personnage à un autre, d'une période à une autre et peut être qu'on change un peu trop.

Mais je salue le travail de l'auteur, c'est difficile de mettre en place autant d'histoires et qu'elles aient du sens. Même si parfois on s'égare, on peut retracer l'histoire et le cheminement des événements. Tout est un enchaînement d'événements réfléchis et bien pensés.

Le style de l'auteur est fluide, soigné et il nous embarque facilement dans l'histoire. On ne voit pas les pages défiler, on souhaite connaître le fin de l'histoire. D'ailleurs, la fin est, elle aussi, très inattendue. Ce roman nous propose beaucoup de rebondissement et place plusieurs intrigues mais tout fini par se recouper.

Je pense que c'est le style de roman qu'on peut lire plusieurs fois, qu'on lit une première fois pour découvrir la fin et qu'on relit pour mieux faire attention aux détails. Ce n'est pas le roman le plus joyeux, ni le plus triste mais il est distrayant et nous permet de nous évader de notre quotidien. Dans cette histoire, rien n'est acquis, tout reste à être joué tout en étant déjà jouer d'avance.

On nous parle des amitiés d'enfance qui se brisent avec le temps mais qui n'en restent pas moins fortes lorsqu'on se recroise, on nous parle des personnes sans histoire qui se retrouve à commettre des actes répréhensibles quand on manque de moyen, on nous parle des personnes qui semblent être tout à fait honnêtes mais qui ont commis des actes vraiment monstrueux et des victimes : de ces victimes de racisme, des victimes d'agression sexuelles, des victimes de discrimination et donc plus largement : de celles qui n'ont rien fait mais qui étaient là, au mauvais endroit, au mauvais moment avec les mauvaises personnes.

Merci à Sébastien Theveny pour sa confiance et pour m'avoir donné l'occasion de découvrir son nouveau livre que vous pouvez retrouver juste ici.

Publié le 2 juillet 2018