Je te pardonne16 juin 2018
Aujourd’hui, Je suis retournée sur les lieux qui ont marqué notre histoire, ce n’était pas voulu, ce n’était pas prévu mais c’est arrivé. Et notre banc dans ce square, qui a entendu nos joies, nos peurs et nos désillusions, il est aujourd’hui recouvert de végétation. Le temps a passé, les jours ont défilé et nous avons changé. Cela fait bien longtemps que nous nous aimions plus mais aujourd’hui, je me suis rendue compte que j’étais heureuse. Heureuse qu’on ait vécu cette histoire et surtout, heureuse qu’on ait grandi ensemble. Il y a eu des hauts et bien sûr des bas, on s’est quitté parce que tu l’as voulu, parce que tu ne m’aimais pas assez et des années après, tu es revenu, tu t’es excusé, tu t’en es voulu pour tout ce que tu m’avais fait. Et moi ? Je t’en ai voulu d’être revenue, je t’ai expliqué calmement que tu me reparlais juste parce que j’étais celle qui t’avait le plus aimé mais que ce n’était pas réciproque alors cela ne comptait pas. Aujourd’hui, je te pardonne. Tu t’en fiches peut être, tu neLire la suite
Je n’étais qu’une parenthèse8 juin 2018
C’est dur de se rendre compte des choses. Encore plus d’accepter qu’on n’était qu’une distraction. Je ne voulais pas y croire, je t’ai laissé plusieurs chances et j’ai fini par comprendre que je n’étais rien. Enfin, pas vraiment rien mais je ne représente pas grand chose par rapport à ce que tu représentes pour moi. Je croyais qu’on avait un truc spécial, qu’on ressentait quelque chose d’unique. Ce n’était pas de l’amour, juste une amitié originale. Je voulais croire que je comptais, d’ailleurs c’est ce que tu me disais. Tu me répétais que j’étais forte, que j’étais parfaite, que je valais la peine qu’on se batte pour moi et au final, tu ne prouvais rien. Tu ne t’es jamais battu pour moi. Tu dis que tu me comprends, mais cela n’a jamais été le cas. Tu n’as jamais compris à quel point j’ai été blessée par la vie, tu pensais avoir la science infuse et tu étais blessant. Mais je passais au dessus parce que ce n’était pas grave. Parce que j’avais besoin de toi et que tu étais important. D’ailleursLire la suite
Un peu de douceur15 mai 2018
Aujourd’hui, j’ai juste envie de vous écrire ces quelques mots. Je n’ai pas grand chose à dire mais toujours énormément à écrire. Mes idées s’entremêlent, elles se succèdent, elles me font réfléchir. Parfois, je me sens faible. J’ai l’impression que je ne peux rien faire, que je me déteste et j’ai envie de fuir ce monde d’une manière où d’une autre. Et puis, il y a quelque chose, une petite chose insignifiante aux yeux de tous qui me rappelle. Qui me rappelle tout ce que je peux accomplir, tous les exploits que je peux réussir. Je n’ai jamais confiance en moi et pourtant, j’ai toujours tenté de me surpasser. Il y a une petite flamme, une sorte de force qui me dépasse qui ne cesse de brûler. Elle me pousse à toujours aller plus loin, à toujours me relever. Je ne sais pas vraiment si elle existe ou si elle est le fruit de mon imagination, mais c’est elle qui me guide lorsque je pleures plus que de raison, lorsque je sombre sans même m’en rendre compte, lorsque je tourne le dos un peu trop souvent…Elle est toujours là. Elle attend. Elle me laisse pleurer un moment puis vient enflLire la suite
Et ça me rend triste10 janvier 2018
Le regard las, les yeux contemplant le vide, elle se brise petit à petit. Allongée sur le sol, elle contemple le plafond en se répétant à quel point elle est nulle. Elle se déteste, elle déteste son corps et elle se déteste de rien pouvoir y changer. Elle hait son caractère réservé, elle déteste ne pas pouvoir parler, elle s’en veut de rester en retrait. Il y a beaucoup trop de doutes dans son esprit, beaucoup de doutes et de mépris. Le regard des gens la rabaissent, leurs mots la blessent et elle est là, à douter d’elle. Pourtant, le problème ne vient pas d’elle. Elle veut parler, s’exprimer, partager, alors elle va y arriver. Tout doucement, petit pas par petit pas, et elle pourra enfin montrer au monde entier qui elle est. La voir dans cet état me fait mal au coeur. Je sais ce qu’elle vaut, je sais de quoi elle est capable, mais le sait-elle, elle? A-t-elle conscience de toutes les jolies choses qu’elle est capable de faire? De toutes les limites qu’elle peut repousser? De tout le chemin qu’elle a déjà accompli? Elle est géniale et ça me rend triste qu’elle se déteste autant, qu’elle se blâme autanLire la suite
L’été où tout a changé23 août 2017
Hello, hello, Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas posté de texte mais aujourd’hui, je ressens le besoin de vous en partager un nouveau. Je me sens ailleurs, tiraillée par mes sentiments et mes souvenirs de cet été là. De cet été qui a tout changé, qui m’a laissé un goût amère et qui a mis un terme à notre relation. Nous ne sortions pas ensemble, nous étions ce qu’on pourrait appeler des amis, des amis proches, sans histoire, enfin, c’est ce que je croyais. Et puis tu es venu, seul, dans ma chambre, dans la nuit. Tu m’as dit que tu voulais dormir avec moi et j’ai commencé à paniquer. Pourtant, je te connaissais, je t’appréciais et on pouvait tout se dire. Tu m’as soutenu quand ça n’allait pas, tu m’as relevé quand j’étais au plus bas, tu as toujours été là… Mais quelque chose n’allait pas. Je ne sais pas si ce sont tes yeux pleins de désir ou tes mains trop entreprenantes qui m’ont fait mal la première fois. J’avais peur, je repoussais inlassablement tes lèvres qui cherchaient les miennes. Je te balançais un tas d’excuses pour te convaincLire la suite
Face au miroir19 juin 2017
https://www.youtube.com/watch?v=6T4qdndPUW8 Elle était debout face à son miroir, elle contemplait la jeune fille qui lui faisait face et s’étonnait de voir son corps rongé par quelque chose d’effrayant. Pourtant, la jeune fille semblait presque heureuse, elle souriait d’un sourire un peu faussé mais elle faisait semblant comme elle faisait semblant de manger. Elle était habitée par une peur immense de prendre quelques kilos qu’elle jugerait immédiatement de trop, mais pourquoi se donnait-elle autant de peine pour rester à jamais la même? Pourquoi préférait-elle voir ses os se dessiner sous sa peau fine et douce comme un bébé? Pourquoi ne voulait-elle pas être belle comme elle l’était, avant? Qu’est ce qui a changé? Qu’est qui l’a fait passer de l’autre côté? La société? La télé? Les magazines? Au fond, rien de tout ça n’en est la cause. C’était juste une douleur à forte dose, une façon pour son corps de s’exprimer, de l’obliger à se renier et à se détester. Sous toutes ses facettes, sous toutes ses courbes, elle se haissait d’avoir perdu, d&#Lire la suite
Salut connard.4 juin 2017
Je te l’ai jamais dit mais tu m’as bien pourri la vie. Ouais, fallait que je le dise une bonne fois pour toute, il fallait que ça sorte parce que putain, qu’est ce que tu me dégoûtes. Quand j’pense à toi, j’ai juste envie de te frapper et pourtant, je ne suis pas la personne la plus violente que tu as rencontré. Mais voilà, demain c’est ton anniversaire, c’est le jour de ta naissance et depuis tout ce temps je t’ai caché ce que je pensais de toi mais aujourd’hui, je vais être franche. Tu me reparles pour me demander des conseils mais je suis trop gentille pour t’envoyer balader, ouais beaucoup trop compréhensive pour te dire de dégager. Tu te souviens de tout ce que tu m’as fait ? Des chantages que tu m’as imposé ? Des choses que tu m’as réclamé ? Des actes que je te refusais mais tu me menaçais. Ce n’était pas de l’amour, loin de là, vu la manière dont tu t’es comporté avec moi. J’étais quoi au fond ? Ton pseudo premier amour ? Moi j’crois plutôt que j’étais comme ta pute personnelle que tu retenais prisonnière parce des putains de menaces qui mLire la suite
On attend que ça passe23 mai 2017
On attend que ça passe, que les jours défilent et que le soleil revienne. On s’habitue à ce sentiment de mal être, d’incertitude qui nous empêche de dormir la nuit. On attend que l’espoir se manifeste à nouveau, qu’un signe nous montre la route et qu’on puisse avancer. Enfermé dans une prison invisible, on reste là, à la quête de quelque chose ou de quelqu’un qui nous fera sortir de cette torpeur. Quelque part, cette cage c’est nous qui l’avons créé pour nous protéger de tous les méfaits. Et au final, on a fini par se priver de la vie qu’on avait mérité. Peut être que c’est plus facile, peut être que c’est mérité mais à un moment, il faut se relever. Pourtant, on passe tous par cette phase de doute, d’angoisse avec une volonté inconsciente d’abandonner. Abandonner parce que c’est plus simple, abandonner parce qu’on vit s’y habitue, abandonner parce qu’on sait où l’on va comme ça. Les jours s’enchaînent et notre douleur traîne, elle nous a apprivoisé, comme si nous ne pouvions plus nous détacher. On s’adapte à la soufLire la suite
J’ai été faible.11 avril 2017
https://www.youtube.com/watch?v=7wfYIMyS_dI J’ai été faible. J’ai été faible parce que je n’ai pas eu la force de refuser ce qu’il s’est passé. Je me suis laissée marcher sur les pieds, je me suis laissée salir et abandonnée sans même envoyer les gens balader. Je ne suis pas un bouche trou, une simple amie passagère ou une fille qu’on peut laisser tout simplement derrière. J’ai toujours été beaucoup plus que ça mais personne n’osait voir plus loin, personne n’osait me prendre la main. J’en ai marre, je n’en peux plus et je ne supporte plus. A quoi bon être gentil pour qu’on nous prenne pour des cons? A quoi bon être avec des contre-façon? Tu pourrais tout faire pour eux, les aider, les soutenir et ils t’abandonneront sans jamais le regretter. Et ils continueront à se plaindre de leur vie, ils continueront de croire que tout est permis. J’avais une peur, une peur de retourner en arrière, et grâce aux autres, c’est le retour à la case départ. J’ai voulu voler de mes propres ailes, apprendre à vivre pleinement pour qu’on m’oblige à rebrLire la suite