Livres

Un été de trop de Céline Musmeaux

26 août 2017

Hello, hello,
Aujourd’hui je vous partage mon avis sur Un été de trop de Céline Musmeaux qui m’a été généreusement envoyé par les éditions Nymphalis. Je remercie donc l’auteur et sa maison d’édition pour sa confiance. Sans plus attendre, commençons la lecture…

Résumé

Chaque année, Léna et Nathan se retrouvent pour les grandes vacances. Depuis l’enfance, une forte amitié les lie. Le temps, les sentiments, l’absence de l’autre n’ont fait qu’exacerber l’amour qu’ils se portent.

Aussi, ils ont construit une relation à distance qu’ils entretiennent depuis leurs seize ans.

Seulement, deux mois après le précédent été, Léna a brusquement cessé de donner des nouvelles à Nathan.

Et si c’était finalement l’été de trop ? Voilà ce que pense la jeune femme maintenant âgée de dix-huit ans et qui se sent trahie par celui qu’elle aime.

Plongée au cœur d’une tempête qui la dépasse, Léna sombre dans les profondeurs de l’océan. Autrefois rayonnante, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même attendant que les abîmes l’engloutissent.

Mais c’est sans compter le charismatique Nathan qui débarque l’été suivant avec la ferme intention de découvrir ce qui a poussé sa petite amie à couper les ponts aussi brutalement.

Parviendra-t-il à regagner la confiance ainsi que le cœur de Léna ?

L’auteur

Auteur de romances pour Adolescents et Young Adult, née à Marseille en 1986, elle se passionne depuis son plus jeune âge pour toutes formes d’art.

Après avoir fait ses premières armes dans le club journal de son collège, elle a continué à s’intéresser à l’écriture, la transformant en moyen d’expression à travers ses diverses activités comme l’écriture de poèmes relatant ses souffrances d’adolescente.

Ayant acquit de l’aisance à exprimer par écrit ses pensées et sentiments, c’est tout naturellement qu’en 2013, elle entreprit de se consacrer à l’écriture d’un premier roman dont elle illustre la couverture, combinant ainsi sa passion du dessin et de l’écriture. Ses écrits sont mêlés de réalisme et de fiction.

L’émotion et les sentiments prenant une part importante dans ses récits, c’est avec précision qu’elle aborde entre autres des thèmes comme l’amour, l’amitié, la souffrance et la complexité de la vie. Ses histoires immersives touchent une large palette de personnes, captivant aussi bien les adolescents que les personnes d’âge mûr.

Mon avis

La première chose qui me vient en tête est : c’est une histoire mignonne.
Ce n’est absolument pas un point négatif, c’est exactement ce que j’attends d’un roman Young Adult.

L’histoire nous raconte les aventures de Léna et de Nathan, ils se connaissent depuis toujours, on était amis puis meilleurs amis et maintenant amoureux. Il faut savoir que leur histoire se déroulait essentiellement l’été, elle vivait près de l’océan, lui près de la ville. Il venait pourtant tous les étés pour la revoir et ils vivaient ensemble leur relation. L’année, ils s’appelaient, se parlaient et n’espéraient que se retrouver. Tout se passe pour le mieux quand Jessica, la meilleure amie de notre héroïne, annonce que Nathan a couché avec elle et qu’il l’a mise enceinte. Détruite par cette nouvelle, Léna sombre peu à peu dans la dépression. Elle coupe les ponts avec Nathan et ne souhaite qu’une seule chose : mourir.

On apprend qu’elle a perdu sa mère, que son père ne s’en est jamais vraiment remis et qu’il vit pour le restaurant qu’ils ont fondé. Cela lui prend beaucoup de temps et les liens avec sa fille demeurent minces.

Quand soudain, Nathan revient dans la ville où Léna vit, il la retrouve et lui montre qu’il est encore amoureux. Léna, partagée entre l’amour qu’elle éprouve pour lui et le dégoût de sa trahison, tente de l’envoyer balader. Au début, elle l’ignore, ensuite elle commence à lui dire qu’elle le déteste, qu’il la dégoûte mais Nathan ne semble pas comprendre. Il semblerait que quelqu’un mente, mais est-ce Jessica ou Nathan? De plus, tous les amis de Léna lui ont tourné le dos, ils la laissent sombrer et quand Nathan revient, ils lui disent que ce dernier a violé Jessica.

Pour moi, c’est une vraie romance pour les jeunes adultes. Il y a l’excès des sentiments et des actions. Il y a les doutes qu’on ressent, les étapes où on se cherche et où on essaie de comprendre. Et bien sûr, il y a ces mots et ces phrases qui nous font sourire tellement la situation est mignonne. Il y a ces déclarations plus que romantiques, ces instants où on voit un jeune homme qui fait tout pour reconquérir celle qu’il aime et qui fait tout pour prouver son amour.

Voilà, c’est mignon. Il n’y a pas d’autres mots. Beaucoup de passages m’ont rappelé ma propre adolescence, les déclarations d’amour qu’on se fait quand on est jeune et inconscient. Je trouve qu’il y a des dialogues qui sont véritablement beaux et émouvants, bref c’est un livre touchant.

Pour les points négatifs, je dirai qu’il y  a la dualité entre Nathan l’homme beau et fort et Léna, la princesse en détresse, il aurait peut être fallu nuancer davantage. En tout cas, j’aurai préféré que Léna ait un peu plus de caractère. Et il y a certains passables un peu longs, d’autres me paraissent peu réels mais cela ne m’a pas enlevé le plaisir de lire ce livre.

Pour conclure, ce livre m’a plu, il m’a rappelé inconscience de l’adolescence, les doutes des premiers amours mais surtout l’ingratitude et l’excès des comportements des jeunes adultes. En tout cas, c’est une jolie lecture pour s’évader au bord de l’eau, par exemple.

Pour retrouver le livre sur Amazon, je vous mets le lien ici. 

J’espère que cette chronique vous aura plu, je remercie encore une fois les éditions Nymphalis pour leur envoi et je vous souhaite de passer une bonne fin de vacances ! 

N’oubliez pas de suivre les actualités spécifiques à mes lectures sur instagram : @loudesboisbooks
Pour les voyages, c’est par ici : @loudesboisblog_

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *