Affichage de 28 Résultat(s)
Un peu de moi Ma vie d'entrepreneuse

J’ai créé mon entreprise !

Et non, pas de chronique littéraire aujourd’hui… Parce que je dois vous annoncer le lancement de ma librairie en ligne ! Même si mon blog m’a donné la force de créer ce projet, j’essaie de ne pas trop les lier. Seulement, aujourd’hui est un jour exceptionnel : le site est lancé. Je n’y arrive pas à y croire. Je peux enfin le dire : je suis ma propre patronne et à 24 ans, j’ai lancé une entreprise. Moi. Alors que je doute de tout, j’angoisse pour rien et je manque cruellement de confiance en moi. Je n’étais pas certaine d’y arriver, d’aller au bout du projet et nous y voilà. C’est le début d’un nouveau chapitre. Il y a 1 an encore, je n’aurai jamais cru ça possible. J’avais encore une vague idée de ce que je voulais faire et de ce que je souhaitais proposer. Et aujourd’hui, ça y est. C’est lancé. Cela va officiellement devenir mon quotidien et je suis tellement heureuse de proposer ce projet.J’espère de tout cœur qu’il va marcher, en tout cas j’y crois. Comme je crois en chacun des auteurs qui en font partie. Je les remercie d’ailleurs pour leur confiance
Billets d'humeur Un peu de moi Articles

Ne sois pas trop gentil(le)

Hello,Aujourd’hui pas de chronique ! Juste une envie de vous parler. Je ne sais pas vous, mais je suis souvent trop gentille. Je donne beaucoup sans rien attendre en retour et souvent, les gens abusent de ma personne. Je sais que je devrais être plus méfiante, moins donner aux gens que je connais à peine, mais naïvement, j’aime croire en la bonté humaine. Je ne dis absolument pas ça pour me plaindre, je souhaite juste partager mon expérience. J’aide énormément bénévolement, que ce soit des entreprises, des auteurs ou des personnes de mon entourage. Et je me retrouve souvent à aider ces personnes, pour rien ? J’ai bêta lu plus de quarante manuscrits, mais il est courant que l’auteur ne me réponde même pas après le rendu de son manuscrit annoté. Bien sûr, cela reste des exceptions, heureusement, mais plusieurs fois je me suis retrouvée à rendre des manuscrits sans “merci” et sans qu’on me renvoie des messages. Tout cela pour dire que certaines personnes pensent que tout leur est dû.Alors il faut se protéger, parce que là, je vous propose un exemple avec les bêta lectures, mais cela m’est arrivé dans de nombreuses activités bé
Un peu de moi Ma vie d'entrepreneuse

Ma première FAQ !

Hello, Aujourd’hui je vous retrouve pour répondre à vos questions ! Je remercie les copines qui m’en ont posées sur Twitter. 🙂 Ma librairie / mes projets pro Ta librairie est ton seul projet pro ou tu vas créer une agence de com (vu que tu es diplômée dans ça) ? Effectivement, c’est aussi un projet ! Avec une copine, on aimerait beaucoup lancer une agence de communication pour les auteurs, notamment auto-édités. Je sais qu’ils n’ont pas forcément le budget pour, mais je suis sûre que certains seraient prêts à déléguer et nous allons lancer un formulaire pour connaître plus précisément les attentes des auteurs, que ce soit en terme d’actions comme d’argent. Tu as des projets pour la suite ? En plus de ta librairie ? Après la librairie et certainement l’agence de communication, j’aimerais vraiment travailler dans l’édition. Le truc, c’est que plus le temps passe, plus je vois des choses qui me dérangent au sein des maisons d’édition. Bien sûr, il y a en a des très bien, mais d’autres… Bref, du coup, l’un des projets de ma vie serait de créer une maison d’édition, un jour. Mais avan
Un peu de moi Mes challenges

Ecrire un roman en un mois, c’est possible !

Hello,Comme vous le savez en plus d’être blogueuse et entrepreneuse (c’est la classe hein ?), je suis également auteure. Mais pas une auteure hyper productive qui a toujours des idées en tête. Non, je suis une auteure flemmarde. C’est à dire que j’ai publié un premier livre en 2017 et depuis, RAS. La honte, je l’avoue ! Alors j’ai un petit souci, je l’admets. Je suis la reine des débuts qui n’ont jamais de fin. C’est à dire que j’ai une idée, je vais foncer, tartiner des pages et des pages, et un beau jour, sans raison…Je vais arrêter. Et là, vous allez me dire que je vais reprendre cette histoire plus tard…Et non ! Jamais. Je l’abandonne lâchement à son triste sort d’histoire sans fin. Et je recommence ce cercle infernal encore et toujours. En plus de ça, avec ma casquette de blogueuse, j’avais un peu oublié que j’écrivais aussi. Alors en novembre dernier, j’ai essayé de me remotiver sauf que…j’ai tenu 30 pages pour le Nanowrimo et entre les cours, mon job en alternance et toute ma vie à côté, je n’ai pas réussi. Là je me suis dit, avril, c’est le moi
Billets d'humeur Un peu de moi Mes challenges

Mes challenges d’avril

En cette période un peu compliquée, j’ai décidé de me challenger. De nature productive, je me suis dit que c’était l’opportunité de me lancer des défis personnels ! 1/ Le NanoWrimo Vous le connaissez peut être ou peut être pas, il s’agit d’un challenge qui consiste à écrire 50 000 mots en un mois. Bien sûr, pour y parvenir, il faut écrire un maximum de mots tous les jours. Pour ma part, j’ai juste décidé d’écrire 1200 mots par jour. C’est déjà beaucoup pour quelqu’un qui a tendance à commencer des manuscrits sans jamais les terminer. En plus, je passe plusieurs mois sans rien écrire du tout alors là, je dois tenir la distance sur la durée. Pas facile ! Pour l’instant, je suis plutôt satisfaite car j’ai toujours écrit entre 1300 et 1800 mots depuis le début. Peut être que pour le prochain, j’arriverai à me fixer l’objectif des 50 000 mots, qui sait ? 2/ Lire un livre par jour Une amie et blogueuse (coucou Sophie) a décidé de lire un livre par jour. C’était un peu ce que j’ai toujours fait, voire lire plusieurs livres par jour mais depuis le début du confinement, j’ai décidé de vraiment en
Un peu de moi

Mes résolutions d’août

Bonjour à tous,Nous commençons aujourd’hui le mois d’août et comme tout commencement, je me dis qu’il est temps de repartir sur de bonnes bases. Alors voici mes résolutions pour ce mois d’août.1. Ne plus courir après les autresJ’ai du mal à abandonner ceux qui ont compté et j’ai encore plus de mal à accepter qu’on n’a plus rien à faire ensemble. Pourtant, parfois c’est vrai, on n’a plus rien en commun, on change et les autres n’ont pas forcément l’envie de nous accorder du temps. Alors dès maintenant, j’ai décidé de ne plus insister, de ne plus me battre pour ceux qui, au final, n’en valent plus la peine. Alors c’est le moment de faire un petit ménage dans ses amitiés pour voir sur qui on peut réellement compter. 2. Ne plus essayer de sauver tout le monde J’ai dû mal quand je vois quelqu’un foncer droit dans le mur mais il y a un moment où il faut admettre qu’on ne peut rien y faire. Certains ont pour passion l’auto destruction ou la complainte dans leur mauvaise situation, alors que pouvons nous y faire ? Absolument rien. Pourquoi ? Parce qu’on pourra dire
Un peu de moi Textes

Maxime

Aujourd’hui, j’ai pris la décision de t’écrire. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que je le fais ici mais disons que mes précédentes paroles étaient plutôt agressives alors j’ai décidé de te parler plus calmement. Le passé est ce qu’il est, il le restera mais je veux juste que tu comprennes pourquoi je ne veux plus rien avoir à faire avec toi. Pour toi, cela a dû être un revirement de situation, quelque chose de brutal et pourtant, pour moi c’était la chose à faire. Comme je te l’ai dit, ce n’est pas la première lettre que je t’écris et que je laisse publique. D’ailleurs, pourquoi je laisse notre histoire visible aux yeux du monde entier ? Parce que tout simplement des bonnes personnes comme toi ont aussi fait des mauvaises choses, parfois sans s’en rendre compte. Et même si moi, je souhaite te faire réagir toi, je me dis que d’autres qui ont agit comme toi vont peut être la lire. Et là, ça a été le déclic dans mon esprit. Tu n’es pas une personne fondamentalement mauvaise. Après tout, nous avons été amis très longtemps, on s’est beaucoup appréciés, confiés, aidés mutuellement. Je
Billets d'humeur Un peu de moi

Le viol : ce n’était pas de ta faute

Aujourd’hui, je me permets d’aborder avec vous un sujet plus lourd, un sujet qui fait mal. J’avoue que j’appréhende un peu d’en parler aussi frontalement mais parfois, c’est nécessaire. C’est nécessaire parce que de plus en plus de personnes que j’aime en sont victimes et que je me sens totalement impuissante. Alors je tente de faire quelque chose… Cela peut paraître assez bateau voire banal mais non, une personne violée n’est jamais la personne coupable. Pourtant, c’est ce que la société voudra faire croire, d’abord parce que certains arrivent à justifier ces actes horribles, ensuite parce que la justice ne fait clairement pas son job sur ce sujet. Et c’est par là que je veux commencer : lorsqu’on porte plainte pour violences sexuelles, on nous questionne, on met en doute notre parole, on doit tout prouvé, tout justifier et finalement, on n’a l’impression d’être l’accusé. Alors bien évidemment, heureusement que la police ne prend pas tout pour argent comptant puisque certaines personnes mentent mais ce n’est pas la majorité des cas et faire p
Un peu de moi

10 choses qui m’énervent !

Hello, hello, Je sais que je suis moins présente alors j’essaie de remédier à tout ça ! J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop mais j’essaie de vous préparer des articles un peu différents pour vous faire plaisir ! Aujourd’hui, je vais vous partager les petites choses qui m’énervent au quotidien. 1/ Les personnes qui ne respectent pas mon végétalisme. Jusque là, je n’ai jamais saoulé les gens pour qu’ils arrêtent de manger de la viande alors quand on me critique là dessus, ça m’énerve. J’entends souvent le fait que les vegans veulent convertir la terre entière et je peux bien croire que certains le font, mais pour tous les autres qui ne disent rien, je trouve ça injuste. Injuste parce que dès qu’on fait les choses un peu différemment on est montré du doigt. Parfois, ça sera bienveillant, notre entourage va s’inquiéter pour notre santé même si à la longue c’est épuisant. Mais souvent, on va surtout nous insulter, nous critiquer ou nous rappeler que “la viande c’est tellement bon”, que Pierre Paul et Jacques adoooorent l’entrecôte…Enfin bref, c’est