Mes résolutions 2018

Hello, hello, Nous voilà enfin propulsé en 2018, et comme toutes les blogueuses de la planète, je vais vous partager mes résolutions pour l’année 2018. Alors c’est parti ! La première chose que j’aimerai vraiment faire est de trouver une alternance dans une maison d’édition, je rêve de bosser dans un service de communication et d’apporter mon aide dans le processus de l’édition.  D’ailleurs, si une maison d’édition passe par là, n’hésitez pas à me contacter ! La seconde chose qui me tient à cœur est d‘écrire un deuxième roman. Ceux qui me connaissent savent que je peux commencer 928656 histoires qui n’aboutiront jamais, alors cette année, je veux voir un aboutissement. La troisième chose que j’ai vraiment envie de mettre en place est d’arrêter de m’attacher à ceux qui ne le méritent pas. J’ai une tendance à essayer de garder les gens près de moi, de ne jamais les repousser et de les aider même quand ils sont néfastes pour moi. Alors cette année sera l’année du changement, du grand ménage. Inutile de s’encombrer de personnes qui ne
Récents
C’est beau l’amour17 janvier 2018
Aujourd’hui, je voulais vous transmettre un message positif. Un message positif sur toutes ces relations à distance qui nous font peur. Sachez que ce n’est pas un jugement, ni une leçon de morale, juste le partage d’une chose que j’ai vécu et qui peut vous arriver aussi. J’ai toujours eu peur des relations à distance, après en avoir vécu quelques unes, je me suis dit « plus jamais ». Et pourtant, en quittant le lycée, je me suis retrouvée à changer de ville alors que mon copain de l’époque restait. On a tenté, on a échoué. Et je crois que c’est simplement parce qu’on ne s’aimait pas assez. Mais je vous jure que j’ai souffert, j’ai pleuré, je me suis refermée. Je suis devenue ce genre de personne qui croyaient ne plus se faire atteindre par l’amour et par les sentiments. J’avais dit que j’allais me concentrer sur les études et uniquement les études jusqu’à la fin de l’année. Le temps est passé, mes blessures ont cicatrisé et finalement, je suis retombée amoureuse. Durant une année, j’ai vécu un rêve éveillé et pourtant, il m’a an
Lire la suite
Top 10 des choses énervantes en coloc !15 janvier 2018
Hello, hello, Comme certains doivent le savoir, je suis en première année de master et chacun sait qu’étude rime souvent avec colocation. Alors aujourd’hui, je ne vis pas en coloc mais j’ai vécu 3 ans comme ça. Du coup, je me suis dit que ça serait peut être pas mal de faire un top 10 des choses qui m’ont énervé en coloc ! Et je suis sûre que certains d’entre vous se reconnaîtrons aussi… Bien sûr, ça a été pour moi une expérience enrichissante mais tout n’est pas parfait ! 🙂 1. Le bruit Je pense que c’est LE truc le plus énervant dans une coloc. En fonction du nombre de personne, il y a encore plus de bruit à n’importe quelle heure. On a des rythmes de vie parfois différents, certains regardent la télé le matin alors que vous dormez juste à côté, d’autres se font des smoothies le matin, d’autres se préparent à manger à 1 ou 2 heures du matin pour le plus grand plaisir des autres. 2. Se retrouver seul Malgré les avantages financiers, il y a des gens (comme moi) qui aiment aussi vivre en colocation pour ne pas être seul. Pourtant, cela peut arriver quand votre colocataire rencontre quelqu&rs
Lire la suite
Le syndrôme du morveux de David Ruiz Martin14 janvier 2018
Hello, hello, Aujourd’hui je reviens pour vous parler d’une lecture très forte en émotion, il s’agit du roman Le syndrome du morveux de David Ruiz Martin. Je remercie d’ailleurs son auteur pour sa confiance et pour m’avoir envoyé son roman. Résumé Un forcené enlève quatre personnes. Pas de traces, pas de demande de rançon. À priori, aucun lien entre eux. À priori… Mais quand le kidnappeur, fou à lier et accro à la coke, se mue en bourreau, les langues se délient dans la douleur, froides, assassines. Dans ce huis clos infernal, les horreurs du passé se confondent bientôt avec la folie du présent. Le spectre d’une vengeance se dessine alors, tandis que tous prennent lentement conscience d’une chose: Mort ou vif, personne n’en sortira indemne… L’auteur David Ruiz Martin est né le 01.12.1978 à Madrid, Espagne. C’est à l’âge de quatre ans qu’il part vivre en Suisse. Menuisier de formation, c’est en 2009 qu’il reprend, avec son frère, l’entreprise familiale. Autodidacte et touche-à-tout, ce passionné de musique, de cinéma et de littérature depuis l’adolescenc
Lire la suite
Dernière galerie
Voir l'album Souvenirs Athéniens
Récents
Des journées comme je les aime13 janvier 2018
Hello, hello, C’est enfin le week-end et qui dit week-end dit repos. En tout cas, c’est mon cas ! Après une semaine de travail, j’aime vivre au ralenti le week-end, alors j’avais envie de partager les petites choses que je fais pendant le week-end.  1. Lire Bien que je n’attends pas le week-end pour lire et que j’essaie de me donner du temps pour ça un peu toujours les jours, c’est le week-end où je peux enfin terminer mon livre, en commencer un autre, en lire plusieurs, qui sait? 2. Traîner dans le lit  Rien de mieux pour vivre sa journée au ralenti que de traînasser un peu dans le lit. Il faut savoir que j’adore rester dans mon lit durant des heures et des heures. Pour moi, le lit n’est pas seulement un lieu pour dormir. Je travaille sur mon lit, je lis sur mon lit, je regarde des séries sur mon lit…bref vous avez compris l’idée. 3. Faire des gâteaux  Si vous suivez le blog depuis quelque temps, vous devez sans doute savoir que j’adore faire la cuisine (même si je poste pas beaucoup de recettes, j’en teste et crée beaucoup !) Donc en général, je fais des gâteaux, ça me détend et j’ad
Lire la suite
Des citations toutes douces pour janvier…11 janvier 2018
Hello, hello, Aujourd’hui je me suis dit que j’allais vous partager des citations que j’aime bien, que je trouve jolie ou qui correspondent à mon humeur. J’adore lire des citations et en partager, alors je me dis que vous en partager de temps en temps, ça pourrait être chouette. D’autant plus, et certains le savent, que dans la précédente version de mon blog, il y avait des petites citations entre les articles. Sarah Dessen « J’ai senti quelque chose se coincer dans ma gorge, me coupant le souffle. Il fallait que je m’y fasse. Cette idée que quelqu’un n’est plus la, on ne s’y habitue jamais. » « Et alors, tout à coup, j’ai pensé qu’on avait quelque chose en commun. Une sorte de chimie naturelle, si tu veux. Et j’ai senti qu’il allait nous arriver quelque chose de fou. A tous les deux. Qu’on était faits l’un pour l’autre, d’une certaine façon. » Walt Disney  » Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire.  » Grey’s Anatomy « Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.
Lire la suite
Et ça me rend triste10 janvier 2018
Le regard las, les yeux contemplant le vide, elle se brise petit à petit. Allongée sur le sol, elle contemple le plafond en se répétant à quel point elle est nulle. Elle se déteste, elle déteste son corps et elle se déteste de rien pouvoir y changer. Elle hait son caractère réservé, elle déteste ne pas pouvoir parler, elle s’en veut de rester en retrait. Il y a beaucoup trop de doutes dans son esprit, beaucoup de doutes et de mépris. Le regard des gens la rabaissent, leurs mots la blessent et elle est là, à douter d’elle. Pourtant, le problème ne vient pas d’elle. Elle veut parler, s’exprimer, partager, alors elle va y arriver. Tout doucement, petit pas par petit pas, et elle pourra enfin montrer au monde entier qui elle est. La voir dans cet état me fait mal au coeur. Je sais ce qu’elle vaut, je sais de quoi elle est capable, mais le sait-elle, elle? A-t-elle conscience de toutes les jolies choses qu’elle est capable de faire? De toutes les limites qu’elle peut repousser? De tout le chemin qu’elle a déjà accompli? Elle est géniale et ça me rend triste qu’elle se déteste autant, qu’elle se blâme autan
Lire la suite