Je ne suis pas chinoise

Hello, hello,
Aujourd'hui, je reviens pour vous parler d'un sujet qui me touche particulièrement parce que j'y suis confrontée tous les jours. Il s'agit du racisme anti-asiat ou même, la banalisation des clichés qui s'avèrent vraiment vraiment très lourd.

Oui, j'ai les yeux bridés et non, je ne suis pas chinoise. Il faudrait que certains français (une grande partie, malheureusement) intègrent qu'une personne avec les yeux bridés, n'est pas systématiquement chinoise. Et oui, bizarrement, la Chine n'est pas le seul pays en Asie, le saviez-vous? Et je crois que le pire dans tout ça, c'est que je suis française. Oui, j'ai des origines asiatiques mais je suis française. Je vis en France, je parle français, j'ai la nationalité française alors pourquoi me rabâcher que je suis asiatique?

C'est comme les blagues sur les asiatiques, si c'était sur une personne d'origine maghrébine, on aurait crié au racisme mais si c'est sur les asiats, "ça passe." Bah non, ça ne passe pas. Cela ne passe pas quand c'est fréquent, constant et toujours aussi vexant. Sans compter le fait que c'est souvent tout sauf drôle. Pourquoi n'avons nous pas le droit au respect comme les autres?

Pourquoi c'est "normal" d'appeler une personne asiatique "chintok", "hé la chinoise", "la bridée", "la jaune" et j'en passe? Pourquoi cela ne choque personne? Pourquoi on est toujours assaillit de clichés comme "tu manges du chien?", "tu manges du chat?" et ce qui est bien quand je parle de la cause animale, même de manière soft en disant juste que "non, ce n'est pas dangereux", on me balance systématiquement que "dans ton pays, ton peuple mange du chat et du chien" donc je n'ai rien à dire. Et pourquoi les gens n'admettent pas que je ne suis pas chinoise et que mon pays, c'est la France? Ou alors on m'a caché que les français mangeaient du chat et du chien.

Et ce genre de phénomène, on le voit partout : dans les établissements scolaires, dans la rue, sur internet...
Constamment, on me rappelle que j'ai un physique différent, que je suis "chinoise" (même si je ne le suis absolument pas) ou "japonaise", que j'ai "mon pays" et "mon peuple là bas". Si j'ai de la chance, ils commenceront à me demander si je parle français, si j'en ai pas, ça débutera par des "hé la chinoise" ou "hé chintok". Est-ce qu'on peut dire que c'est normal? Je ne pense pas. Et je suis loin d'être la seule, c'est quelque chose que toute personne typée vit. C'est une pression quotidienne, constante, qui nous poursuit dans ce pays.

Alors quand certains français disent que les "étrangers" doivent s'intégrer et faire comme eux, pourquoi ils nous font sentir différents? Je pense être intégrée, je pense me fondre dans la masse, je pense agir comme une pure occidentale, alors c'est quoi le problème? Si on s'intègre, vous nous faites passer pour des étrangers, alors quel est le but de s'intégrer? Pourquoi toujours rejeter les gens qui sont différents? Pourquoi les faire se sentir différents? On est tous humains, non?

Vous savez, ce genre de réflexion, on dirait que c'est rien, que ce sont des simples mots prononcés au détour d'une conversation. Et pourtant, dieu sait comme les mots ça peut faire mal. Quand vous prononcez ce genre de propos racistes, parce que oui, ça devient du racisme, n'oubliez pas qu'on s'en prend à la gueule des centaines et des centaines de fois. Et ça fait mal, parfois on passe au dessus, parfois on répond, parfois on essaie d'oublier mais il y aura toujours un petit inculte pour nous faire nous sentir mal. Il y aura toujours un petit con pour nous parler de nos yeux, de nos pseudos habitudes alimentaires, de nos pseudos ci ou ça.

Et le pire dans tout ça, c'est que vous poussez les gens dans leur mal être, vous poussez les gens à complexer, vous les poussez à se sentir en trop, pas à leur place alors qu'ils sont français au même titre que vous ! Parce que bien sûr, vous avez cette image du petit touriste asiat avec son appareil photo à la main, mais vous oubliez qu'on est beaucoup à être d'origine asiatique mais français.

Alors réfléchissez la prochaine fois, réfléchissez à ce que vous dites à des gens que vous ne connaissez même pas.

Et je suis française, je vis en France, j'ai la nationalité française au même titre que toi.
Et si j'ai envie de défendre la cause animale, je le fais, peu importe mes yeux, mon visage et mon physique.

Alors, peace & love.

 

Publié le 12 septembre 2017