Billets d'humeur | Textes

Il n’y a pas un jour où je ne te déteste pas

9 février 2019

Il n’y a pas un jour où je ne te déteste pas, pas une seule seconde où je te pardonne. Encore aujourd’hui, j’essaie de comprendre pourquoi tu as fait ça, de savoir pourquoi tu ne comprends pas. Tu me connaissais par coeur, tu savais presque tout de moi et pourtant, tu as quand même tenté ta chance. Tu n’avais pas le droit de me faire ça, pas le droit de tenter de me forcer à quoi que ce soit.

Cela faisait des années et des années qu’on était amis, qu’on partageait tout et plus encore, et toi, tu es arrivé et tu as décidé que tu voulais plus, qu’il te fallait plus. Et en un été, tu m’as replongé dans l’enfer que j’avais déjà traversé. Ensuite, tu es parti, ne comprenant pas pourquoi je t’en voulais, ne comprenant pas ce qu’il s’était passé.

Encore aujourd’hui, je sais que tout cela t’échappe, que tu ne t’es toujours pas rendu compte de tes actes. Pourtant, cela reste ancré profondément en moi et quand tu reviens, je ressens cette haine envers toi. J’ai envie de te détruire, de te démolir, de bousiller ta vie mais je ne le fais pas.

Je ne dis rien par respect pour tout ce que nous avons vécu, pour l’amitié qu’on a entretenu. Mais il m’est impossible d’oublier, alors ne te fatigue pas, je ne te pardonnerai jamais.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *