Textes

12.10

12 octobre 2019

C’est fou comme les choses changent à une vitesse hallucinante. Aujourd’hui, Facebook m’a rappelé qu’il y a 5 ans, on était encore amis, on partageait nos rires comme nos peines et on le faisait si bien. Tu avais une place privilégiée dans mon coeur et j’ai toujours cru que ça allait durer.
Mais tu m’as blessé et tout s’est terminé.

Parfois je regrette notre amitié, parfois je voudrais faire un pas vers toi mais je me rends compte que je n’arriverai jamais à passer au dessus. A ce moment là, tu as brisé ce qu’il restait de mon coeur et je ne peux pas te le pardonner. Alors pourquoi ? Pourquoi de temps en temps je pense à toi ? Pourquoi tu reviens sans cesse dans mon esprit ? Pourquoi Facebook prend la peine de te rappeler à moi ?

Les années passent, le temps défile et nous devrions continuer notre chemin. Mais comment tirer un trait sur ce qui a été une de mes plus belles amitiés ? Je ne peux pas, je crois. Parce que tu vois, des années après je pense toujours à toi.

Et ça me fait mal, mal de me dire que rien ne sera jamais plus comme avant, que rien ne peut être réparé et que de toute façon, tu ne veux pas le faire non plus. Le temps passe, j’oublie un peu ma rancune mais mon coeur non, mon coeur continue de t’en vouloir malgré le temps qui défile, malgré le temps qui passe.

Et pourtant, je voudrais tellement pouvoir passer outre, te retrouver et retrouver l’amitié qu’on partageait mais…c’est impossible, n’est ce pas ? Alors je me contente de te dire que je te souhaite le meilleur et que malgré tout, je ne t’oublierai jamais.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *