La plume et l'amour de Benham

Hello, hello,
Aujourd'hui, je vais vous parler de La plume et l'amour de Benham. L'auteur m'a envoyé son livre et je le remercie pour sa confiance. Sans plus attendre, rentrons dans le vif du sujet.

Résumé

Dans la vie il y a souvent deux vérités, deux versions, deux façons de vivre et de ressentir la même histoire. C'est exactement ce qui arrive à Ernest Hunter, un écrivain de Seattle, mascotte d'un éditeur déjanté, et à Axel Beauclair, une française en mal d'amour et d'évasion. Deux récits différents qui ne racontent pas la même histoire mais la même aventure.

Extrait 4° couverture
Bref, je me suis retrouvé à Paris avec un appartement, une voiture du cru local et un copain assez sympa arrivant sous peu, nous avions rendez-vous à trois heures moins le quart. J’avais quelques jours de libre, offrant ces tierces à mon âme tzigane. Je n’avais qu’un vague rendez-vous professionnel à Los-Angeles, la semaine suivante, avec un producteur bizarre. Il voulait faire un film où il n’y avait pas d’histoire, l’écran divisé en huit, un nouveau concept. Je n’avais rien compris mais j’avais accepté. Je n’avais rien tourné depuis un an, et mon bouquin avait été tiré à peine à trois cents exemplaires. J’en avais moi-même acheté cinquante pour que mon éditeur continue à m’inviter à ses soirées. Des fêtes à tout casser, certaines duraient trois jours, vous repartiez de là avec une garde robe toute neuve, et à manger pour le restant de la semaine.
C’est là-bas, dans une de ces soirées à Seattle, que j’ai eu la bonne idée de rencontrer Axel, la semaine dernière. Axel est une femme un peu irréaliste, avec des cheveux noirs et une mèche blanche naturelle au milieu, très fine, très sensuelle. Un mélange de panthère noire, de salope et d’enfant. Un mélange détonnant m’ayant fait craquer tout de suite, en un instant je l’aurais suivie au bout du monde. J’étais venu à Paris pour lui faire une surprise.

L'auteur

Je suis musicien, écrivain, j'aimerais dire poète; mais on est n'est seulement un poète lorsque que l'on touche la poésie des yeux, des doigts et de l'âme, et cet état de grâce n'est malheureusement ou heureusement que temporaire car c'est cette rareté qui en est la matière, et qui fait de nous tous des poètes.
La poésie est l'essence de la vie, elle est partout pour qui veux bien la voir, et les poètes ne sont rien d'autre que des journalistes bénévoles au service de notre quotidien.

Mon avis

Ernest, écrivain qui multiplie les critiques plutôt que les compliments, tombe fou amoureux d'Axel, une jeune femme qui travaille dans une maison d'édition en tant que traductrice. Après une nuit d'amour inoubliable, Ernest décide de traverser l'océan pour retrouver sa belle à Paris.

Bon, autant ne pas tourner autour du pot, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé qu'il y avait des longueurs à quelques moments et les personnages ne me parlaient pas plus que ça. Au delà de ça, il y a quelques fautes et parfois, il manque des mots... Pour moi, il manque de profondeur dans les personnages, dans leurs actions et c'est finalement Eddy, un personnage secondaire qui m'a attiré le plus de sympathie.

Mais cela n'enlève en rien au travail de l'auteur. Même si je n'ai pas accroché, je dois reconnaître qu'il y a des éléments qui m'ont plu. Par exemple, le fait que le roman soit découpé en deux parties, la première étant racontée par Ernest et la seconde par Axel. C'est assez intéressant pour mieux comprendre les personnages. Malheureusement, les sentiments des protagonistes n'ont pas été assez développés à mon goût, ce qui ne m'a pas permise de m'attacher à eux.

Aussi, pour reprendre un point positif : l'histoire ne se prédit pas.
Quand on parle des histoires d'amour, on peut s'attendre au schéma classique : ils se rencontrent, ils s'aiment, il y a un problème mais ils se retrouvent. Et même si techniquement, l'histoire peut se rapprocher de ce schéma, c'est tout simplement hors du commun. Ici, on part dans une sorte de chasse à l'homme avec crime, mensonge, trahison...Bref, personnellement, je ne m'attendais pas à la suite et je ne l'aurai jamais imaginé.
Et je trouve que c'est un point très très positif : j'aime les auteurs qui sont capables de surprendre en sortant des sentiers battus sans pour autant nous présenter une histoire farfelue.

Si la première partie m'a un peu laissé perplexe, la deuxième m'a plu davantage. Elle est plus surprenante, elle permet de mieux cerner des aspects de l'histoire et de mieux comprendre Axel qu'on pouvait voir comme une femme fatale manipulatrice dans la première partie. C'est, comme je le disais précédemment, cette dualité de point de vue qui nous permet de comprendre davantage l'histoire en elle même.

Pour moi, cette histoire a un bon potentiel. Je trouve qu'elle possède un truc vraiment différent et c'est une lecture qui divague mais je crois que la magie n'a juste pas fonctionné avec moi. Une question de feeling sûrement! Après tout, c'est un livre qui se lit facilement, les personnages vivent une aventure intéressante et il y a matière à passer un bon moment.

Je remercie une nouvelle fois l'auteur pour m'avoir donné l'opportunité de lire son livre et de m'avoir fait confiance. 

Si vous souhaitez le retrouver, vous pouvez l'acheter ici : sur amazon.

 

Publié le 1 septembre 2017