Livres

Les petits yeux étoilés de Bruno Madelaine

22 décembre 2018

Hello, hello,
Aujourd’hui, je vous parle d’un nouveau roman : Les petits yeux étoiles de Bruno Madelaine.

Résumé

Notre société de consommation aime étiqueter, tracer et catégoriser tous ses produits. Si vous voulez y trouver votre place, il vous faudra entrer sagement dans une des cases qu’elle vous aura réservée. Inutile d’essayer d’en changer en cours de route, la colle utilisée est bien trop forte.

Moi Simon Renaud, jeune handicapé de 18 ans, n’ai pas pu échapper à cette règle dès ma naissance :

” 3.720 kg, Origine France, Viande génétiquement modifiée, AOC Syndrome de Williams & Beuren, élevé en Institut medico-educatif et nourri pendant 18 ans par alimentation entérale hypercalorique. ”

Or, je compte bien par le récit extraordinaire de mon histoire, faire voler en éclats chacune de vos certitudes. Jamais plus vous ne verrez le handicap de la même manière. Il se pourrait bien d’ailleurs que celui-ci vous offre l’extraordinaire opportunité de dépasser vous aussi vos propres difficultés et peut-être même de changer radicalement votre vision de la vie.

Alors certes, je suis un être différent, mais pas exactement comme vous pouvez le penser et surtout bien plus encore que vous ne l’imaginez…

” Vous dites que je suis différent, or moi je pense que vous êtes tous les mêmes ” Simon Renaud

L’auteur

Né à Angers (Maine et Loire) le 29 mars 1978, Bruno Madelaine a publié son premier roman, « La vie d’après » aux Éditions du Net, à l’âge de 37 ans. Grâce à un style simple, emprunt d’humour parfois noir, il est capable d’aborder des sujets graves avec légèreté. Il accorde une attention particulière à ses personnages tantôt truculents, souvent attachants. La spiritualité Bouddhiste, qu’il étudie et pratique depuis près de 20 ans, constitue le fil conducteur de son existence et transparaît dans ses écrits. Ainsi il affectionne tout particulièrement l’exploration des thèmes comme l’Amour, l’amitié, la compassion, la réincarnation, la mort, la vieillesse, la différence, le handicap. . .

Mon avis

Dans ce roman, vous retrouverez l’histoire de Simon, un garçon qui est atteint du syndrome de Williams Beuren et qui est nourri par alimentation entérale hypercalorique. C’est à dire qu’il est nourri avec un tube qui va directement devant son ventre, basiquement. Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin pour vous dire à quel point l’histoire de ce petit est touchante.

Il va écrire sa vie sur des carnets, parler de sa famille, de son handicap mais aussi de toutes ces choses de la vie comme l’amitié, l’amour et plus encore. Il va rencontrer Juliette, une amie, une épaule sur qui se reposer et il va lui proposer de lui lire ses carnets. Petit à petit, Juliette va apprendre à le connaître et à connaître sa maladie.

Simon est un personnage très attachant, il est d’une maturité étonnante et il a une famille vraiment adorable. Ses parents se démènent pour qu’il ait une vie “normale”, son frère aussi cherche tous les moyens qui pourraient aider son petit frère et il va finir par trouver. Et on est touché par cette famille et par tout ce qui va leur arriver. Par exemple, ils vont lancer une campagne de récolte de fonds pour financer un programme visant à refaire manger Simon et tout le va s’y mettre, que ce soit les proches, les commerçants, les médias. Cette solidarité nous émeut et nous donne envie de croire à un monde meilleur pour ce petit Simon.

L’histoire étant basé de faits réels, cela nous donne matière à réfléchir, je ne connaissais pas du tout ce syndrôme, je n’avais jamais réfléchi aux personnes pour s’alimenter était une phobie. A la lecture de ce roman, on se rend compte qu’il nous mène dans l’inconnu, en dehors des histoires habituelles et le tout, avec brio.

L’écriture de l’auteur est addictive, elle nous touche, nous donne envie d’aider chacun des personnages et elle nous donne tellement. A la fin de notre lecture, on se retrouve quelque peu changé, un peu différent et c’est ça qui est beau.

J’aime croire que ce petit Simon va poursuivre sa vie et continuer d’être heureux car il est un peu un exemple à suivre. Sans se vanter, il surmonte épreuve après épreuve nous montrant que tout est possible.

Je remercie Bruno Madelaine pour sa confiance et pour m’avoir donné l’opportunité de lire son roman.

Vous pouvez le retrouver juste ici.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *