Un peu de moi Mes challenges

Ecrire un roman en un mois, c’est possible !

Hello,
Comme vous le savez en plus d’être blogueuse et entrepreneuse (c’est la classe hein ?), je suis également auteure. Mais pas une auteure hyper productive qui a toujours des idées en tête. Non, je suis une auteure flemmarde. C’est à dire que j’ai publié un premier livre en 2017 et depuis, RAS. La honte, je l’avoue !

Alors j’ai un petit souci, je l’admets. Je suis la reine des débuts qui n’ont jamais de fin. C’est à dire que j’ai une idée, je vais foncer, tartiner des pages et des pages, et un beau jour, sans raison…Je vais arrêter. Et là, vous allez me dire que je vais reprendre cette histoire plus tard…Et non ! Jamais. Je l’abandonne lâchement à son triste sort d’histoire sans fin. Et je recommence ce cercle infernal encore et toujours. En plus de ça, avec ma casquette de blogueuse, j’avais un peu oublié que j’écrivais aussi. Alors en novembre dernier, j’ai essayé de me remotiver sauf que…j’ai tenu 30 pages pour le Nanowrimo et entre les cours, mon job en alternance et toute ma vie à côté, je n’ai pas réussi.

Là je me suis dit, avril, c’est le moi de mon anniversaire. Je VEUX réussir à être productive tous les jours pendant un mois. Et quel mois ! Si certains ont du mal à être productif en confinement, ce n’est absolument pas mon cas. Au contraire, j’ai l’impression d’avoir multiplié ma productivité par trois. Je ne m’arrête jamais…

Alors avec Nano, je me suis dit que c’était l’occasion de tenter d’écrire tous les jours et de vraiment avancer un projet. Du début à la fin ! Si vous ne connaissez pas ce challenge, il faut, en gros, écrire 50 000 mots en un mois, donc l’équivalent d’un roman. Bien sûr, c’est dans la théorie et dans la pratique, chacun se fixe son objectif. Le but étant de pousser les écrivains à écrire tous les jours et de maintenir cela sur la durée. L’essentiel est d’atteindre l’objectif qu’on s’est fixé et non de se décourager au 5éme jour…

Avec une auteure, on s’est fixées d’écrire 1200 mots par jour. On ne voulait pas voir trop grand et surtout, se donner les moyens de réussir. Tu PARLES, en fait on a carburé et on a écrit beaucoup plus de mots tous les jours.

Ma courbe du NanoWrimo

Quelle est la conclusion ?
J’ai écrit 50034 mots ! Je ne pensais pas que ce soit possible et j’ai écrit un roman entier. Bien sûr, certains passages méritent d’être revus et approfondis mais la base est là et j’ai posé le mot “fin”. Je suis plutôt satisfaite du résultat, il faut dire que j’ai beaucoup hésité sur la fin. Entre en faire une horrible ou un “happy end”.

Après, bien sûr, vous pouvez écrire des livres beaucoup plus longs mais 50 000 mots, c’est déjà une belle base ! Ou moins, si votre objectif est plus bas. L’essentiel est de ne pas abandonner.

Du coup, je pense que c’est une aventure que je retenterai mais pas tout de suite, c’est certain !

Et vous, est-ce que vous l’avez tenté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *