Livres

Le sourire des fées de Laure Manel

Hello,
Aujourd’hui je reviens pour vous parler du roman Le sourire des fées de Laure Manel publié chez Michel Lafon ! Merci à eux pour leur confiance ! Je précise que je me suis rendue compte qu’il s’agissait du tome 2… dans les remerciements, donc vraiment, vous pouvez le lire sans avoir lu La mélancolie du kangourou sans problème !

Résumé

” Rose l’a dit à Lou : il faut croire encore au bonheur. Elle a toujours eu le don pour apporter de la joie à partir de presque rien. Un joli paysage, une belle lumière, le parfum d’une pivoine, le goût du chocolat noir attrapé avec la langue sur le fouet à pâtisserie, un bon repas, un fou rire qui tire les larmes, respirer à pleins poumons, danser, jouer… Ce sont ces petites doses de bonheur à pratiquer au quotidien. C’est à cela qu’il faut s’accrocher. “

Jamais il n’y a eu plus d’urgence à aimer

L’autrice

Laure Manel est l’auteur de trois romans contemporains parus en librairie :
– “La délicatesse du homard”(d’abord sorti le 1er novembre 2016 en autoédition) : en mai 2017 aux éditions Michel Lafon, puis en mai 2018 chez Le Livre de Poche.
– “La mélancolie du kangourou” : chez Michel Lafon en mai 2018 (sortie en poche prévue le 24 avril 2019)
– “L’ivresse des libellules” : sortie le 4 avril 2019 en librairie

Ses premiers ouvrages autoédités seront publiés entre octobre 2019 et janvier 2021, chez Michel Lafon et au Livre de poche.

La vie, dans toutes ses composantes, est sa source d’inspiration. Ce qui nous interroge, nous touche, nous malmène et nous fait vibrer est la matière qu’elle aime travailler.

Mon avis

Pfiou… Par où commencer ? Nous suivons l’histoire d’une famille recomposée, en effet Antoine a perdu sa femme, Raphaëlle, lorsqu’elle a mis au monde Lou. Difficile de vivre quand le pire jour de sa vie est aussi le plus beau… Face à cette tragédie, il embauche Rose pour qu’elle s’occupe de Lou, sa fille. C’est difficile pour lui de s’occuper de son bébé au début, en la regardant, il voit sa femme décédée et son bébé lui rappelle tous les jours qu’elle n’est plus là et qu’elle ne reviendra pas. Alors, nous suivons Lou qui grandit et Antoine qui a refait sa vie avec Rose, cette femme qui apporte de la lumière dans sa vie.

La narration de ce livre est intrigante et en même temps très simple. On lit des bribes de vie, les passages les plus importants et les plus marquants de notre trio. C’est simple, c’est fluide, prenant et cela distille les informations nécessaires. Avec quelques chapitres courts, l’histoire avance et cela nous permet de voir cette famille évoluer au grès des pages.

Le sourire des fées est un livre qui m’a profondément touché. D’abord parce que d’une certaine manière, j’avais l’impression de lire ma vie (à quelque différence près évidemment) et ensuite parce que les émotions y sont retranscrites avec brio. L’autrice sait vous prendre par les sentiments, elle est d’ailleurs un peu sadique avec ses lecteurs. Elle nous torture en nous imposant des montagnes russes d’émotions. Il y a quelque chose dans ce livre qui nous permet de s’identifier, même si ce n’est pas des événements qu’on a vécus, les sentiments et les émotions sont les mêmes. C’est universel.

Le sourire des fées est un livre qui m’a fait pleurer, beaucoup. J’avais mal en tournant les pages, mal pour les personnages, mal pour moi, mal tant ça me semblait réel. C’est dur de voir cette famille traverser épreuve après épreuve, toujours avec le sourire, toujours avec courage. En fait, ce livre est une ode à la vie, à l’espoir et à l’amour. Il aborde toutes les composantes de la vie avec délicatesse et réalisme en vous prenant les tripes.

Cette famille m’a vraiment touché. J’ai trouvé la complicité entre Antoine, Rose et Lou magnifique. Et wouah, qu’est-ce qu’on a besoin d’histoire comme celle-ci avec des personnages attachants, complets et qui nous touchent bien au-delà des pages. J’ai aimé la force d’Antoine (le père de Lou), la bienveillance de Rose et la personnalité de Lou. J’ai aimé qu’ils traversent des épreuves, qu’ils aient des moments de doute, de passages à vide, mais qu’ils soient unis de cette façon.

Il y a beaucoup de personnages plaisants à découvrir, mais c’est difficile d’en parler sans vraiment trop spoiler. Sachez juste qu’on aborde des sujets très différents en profondeur, chaque thématique est présentée pour qu’on la vive avec les personnages. Alors on verra le deuil, la maladie, la vieillesse, les conflits familiaux, la dépression, la perte d’un parent, les relations qui disparaissent sans qu’on ne sache vraiment pour quoi, l’importance de la famille et des amis…

Mais même s’il malmène nos émotions, c’est un livre qui se veut positif, qui veut donner une raison de surmonter les épreuves et de continuer à vivre sa vie, quoi qu’il puisse arriver. On nous rappelle que l’avenir a beau être incertain, il ne tient parfois qu’à nous de le rendre meilleur.

Pour moi, ce fut une très belle découverte. Mais attention, préparez vos mouchoirs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *