Livres

Prête-moi ta plume d’Anne-France Rous

Hello,
Aujourd’hui je reviens pour vous parler de Prête-moi ta plume d’Anne-France Rous publié chez Livresque Editions. Merci à eux pour leur confiance !

Résumé

Rien ne pouvait venir bouleverser le quotidien paisible de Justine, jeune libraire lyonnaise plutôt timide, qui à l’approche de la quarantaine, a tout pour être heureuse. Enfin, presque tout. Après avoir croisé la route du séduisant Thomas, elle comprend que sa vie repose sur un édifice bien fragile. Il lui faudra atteindre le point de non-retour, entre déceptions et mensonges, pour comprendre que le bonheur n’est pas toujours là où on le cherche. Parfois, il convient de guérir ses vieilles blessures plutôt que de confier à un autre le soin de nous rendre heureuse.

Mon avis

Prête-moi ta plume est l’histoire de Justine, une libraire qui n’est pas heureuse dans sa vie. Depuis toujours, elle fait tout ce qu’on attend d’elle et n’ose jamais se faire entendre. C’est d’ailleurs comme ça qu’elle se retrouve à élever des enfants qui ne sont pas les siens en étant critiquée constamment par son mari. Ce dernier la considère avec indifférence et ne la regarde que pour lui lancer des piques. Malgré tout ça, elle se sent heureuse. Elle fait un job qu’elle aime, elle éprouve un profond attachement pour les enfants de son mari, alors quand Thomas débarque dans sa vie, comment va-t-elle le gérer ?

Prête-moi ta plume est un roman que j’ai trouvé super chouette et en même temps, il m’a un peu laissé sur ma faim. Vous le savez, je suis un peu tyrannique lorsqu’il s’agit d’infidélité et j’aime quand les personnages se retrouvent à payer les conséquences de leurs actes. Et cela m’a un peu manqué dans ce roman, j’ai l’impression que les personnages agissent comme bon leur semble, le tout sans jamais vraiment en subir les répercussions. Aussi, j’ai pensé que certains passages mériteraient d’être un peu plus approfondis, ils vont légèrement trop vite ou sont sautés et je trouve ça dommage.

En dehors de ça, il y a un réel travail sur la psychologie de Justine. On peut lire ses états d’âme, deviner sa souffrance et voir toute la frustration qu’elle nourrit depuis si longtemps. À force de tout encaisser, elle se retrouve à devenir petit à petit une boule de nerf. Et j’ai apprécié cet aspect du roman. Avec ce personnage, l’histoire nous raconte que le bonheur ne se trouve pas forcément où on le pense, qu’il ne faut pas se fier aux apparences et encore moins se reposer sur ses acquis. S’il y a une leçon à tirer de tout ça, c’est “vivez”. Vivez en faisant vos choix, en suivant votre voix, prenez des décisions qui vous font du bien, parce que personne ne le fera à votre place.

Il y a beaucoup de sujets difficiles abordés dans ce roman, mais j’ai aimé la complicité qui lie Justine à sa tante et à sa patronne. Au fond, cette histoire ne parle pas de romance, mais d’acceptation de soi. De savoir ce qu’on veut et ce qu’on vaut. Justin s’est trop longtemps laissée marcher sur les pieds, elle est loin d’être parfaite, mais elle tente de découvrir qui elle est. Il y a quelque chose d’attachant dans ce personnage, avec ses questionnements, cela permet de mieux la comprendre et de l’apprécier.

Elle a vécu des choses difficiles, s’est cantonnée à ses a priori et à très souffert, et puis, elle réalise.

C’est un roman qui se lit très vite, mais qui raconte l’essentiel. C’est un message puissant et joli à la fois. Une sorte de quête de soi et du bonheur. Une volonté de prouver qu’il n’est jamais trop tard. Et puis, une merveilleuse façon de rappeler qu’on peut décider de changer ici et maintenant.

En conclusion, c’est une lecture très courte, mais passionnante. Une lecture qui parle de la vie, tout simplement. J’ai passé un agréable moment aux côtés de Justin et j’ai aimé que ça ne se termine pas comme on aurait tous pu le croire.

Sur ce, je vous laisse découvrir ce livre juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *