Livres

Kalliopée : le dilemme d’une reine (T3) de Koko Nhan

Hello,
Après avoir lu les deux premiers tomes, je vous retrouve pour vous parler de mon avis sur le dernier. Merci Cherry Publishing pour leur confiance !

Résumé

Bien décidée à protéger son futur enfant des projets du roi de Lapisia, Kalliopée se réfugie à Viridia.Cependant, le retour n’est pas aussi facile qu’elle l’aurait imaginé. L’absence de Karel lui pèse. Alors quand se présente une opportunité qu’elle n’aurait jamais crue possible, montrer ce dont elle est capable à son propre peuple, Kalliopée s’en empare. Peut-être pourra-t-elle oublier sa peine en se concentrant sur ce nouvel objectif.Mais parviendra-t-elle à garder ses convictions secrètes dans l’espoir d’être couronnée ou ne pourra-t-elle s’empêcher de prendre la défense des plus faibles avant d’atteindre le pouvoir ?

Mon avis

Nous retrouvons les aventures de Kalliopée, cette princesse qui aspire à un monde différent avec une égalité femme/homme et de meilleures conditions de vie pour les femmes. Attention, je risque de spoiler un peu les tomes précédents, donc référez-vous à mes chroniques précédentes sur cette saga si vous ne voulez pas en savoir plus. 🙂

Ce tome est à la fois sombre et teinté d’espoir. C’est aussi le tome des grands changements et des grandes révélations, c’est celui qui apporte les réponses à toutes nos questions et c’est la meilleure conclusion qu’il soit. Toujours aussi bien écrit, la plume de l’autrice nous captive et nous promet de nous faire traverser encore une multitude d’émotions.

Dans ce tome, on va nous parler du deuil, mais aussi des combats qu’il reste à mener pour les vivants. On va nous parler des horreurs de la guerre, des cultures entre les différents royaumes et aussi des apparences. Peut-être que la trahison n’est pas là où on le croit, peut-être que ceux qui nous aident ne sont pas honnêtes, peut-être même que ceux qu’on pense nous détester nous aide ?

J’ai aimé l’évolution du personnage de Kalliopée, c’est une princesse qui s’endurcit au fil du temps et qui cherche toujours la meilleure solution pour tout le monde. Mais peut-être que si elle est capable de se donner pour tout le monde, quelqu’un est capable de tout donner pour elle.

Aimer, c’est parfois daigner laisser l’autre partir. Je crois que cette phrase n’a jamais eu autant de sens que dans ce roman. Beaucoup de questionnements sur l’amour, sur ses sentiments, sur ce qu’on est prêt à faire pour l’autre.

En conclusion, c’est une belle conclusion. Durant ces trois tomes, nous avons vu Kalliopée et Karel évoluer, nous les avons aimés, nous avons apprécié leur entourage et on a découvert ces royaumes où les femmes n’ont pas de droit, où le racisme existe et la xénophobie règne. C’est une belle romance, une romance forte en émotions et en rebondissements. Mais c’est plus que ça, c’est aussi un roman qui fait réfléchir sur la condition de la femme et sur celle des “étrangers”, celles de ceux qui sont différents tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *