Livres

Entrez dans la banque, voyez comme on danse – Hélène de Montaigu

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’Entrez dans la banque, voyez comme on danse d’Hélène de Montaigu que je remercie pour sa confiance.

Entrez dans la banque Voyez comme on danse: Roman par [Hélène de Montaigu]

Résumé

Ariane, son diplôme en poche, intègre la Banque du Château. Très flattée d’entrer dans cette institution prestigieuse, elle est surprise de découvrir un envers du décor qu’elle ne soupçonnait pas. Derrière les portes de ce temple de la haute finance, la jeune femme affronte une adversité à laquelle rien ne l’avait préparée. Coups bas, chausse-trappes et embûches en tout genre constituent le quotidien de cet univers impitoyable, où les hommes mènent la danse. Plusieurs fois à terre, Ariane, au fil du temps, avec une force surprenante, apprendra à se relever jusqu’à imposer ses conditions. À la surprise générale.  
Hélène de Montaigu, d’une plume drôle et féroce, offre une plongée saisissante dans le monde de la finance.

Mon avis

Ce roman nous plonge directement dans l’ambiance d’une banque. Enfin… plutôt dans celle du milieu bancaire. Entre jeux de pouvoir, mensonges et manipulations, il est difficile de faire sa place. Et même quand on y parvient, on n’est pas à l’abri que le copinage nous éloigne de nos objectifs. Voici la vie d’Ariane, une jeune femme qui débute sa carrière…

Cette histoire est étonnante. Nous suivons la vie d’Ariane au fil de ses péripéties et de sa carrière, laissant les côtés personnels de côté. Elle va côtoyer différentes personnes, certaines seront là pour la torpiller derrière un sourire hypocrite, d’autres tenteront de l’aider. Mais au-delà d’une histoire de carrière, on voit les jeux de pouvoir. C’est vraiment intéressant de découvrir les tenants et les aboutissants au fur et à mesure.

En fait, même si cela est raconté dans le secteur bancaire, beaucoup de situations sont possibles dans toutes les entreprises avec une hiérarchie. Ce que j’aime beaucoup, c’est la relation entre les personnages. Non pas qu’elles soient particulièrement attachantes, mais on nous présente chaque personnage, sa fonction et ce qu’il fait concrètement à un instant T.

Plus qu’une histoire, on découvre les rouages d’un système dans lequel Ariane va devoir s’affirmer et accepter des compromis pour survivre dans ce milieu hostile. Honnêtement, je trouve ça finement joué de la part de l’autrice, car nous assistons à des scènes injustes sans que les sentiments soient vraiment mis en avant. Cela permet de dénoncer les comportements infantilisants, sexistes et dégradants qu’on peut voir dans un secteur très masculin.

C’est plus un mécanisme de cause-conséquence et on ne tombe pas dans le pathos. Plus dans une sorte de démonstration. Et cela permet de montrer de la manière la plus objective possible le monde du travail peuplé de sexistes et de menteurs. Alors, à travers ces lignes nous découvrons le monde du travail : impitoyable, injuste et agaçant. Pourtant, avec Ariane, nous verrons comment un personnage a su s’imposer petit à petit et faire entendre sa voix.

En bref, la plume d’Hélène de Montaigu est une nouvelle fois directe et nous plonge dans les aventures d’Ariane. Avec un parcours aussi inspirant que déroutant, on ne peut que s’identifier au moins partiellement à Ariane, cette jeune femme déterminée avec de jolies valeurs. En conclusion, si vous aimez les livres sur la société, dénonçant des comportements sans tomber dans le sentimentalisme, ce roman est fait pour vous.

Et puis, quelle joie de voir cette diversité dans l’auto-édition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *