Livres

Juste avant de disparaître de Théo Lemattre

24 mai 2019

Résumé

Chaque nuit, Sÿdan fait cet horrible cauchemar…

Depuis sa greffe de coeur, la jeune écrivaine est à bout. Elle ne trouve pas le sommeil. Tout son être est en constante évolution.
Ces rêves, ces flashs qui lui viennent spontanément en tête…

Sÿdan en est presque certaine, cette greffe de coeur la relie à un meurtre commis dans les années soixante-dix.

Armée de courage, elle décide de mener de front cette enquête qui la conduira aux portes de son existence en retraçant l’incroyable vie de son donneur.

Entre vérités, mensonges et petites trahisons, Sÿdan sera remuée dans ses souvenirs les plus profonds et mise à rude épreuve. Dans cette course contre le faux et ses démons, elle comprend vite que seules deux issues sont possibles : l’ombre ou la lumière.

Mon avis

Juste avant de disparaître raconte deux histoires étroitement liées : celle de Sarah et celle de Sÿdan. Sarah est une petite fille qui grandit dans une famille compliquée et Sÿdan est une écrivaine qui vit la vie de ses personnages. Sÿdan commence à faire des rêves étranges, ces rêves paraissent vrais et ils commencent à l’obséder.

J’ai vraiment apprécié ma lecture même si je dois avouer que ce n’est pas mon livre préféré de Théo. L’histoire est originale et profonde. Elle traite de sujet très important comme les familles d’accueil, l’adoption, la recherche d’identité, la relation de couple sans parler de sentiment, les adolescences difficiles…

Bref, Théo Lemattre nous raconte une histoire riche en émotions couplé à une investigation de la part de Sÿdan. Et puis, j’ai beaucoup apprécié le personnage d’Eric, patient et compréhensif, le mari idéal et le soutien parfait au final.

Je trouve que les transitions entre les deux histoires sont vraiment réussies, les personnages sont attachants et il n’y a finalement que du positif à en tirer. Grâce à l’histoire de Sarah, on peut tirer des leçons de ses erreurs tout en compatissant pour elle. J’ai bien aimé la voir grandir, comprendre les choix qu’elle a effectué, bref je trouve que c’est une jolie réussite.

Fred apporte un réel plus aussi, c’est rare que les SDF occupe une place aussi importante dans un récit et je trouve bien que ça ait été le cas ici. Cela permet de leur détresse mais surtout de leur humanité.

En conclusion, l’histoire raconte un récit fort en émotion avec des personnages attachants et l’auteur souhaite nous faire passer des messages positifs en nous proposant de vivre la vie qu’on choisit.

Merci à lui pour sa confiance, vous pouvez retrouver le livre juste ici.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *