Livres

Et si… L’aboutissement de Larème Debbah

20 juin 2019

Hello, hello,

Aujourd’hui, je reviens pour vous parler de L’aboutissement (jeu de mots ahah) des aventures de Jeanne par Larème Debbah publié en auto édition via Librinova.

Résumé

Le bonheur peut-il être vivant ? Permanent ? Généreux ? J’y ai cru longtemps. Mais un jour, son pire ennemi m’est revenu en pleine face, sans que je m’y attende, comme un boomerang qui a fait le tour de la Terre avant de revenir à son propriétaire. Oui, je ne pensais pas que le plaisir de vivre pouvait s’éclipser, rebrousser chemin, se soustraire à ce qu’il y avait de plus beau dans ma vie et me laisser choir dans les méandres des épreuves, de la malchance, de l’adversité. Encore et toujours… À force de côtoyer la satisfaction d’une existence familiale parfaite, j’en oubliais que de funestes instants pouvaient encore survenir, germer dans ce terreau riche en satisfaction, poindre le bout de leur nez sans crier gare, par un beau matin. Non, je ne m’y attendais vraiment pas. C’est alors que le couperet est tombé, sa lame trop affûtée, comme pour me prévenir que la vie n’est vraiment pas un long fleuve tranquille.

Mon avis

Avant toute chose, je vais spoiler dans cet article donc lisez les premiers romans. Pour vous expliquer brièvement pourquoi vous devez prendre le temps de les lire, je dirai que vous passerez un agréable moment tout en apprenant. Combien sommes nous à connaître la sclérose en plaque ? Je veux dire, au delà du nom ? Grâce à ce livre, j’ai découvert cette maladie, tout doucement, au fil des pages.

En plus d’être instructive, cette saga est addictive. Elle relate les aventures de Jeanne au fil des années, on apprend à la comprendre et à l’écouter. C’est dur d’écrire plusieurs tomes d’un livre sans jamais décevoir ses lecteurs de la suite, tellement le premier tome était bien.

Et là j’avoue que le début, j’ai un peu eu du mal. Je me suis demandée où l’auteure souhaitait nous amener et puis, Jeanne est tombée enceinte, une troisième fois. (Si vous n’avez pas lu ce livre, arrêtez vous de lire ici !! )

Et là, la drame. Elle perd son troisième enfant à la naissance, c’est une blessure qu’elle n’arrive pas à encaisser alors elle fuit Scott, ses enfants, sa famille.

J’ai aimé lire les aventures de Jeanne et j’ai aimé découvrir ce livre. Toujours de façon très romancé, l’auteure va nous parler de la SEP mais aussi de la perte d’un enfant et puis de la dépression.

Au fil des livres, l’auteure a abordé des sujets bien différents et toujours aussi importants. Savoir qu’il y a un peu d’elle dans Jeanne rend l’histoire encore plus émouvante. Dans cette histoire, Jeanne m’a un peu énervé autant qu’elle s’énervait elle même, mais en même temps, cela a permis de retracer ce qu’elle ressentait, de décrire des sentiments juste et humains.

Scott m’a étonné. J’ai encore plus adoré ce personnage qu’auparavant. Jeanne a bien de la chance de l’avoir si vous voulez mon avis, vous ne trouverez pas plus patient et aimant que lui. Les enfants aussi sont attachants, Benoît et David toujours autant et puis, il y a Polain, le nouvel ami de Jeanne.

Polain est attendrissant, il est jeune et généreux. Il est attachant par tout ce qu’il fait et c’est un peu grâce à lui que Jeanne réussit à remonter, un peu, la pente.

Alors comment conclure mon avis sur cette histoire ? Je ne sais pas. Honnêtement, cela me rend triste de me dire que ça y est, c’est terminé. Mais en même temps Jeanne a eu une belle fin, une fin qu’elle méritait. Alors merci à l’auteure pour tous ces moments, pour toutes les choses qu’on apprend, pour les émotions qui naissent en nous. Grace à elle j’ai ris, sourit puis pleuré. Jeanne m’a touché en plein coeur et j’espère qu’elle le fera aussi pour vous.

Vous pouvez retrouver ces aventures ici.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *