Livres

Les coeurs aimants de Anne Plichota et Cendrine Wolf

9 juin 2019

Hello, hello,
Aujourd’hui j’ai le grand plaisir de vous présenter mon premier roman chroniqué pour XO éditions : Les coeurs aimants d’Anne Plichota et Cendrine Wolf.

Résumé

– Tu en as envie, Dana.
– Oui.
– Tu sais que je le sais.
– Oui.
– Alors qu’est-ce qui te retient ?
– Rien. Tout. Toi.

À bientôt vingt ans, Dana se sent toujours aussi perdue. Elle ne supporte pas son corps, son image. Cobalt, lui, est un séducteur qui déborde de confiance. Dans le huis clos du centre médical où ils luttent contre leurs démons – les troubles alimentaires pour elle, le cannabis pour lui –, leurs regards n’auraient jamais dû se croiser.

Et pourtant…

Au fil des jours, un lien inattendu se tisse entre eux. Cobalt va amener Dana à lâcher prise, à accepter d’être désirée. Elle qui supporte à peine de se regarder dans un miroir va peu à peu apprendre à aimer.

Et à s’abandonner…

Deux cœurs aimants.

Jusqu’à ce qu’une autre réalité ne vienne fracturer ce miracle si fragile.

Un magnifique roman sur l’acceptation de soi. Une initiation à la sensualité, aussi tendre que passionnée.

Les auteures

Anne Plichota et Cendrine Wolf écrivent ensemble depuis près de dix ans. Leurs romans et séries ont conquis un large public autour de thèmes qui leur sont chers : l’identité, l’amitié, les relations amoureuses à l’adolescence.

Mon avis

Nous suivons les aventures de Dana, de son père, de Cobalt, de Rose et Candice. Chacun des personnages se croisent dans de tristes circonstances. Colbalt et Candice sont là pour une addiction, parce qu’ils faisaient tout pour se foutre en l’air et leurs parents ont fini par les inscrire dans un centre. Dana, elle, est traumatisée par la mort de sa mère et refuse de manger de grandes quantités et ingurgite seulement les aliments blancs. Simon, le père de Dana, essaie tant bien que mal d’aider sa fille tout en tentant de garder une vie normale. Rose est l’infirmière qui prendra soin de Dana dans le centre et qui s’attachera à elle.

Cette histoire est belle en plus d’être magnifiquement écrite. J’ai adoré chaque passage, chaque mot inscrit sur le papier. J’ai aimé les personnages, leur complexité, leur traitement. Ils évoluent tous, plus ou moins bien mais ils évoluent et s’apportent des choses mutuellement. Ce roman parle de reconstruction, de confiance, de lâcher prise et finalement, il apporte un message d’espoir à qui veut l’entendre.

Nous sommes face à des personnages qui ont connu des grandes difficultés dans la vie comme Dana et Cobalt, qui ont perdu quelqu’un ou des personnages qui ont tout pour réussir sans y parvenir, comme Candice. Aucune peine est minimisée, elles sont toutes comprises et exposées, elles permettent de rendre les personnages vraiment humains et attachants.

J’ai aimé Dana et son évolution, j’ai aimé les relations qu’elle entretenait avec chacun des personnages et tous les détails qui la concernaient. Elle se montre tantôt forte, tantôt faible alors qu’on pourrait croire qu’elle n’est qu’une petite chose fragile. J’ai aimé voir Cobalt, le grand séducteur, finir par accepter qu’il ne peut pas tout contrôler et qu’il ressent réellement des choses, malgré tout ce qu’il peut penser.

J’ai aimé l’atmosphère que renvoie le centre, toute la bienveillance qui s’en dégage. En fait, j’ai vraiment adoré lire ce livre et le découvrir ne cessait d’attiser ma curiosité. J’avais besoin de connaître la fin, de découvrir ce que chacun allait devenir et j’ai été conquise par ce roman.

L’écriture est fluide, prenante et le style des auteurs est fin. On prend beaucoup de plaisir à lire ce livre qui traite des sujets très lourds avec beaucoup de légereté et d’optimiste, et ça fait du bien.

Je ne peux que vous le recommander et je vous laisse le lien juste ici.

Merci aux auteures et à leur maison d’édition pour leur confiance.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *