Livres

Galénor, le livre des portes d’Audrey Verreault

27 octobre 2019

Hello, hello,
Aujourd’hui, je vous présente le livre d’Audrey Verreault : Galénor, le livre des portes. Je remercie l’auteure pour sa confiance !

Résumé

Et si vous étiez liés à quelqu’un… quelque part…

Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths – des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères… la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies – meurtres, maisons incendiées et disparitions s’enchaînent… JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue… Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres…

Amitié, amour, trahisons, surprises et dangers mortels l’attendent, dans un monde où il est parfois difficile de différencier le vrai du faux et où de vieilles craintes et superstitions se sont installées…

Le livre des Portes est le premier tome des aventures de JudyAnn à travers Galénor.

L’auteure

Audrey Verreault habite au Québec, au Canada. Elle travaille à titre de programmeur en informatique.
Ses passe-temps favoris incluent le dessin, la peinture, la lecture et le cinéma. Passionnée par la fantasy et les mondes imaginaires depuis toujours, elle a un jour décidé de se lancer dans l’écriture.

Elle vit dans la ville de Québec avec son conjoint et son petit garçon.

Mon avis

Ce premier tome raconte l’histoire de JudyAnn, une jeune fille qui vit dans une ville éloignée et qui va bientôt avoir 19 ans. Dans ce royaume, à l’âge de nos 19 ans, on découvre si on est un magicien ou non. Et comme vous vous en doutez, elle découvre qu’en effet, elle l’est et qu’en plus elle est une gémini, ce sont des magiciens puissants mais qui sont liés à un frère ou une soeur. Elle va donc regagner la grande cité pour apprendre à développer ses pouvoirs et rencontrer sa soeur, Daphné.

Ce premier tome est surprenant, passionnant et addictif. Au fil des pages, on en apprend un peu plus sur ce monde qui semble parallèle au notre. Audrey Verreault nous peint toute une civilisation avec brio, on s’imagine déambuler dans ce monde et assister à toute l’histoire. J’aime beaucoup sa façon de nous conter les événements et de nous parler de ce que les différents personnages ressentent.

L’intrigue aussi est bien, j’aime bien les binômes Daphné/ JudyAnn et Tom/Kyle, ils sont tous vraiment sympathiques et attachants à leur manière. Les autres personnages sont tout aussi attachants comme Mila, Amélia ou même Vincent le vampire. J’ai aimé le clin d’oeil à notre civilisation appelée “Désenchanté” dans ce roman puisque c’est un monde sans magie et qui décrit la vie sur la planète terre. De plus, j’aime bien les questionnements de JudyAnn, le fait qu’elle se rende compte de ses propres préjugés et qu’elle se retrouve souvent à repousser ses limites et ses convictions.

L’univers magique est vraiment sympa et on prend du plaisir à le découvrir. Finalement, l’histoire est à la fois simple et à la fois complexe, déjà parce que JudyAnn en apprend toujours plus sur elle même, qu’elle fait des rêves qui se révèlent être la réalité, qu’elle se rend compte qu’elle est télépathe et qu’elle manque de faire tout exploser dés qu’elle tente un sort.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai trouvé cette lecture agréable, qui change et qui peut plaire à n’importe quel âge. Cela détend, nous fait rêver d’un autre monde et en plus, on veut savoir la suite ! Une fois le livre commencé, impossible pour moi de le lâcher et devoir attendre le tome 2 est un véritable supplice…

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à cliquer sur ce lien pour découvrir ce roman. Je remercie l’auteure pour sa confiance et vous souhaite une bonne lecture !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *