Livres | Astuces & Conseils

Arrêtez de vous foutre de ma gueule ! #Spécial Auteurs auto-édités

27 février 2020

Bonjour à tous,
Vous savez à quel point je soutiens les auteurs auto-édités et la qualité que je reconnais aux ouvrages écrits par ces auteurs MAIS…il y a un point sur lequel je ne peux pas être indulgente : l’orthographe.

Je comprends très bien que tout le monde ne possède pas une orthographe irréprochable, moi la première je fais des fautes. Mais il y a une grande différence entre une faute toutes les pages voire tous les paragraphes et quelques coquilles dans le livre. Alors je suis désolée, un correcteur est certes un coût mais si ça existe, c’est qu’il y a un réel besoin. C’est bien de le faire relire à votre grand mère, votre frère, votre soeur et vos proches mais si vous n’avez pas quelqu’un de vraiment calé en orthographe, il n’y a aucune honte à passer par un professionnel.

Je peux même dire que ça prouve que vous connaissez vos faiblesses et que vous faites en sorte de les combler pour proposer un ouvrage de qualité à votre lecteur. Parce qu’au delà de la qualité de fond, une orthographe irréprochable reste LA BASE d’un livre.

Rappelez-vous quand même que vous VENDEZ ce livre alors vendre un livre qui n’est pas relu ou où il y a des fautes à toutes les pages, paragraphes, chapitres, c’est se foutre de la gueule de son lecteur. Désolée des mots mais si j’achète un livre qui est truffé de fautes, j’ai envie de criser et en plus, j’ai l’impression que l’auteur me manque de respect. J’ai vraiment l’impression que certains auteurs ne se rendent pas compte de l’importance de cette relecture et correction. Parce que oui, quand on arrive à un moment où il manque des MOTS en plus des fautes, on peut se demander si c’est une véritable blague.

Heureusement, une grande partie des auteurs se professionnalisent et font appel à des correcteurs ou des personnes de leur entourage pour remédier à ce problème. Je serai tentée de dire que c’est normal mais ce n’est visiblement pas admis chez tout le monde, alors je les en remercie.

En tant que blogueuse, je lis énormément de livres et j’ai la chance d’en découvrir beaucoup par l’intermédiaire de services presse. Et parfois, je me dis “heureusement ! ” parce que si j’avais payé pour qu’on me fasse saigner les yeux de cette manière, je pense que j’aurais pété un câble. Parce que je suis déjà à deux doigts d’écrire un message virulent aux auteurs qui ne passent pas par la case correction.

Quand on vend son livre, on doit au moins s’assurer des bases et de la qualité de ce dernier. Je ne parle pas de l’histoire, c’est purement subjectif mais comment vous pouvez vendre un livre avec des millions de fautes ? Comment vous pouvez vendre un livre où il manque des mots ? Vous vous êtes relu ou vous vous foutez juste de la gueule de vos lecteurs ?

Comment pouvez-vous vendre un livre bâclé de la sorte ? Comment pouvez-vous demander de l’argent pour ça ? Vous êtes au courant que c’est à cause de VOUS que l’auto-édition a une si mauvaise image ?
Souvent je lis qu’il faut être plus indulgent parce que c’est un livre auto-édité et je ne suis pas d’accord, si on s’auto-édite, on doit proposer un livre de qualité même s’il n’est pas passé en maison d’édition. ET BEAUCOUP D’AUTEURS ARRIVENT A LE FAIRE, ALORS POURQUOI PAS VOUS ?

Voilà, c’était mon petit coup de gueule, il fallait que ça sorte. Merci à tous les auteurs qui font l’effort de proposer des ouvrages de qualité. Merci à tous les auteurs qui ont conscience de ça. Merci aux auteurs qui sont prêts à investir de leur temps et de l’argent pour palier leurs manques.
Et puis merci à la communauté des auto-édités d’être si géniale.

C’est tout pour moi,
Lou

Comments

comments

Only registered users can comment.

  1. Ouaaaaa ! C’est vrai qu’au bout d’une faute par paragraphe, je sature aussi. Que ce soit AE ou édité, je précise également car même chez les édités y a des surprises. (Rattrape-moi! comporte des fautes par exemple…et on me le reproche alors qu’une correctrice y est passée ! Sans oublier celui’celle qui a relu le BAT)…
    C’est une base mais certains semblent l’oublier… je serais peinée d’apprendre qu’il reste des fautes dans mon tome 1 réédité, sachant que j’ai payé pour ça mais je préfère qu’on me le dise, que je corrige et que je tape sur les doigts des correcteurs !

  2. Hello, en tant qu’auteur, j’apprécierai un message privé m’indiquant que mon livre est plein de fautes… parfois on ne s’en rend pas compte, et l’entendre d’une tierce personne permet d’ouvrir les yeux et de rectifier le tir.
    N’hésite pas à le dire, c’est une aide précieuse 🙂

    1. Coucou
      Oui je comprends tout à fait, c’est d’ailleurs pour ça que je le fais déjà, je dis toujours aux auteurs quand il y a vraiment une pluie de fautes dans leur roman… mais ça n’enlève rien à ma frustration… 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *