Livres

Entre pétales et épines de rose de Lucie Farigoul

12 janvier 2020

Hello, hello,
Aujourd’hui, je vous présente mon avis sur Entre pétales et épines de rose de Lucie Farigoul publié aux éditions Plumes de Marmotte que je remercie pour leur confiance.

Résumé

Maëlle est une jeune fille pétillante de 17 ans qui a tout pour être heureuse : une famille unie, un groupe d’amis formidable, un petit copain attentionné… Mais l’adolescence n’est pas une période facile et tout finit par basculer dans sa vie amicale, amoureuse, familiale… Comment l’adolescente va-t-elle réagir à cela ? Va-t-elle traverser les épreuves avec le sourire, comme elle le faisait auparavant ? Sera-t-elle toujours aussi sûre que la vie est belle ?

L’auteure

Née en 1998, Lucie Farigoul a commencé à écrire vers l’âge de 10 ans et a publié son premier roman en 2017. Future journaliste, elle habite en Normandie mais étudie actuellement à Paris, en Master Information Communication.

Entre pétales et épines de rose, son nouveau roman est à découvrir dans la collection Eclipse.

Mon avis

C’est l’histoire de Maëlle, une lycéenne qui a le cœur sur la main, qui aime rendre les gens heureux et qui fait le bien autour d’elle. Très soudée à sa famille, elle s’occupe énormément de ses frères et de sa petite soeur. Elle fait partie d’une bande d’amis qu’on peut surnommer le club des cinq. Ils se connaissent depuis quelques années et sont inséparables. Elle sort même avec son meilleur ami Romain.

Entre pétales et épines de rose est plus qu’une histoire d’adolescent, elle parle notamment de ce qu’on peut ressentir dans les moments durs, de l’anorexie, des états dépressifs, du refus de l’aide des autres. Ce roman montre comment une personne pétillante peut perdre de son éclat sans que personne ne le voit, sans que personne ne l’aide vraiment alors elle se referme sur elle même, accroche ce sourire de façade et se laisse sombrer. Ce livre veut donc traiter de sujets difficiles avec une douceur infinie pour ne pas nous brusquer.

Avec ses réactions un peu immatures parfois, Maëlle va accumuler les déceptions et les peurs. Petit à petit, sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte, elle va s’éloigner du monde et des autres. Elle va rejeter ceux qui comptent pour elle et qui se font du souci pour celle qu’ils aiment. Cette histoire peut faire écho à certains d’entre nous, peut être pas pour les mêmes raisons, peut être pas avec un élément déclencheur comme celui ci mais cet état peut être vécu par tous et à tout moment de notre vie.

Au final, c’est ça que raconte l’histoire : la vie peut être difficile, peu importe son âge et peu importe ce qu’on doit encaisser. Ce roman se veut être une ode à la vie. Parce que la vie est belle et mérite d’être vécue. J’ai beaucoup aimé les personnages parce qu’ils étaient authentiques, ils n’avaient rien de surhumain et possédaient autant de qualités que de défauts. Florian, le meilleur ami de Maëlle et Romain m’ont d’ailleurs beaucoup touché par leur tentative d’aider Maëlle malgré tout.

C’est étrange parce que ce livre peut s’adresser à des adolescents puisque les protagonistes le sont et agissent avec un brin d’immaturité. Mais c’est aussi destiné aux adultes, car les sujets difficiles peuvent les toucher pour leur rappeler la valeur de la vie et le fait qu’être heureux en vaut la peine.

En bref, c’est une histoire mignonne et très dure à la fois, elle souhaite nous transmettre des messages et reste très surprenante, on ne s’attend pas à certaines choses et c’est agréable d’être surpris. Une très belle leçon de vie en conclusion.

Je remercie l’auteure et sa maison d’édition pour leur confiance. Vous pouvez d’ores et déjà pré-commander le roman juste ici.

Comments

comments

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *