Livres | Interviews

Interview d’Agrumax

15 février 2020

Hello, hello,
Pour continuer de donner la parole aux auteurs, je vous propose de découvrir Agrumax !

Bonjour Agrumax ! Merci pour votre temps. Est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ?

Bonjour Lou, merci à vous ! 
Je m’appelle Agrumax, ou Margaux, pour les intimes. J’ai 21 ans et je veux écrire.

Pourquoi avoir choisi le pseudo Agrumax ? 

J’ai choisi ce pseudo pour plusieurs raisons. La première est que je ne souhaite pas être associée à ma famille et la seconde est que mon nom est beaucoup trop commun pour correspondre à mes écrits. 

Depuis quand écrivez-vous ? Qu’est-ce qui vous a poussé à commencer ?

J’écris depuis que je sais le faire. Avec plus ou moins de régularité mais avec autant d’enthousiasme. 
J’imagine depuis bien avant ! 

Vous écrivez sur Wattpad, pourquoi avoir choisi cette plateforme ? 

J’ai publié sur Wattpad et uniquement sur cette plateforme parce que je voulais avoir des avis, je souhaitais m’améliorer sans me faire lyncher. 
Les gens de cette communauté sont très accueillants et peu exigeants. Je peux progresser à mon rythme. 

Pensez-vous faire éditer vos écrits ? 

Bien sûr ! C’est un but pour moi. Mais j’avoue ne pas trop aimer les patrons, la hiérarchie tout ça… Donc je vais m’auto éditer.
Quand ? Bonne question. Le plus tôt possible mais je veux être fière de mon livre d’abord. 

J’ai l’impression qu’ils traitent de sujets assez difficiles, pourquoi ? 

Sans être parano, je pense qu’entre la créativité et la folie il n’y a qu’un pas.
Tout le monde est vulnérable, tout le monde peut basculer.
Se croire invincible est très dangereux. Ignorer ses faiblesses l’est plus encore : le mal est en nous.
Si le monde était lisse, j’écrirais sur Donald Duck. 

Comment trouvez-vous l’inspiration ? 

L’inspiration est partout : dans l’environnement, dans mon intérieur, dans les chansons, les vêtements, les films etc… 

Est-ce que vos personnages vous ressemblent ? Ou pas du tout ? 

Mes personnages ne ressemblent pas vraiment à qui que ce soit, ils sont comme de nouveaux humains que l’on créerait à partir de séquences ADN.
La similarité avec de vraies personnes se trouve surtout dans des anecdotes ou des actions. 

Est-ce qu’il y a une histoire que vous avez préféré écrire ? Si oui, laquelle ?

Oui, Le journal de Yakiteikh, parce que l’histoire est venue à moi, Yakiteikh m’a raconté quelques parties, j’ai facilement pu me mettre dans sa peau et relier les différentes scènes.

Quel est le livre que vous auriez rêvé d’écrire ? 

Plusieurs me viennent en tête mais aucun ne veut se coucher sur le papier parce que si d’autres l’ont fait et pas moi c’est qu’il y avait une (plusieurs) raison(s). 

Quels genres lisez-vous ? Pourquoi ?

J’essaie de me diversifier parce que si je m’écoutais, je ne lirais que du thriller, du policiers et les livres de mes auteurs préférés.
Mes auteurs préférés ne font d’ailleurs ni de thriller ni de policier.

Quels sont vos livres préférés ?

“Tuer le père” d’Amélie Nothomb, “Un jour sans faim” de Delphine de Vigan et “Le dernier des nôtres” d’Adélaïde de Clermont Tonnerre. 

Quels sont vos projets futurs ?

Terminer mon premier livre, trier les écrits dont je ne suis pas très fière, créer une couverture bonne à mes yeux, m’auto-éditer, continuer d’écrire. 

Un dernier mot à ajouter ? 

Écriture.

Pour découvrir ses écrits, rendez-vous ici.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *