Livres

Quintessence de Roseline Lambert

1 février 2020

Hello, hello,
Aujourd’hui, je vous parle à nouveau d’un roman auto-édité via Stories by Fyctia que je remercie pour leur confiance ! Je vous présente Quintessence de Roseline Lambert.

Résumé

June est âgée de 18 ans à peine lorsqu’elle rencontre Willem, son aîné de 10 ans. Folle amoureuse de lui, elle accepte de l’épouser et de partir vivre loin de ses parents. Mais dans sa nouvelle maison, June se sent seule, et commence à se poser des questions sur les absences trop longues de son mari. Ses doutes sont-ils fondés ou vire-t-elle à la paranoïa ? Qu’est-ce qui la retient près de lui ? Que cache-t-il ?

Leur quintessence les sauvera-t-elle ?

L’auteure

J’écris depuis mes treize ans. Mon premier roman J’arrive dans 5 minutes Mila ! est un thriller. Je découvre ensuite Fyctia. Je participe au concours «Folie[s]» où je finis 20ème sur 214 participants avec Fleurs noires, un thriller policier.
J’ai participé avec Quintessence au concours New Romance «Infiltré(e)», puis avec Lumière originelle au concours en imaginaire.
Vous pouvez également découvrir ma nouvelle Donne-moi des mots pour mes maux. Je participe aujourd’hui avec Les sept joyaux et Ce n’est pas ce que tu crois…

Mon avis

Quintessence est l’histoire d’amour entre June et Willem, ils ont 10 ans d’écart et se rencontrent lorsque June n’a que 17 ans. Pourtant, l’un comme l’autre sont persuadés qu’ils sont fait l’un pour l’autre. Nous suivons leurs aventures entre 2018 l’année de leur rencontre et 2019 aujourd’hui. Il faut dire qu’en un an, il s’est passé beaucoup de choses : ils ont emménagé ensemble, ils se sont mariés, etc…

Pour être honnête, je n’ai pas beaucoup apprécié l’histoire. J’ai trouvé les personnages assez immatures et complètement irréfléchis. Si June est une adolescente qui fait des caprices, Willem devrait être plus réfléchi, penser davantage aux conséquences et non… Il fait des choix tellement idiots qu’on pourrait croire qu’il manipule June sans arrêt… parce que oui, il en fait sa chose. Leur relation a quelque chose de malsain. Même si leurs sentiments sont réels et partagés, Willem passe sa vie à mentir, trahir la confiance et tenter de garder June pour lui. Et June est complètement aveuglée par son amour pour lui, immature, bornée… et j’en passe. Elle ne voit que la vie avec lui, ne pense pas aux autres, devient une mauvaise amie et se comporte mal avec ses parents. Enfin bref, elle m’a agacé. Sans parler du fait qu’elle soit soumise, qu’elle n’ait aucune personnalité, aucun trait de caractère et elle suit Willem comme un toutou. S’il agit mal, elle s’énerve mais le pardonne 2 secondes plus tard.

Je suis frustrée parce que la dualité de Willem : inspecteur de police et en même temps, membre d’une famille mafieuse était très intéressante. Je trouve que cela n’a pas été assez bien exploité et que June ne sert qu’à meubler le décors. Il n’y a que Mél, l’amie de June et les parents de June qui ont trouvé grâce à mes yeux.

C’est dommage parce que l’histoire avait un vrai potentiel et la plume de l’auteure est très agréable à lire. L’auteure nous raconte l’histoire d’une façon douce et poétique. Il y a beaucoup de finesse dans l’écriture. Mais les personnages n’ont pas su trouvé grâce à mes yeux…

Mais si vous voulez découvrir cette histoire, vous pouvez la trouver juste ici.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *