Livres

Polain de Larème Debbah

26 mars 2020

Hello,
Aujourd’hui je reviens pour vous parler du dernier livre de Larème Debbah que je remercie pour sa confiance. J’ai eu la chance de recevoir tous ses romans qui sont tous merveilleux et bien écrits, vous pouvez aller les acheter les yeux fermés.

Résumé

Le quotidien de Polain s’effondre lorsqu’un deuil vient bouleverser sa vie. Du haut de ses 10 ans, il va être confronté à des réalités trop rudes, à des coïncidences et des hasards hors norme, à des visions inattendues, à des secrets inconnus de tous. 

Polain est un roman qui va vous embarquer dans un florilège d’émotions…

Mon avis

Ce roman raconte l’histoire de Polain, un enfant de 10 ans qui perd sa mère. Entre Anita sa voisine, Alain son père et Alice sa tante, il va essayer de conserver un équilibre de vie et de traverser cette épreuve. Son père, un bourreau de travail, va devoir trouver un compromis pour s’occuper de son fils et de son cabinet, ce dernier étant avocat.

Comme chacun des romans de Larème Debbah, on retrouve des personnages humains qui nous font part de leurs espoirs comme de leurs faiblesses. J’ai vraiment adoré le personnage de Polain, il est si jeune et si mature à la fois. Il ne comprend pas tout mais il sait quand même ce qu’il faut faire. Ce petit homme va séduire tous nos protagonistes et les lier entre eux. Son père, Alain, m’a vraiment touché. Il est partagé entre ses ambitions personnelles et sa famille, quand sa femme était encore là, il arrivait à gérer. Et d’un coup, il perd l’amour de sa vie et se retrouve contraint de tout gérer. J’ai trouvé l’évolution de ce personnage très intéressante, très humaine et douce. Comme son fils, il est courageux et il arrive à rester présent pour sa famille, même quand il pense toucher le fond.

Alice, la tante de Polain, va devenir un personnage important. De base, elle n’apprécie pas vraiment les enfants mais elle va surmonter ses propres préjugés pour aider Alain, son frère. Comme lui, elle se plonge dans le travail au détriment de sa vie privée. Mais ça lui convient et petit à petit, elle va se rapprocher de sa famille.

Un personnage dont on est obligé de parler est Anita, la voisine de ce petit monde. Elle s’occupe énormément de Polain et sera une véritable grand mère de substitution pour lui. Chaleureuse, droite et compatissante, elle va être d’un véritable soutien pour Alain. C’est d’ailleurs très beau de voir cette nouvelle famille se composer, toutes ces personnes qui se réussissent pour Polain pour faire face à la perte d’Anna.

Il y a aussi Isabelle, Charlotte & Hubert les grands parents, Rosa & Roberto, eux aussi ont une place dans la vie de Palain et apporteront ce petit quelque chose en plus.

Je ne peux pas me contenter des personnages, il faut que je vous dise à quel point ce livre est prenant mais aussi émouvant. Émouvant parce qu’on est confronté à des sujets durs comme les accidents de voiture, les cancers, le deuil…et l’espoir. Malgré toutes les péripéties, malgré le sort qui s’acharne sur cette famille, ils tiennent bon. J’ai trouvé la façon dont est traité “l’au delà” très poétique, très douce et réconfortante quelque part.

Ce roman aborde doucement des sujets douloureux, compliqués et qui font mal. Mais toujours avec réalisme, toujours avec délicatesse et avec l’idée que ça ira mieux demain. Autre chose qu’il faut notifier, la construction de l’histoire est juste merveilleuse. Même s’il y a des événements qu’on voit venir, ils sont merveilleusement amenés et d’autres nous surprennent.

En bref, on passe un très bon moment avec Polain. Je ressens vraiment une réelle admiration pour ce personnage fictif mais quelque part, j’ai l’impression qu’il peut faire écho à beaucoup de gens. Je suis certaine de ne pas être la seule à pouvoir me voir en lui et à trouver une certaine quiétude dans ce récit.

Alors merci un millions de fois à Larème Debbah pour sa confiance mais aussi pour avoir mis des mots sur les peines, les doutes, les forces, les sentiments que beaucoup ressentent et ressentiront. Cela fait du bien de se sentir compris, rien qu’une fois, au détour d’une page.

Vous pouvez retrouver ce livre juste ici.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *