Livres

Campus Baby – Lex Martin

Hello,
Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler de Campus Baby de Lex Martin publié dans la Collection &H que je remercie pour leur confiance.

Résumé

Love the Baby, Hate the Dad…

Qu’est-ce qui est pire qu’être complètement ignorée par Rider Kingston, le quarterback le plus populaire et le plus dragueur de l’université, après avoir passé une nuit avec lui ? Réponse : vivre en face de son immeuble et voir défiler ses conquêtes.  Enfin, ça, c’est ce que je pensais jusqu’au jour où quelqu’un a abandonné son bébé devant la porte de la fraternité avec un petit mot expliquant que le père était l’un des sportifs résidents. Le problème ? Personne ne sait lequel de ces crétins est l’heureux élu.  En temps normal, je ne me serais pas souciée de leurs problèmes de paternité mais, étant donné que mon frère vit avec eux, il y a une chance pour que ce petit bébé soit ma nièce et il est hors de question que je la laisse entre les mains de ces stupides joueurs de football.  Ils ont besoin de mon aide, même s’ils ne le savent pas encore. Et une fois que nous aurons résolu le problème et trouvé le père de l’enfant, je m’en irai. D’ici là, il va juste falloir que j’ignore les regards brûlants que Rider ne cesse de me lancer à chaque fois que je viens m’occuper du bébé. 

L’autrice

Ancienne professeure d’anglais et journaliste indépendante, Lex Martin vit au Texas, à San Antonio, avec son mari et ses jumelles. Autrice de romances contemporaines, ses histoires mêlent amour et sensualité, haine et attraction. Elle fait partie des auteurs bestsellers du USA Today grâce à plusieurs de ses romans, dont The Varsity Dad Dilemma (Campus Baby).

Mon avis

Campus Baby est l’histoire de Gabby, une jeune fille qui n’a pas eu une vie facile et qui est amoureuse de Rider, un sportif de haut niveau à l’université et lui aussi, a une vie compliquée. S’ils ont connu un rapprochement il y a quelques années, Gabby fait tout pour garder ses distances alors que Rider aimerait retrouver son amie. Mais difficile de garder ses distances quand on habite en face l’un de l’autre et que son propre frère est le colocataire du sportif.

J’ai bien aimé cette lecture, j’ai trouvé les sujets abordés très touchants et importants. Entre les parents décédés, le père alcoolique, le placement en famille d’accueil… Nous abordons dans ce roman un certain nombre de thématiques importantes et je trouve ça très chouette. J’ai beaucoup aimé aussi le pitch de départ où un bébé est déposé à la colocation des sportifs, mais on ne sait pas qui est le père. Mais ce que j’ai vraiment adoré : c’est la relation entre les personnages. Par exemple, Sienna et Gabby sont vraiment touchantes ensemble. Ou encore les sportifs qui vont se révéler être de super tontons. Parce que oui, tout le groupe va s’occuper de l’enfant et ça donne lieu à des scènes très mignonnes.

Mais je n’ai pas été conquise à 100 % par cette lecture. J’ai vu plusieurs très grosses incohérences, parfois à moins de 5 pages d’intervalle et je trouve qu’il manque parfois de phrases de liaison. Après c’est une traduction, donc les romans ne sont pas écrits comme en français, mais par moment, c’était peut-être un peu trop flagrant. On aurait dit qu’on allait trop vite, qu’on passait du coq à l’âne et du coup, on n’a pas vraiment le temps de s’imprégner d’une situation.

Mais globalement, cela reste une bonne lecture. J’ai passé un bon moment avec Gabby et son altruisme à toute épreuve. Vraiment, vous voulez une Gabby dans votre vie. Haha ! Et comme je le disais, ce que j’ai préféré c’est ce groupe de potes qui devient une vraie famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 + = 62