Billets d'humeur Un peu de moi Mes challenges

Mes challenges d’avril

En cette période un peu compliquée, j’ai décidé de me challenger. De nature productive, je me suis dit que c’était l’opportunité de me lancer des défis personnels !

1/ Le NanoWrimo

Vous le connaissez peut être ou peut être pas, il s’agit d’un challenge qui consiste à écrire 50 000 mots en un mois. Bien sûr, pour y parvenir, il faut écrire un maximum de mots tous les jours. Pour ma part, j’ai juste décidé d’écrire 1200 mots par jour. C’est déjà beaucoup pour quelqu’un qui a tendance à commencer des manuscrits sans jamais les terminer. En plus, je passe plusieurs mois sans rien écrire du tout alors là, je dois tenir la distance sur la durée. Pas facile ! Pour l’instant, je suis plutôt satisfaite car j’ai toujours écrit entre 1300 et 1800 mots depuis le début. Peut être que pour le prochain, j’arriverai à me fixer l’objectif des 50 000 mots, qui sait ?

2/ Lire un livre par jour

Une amie et blogueuse (coucou Sophie) a décidé de lire un livre par jour. C’était un peu ce que j’ai toujours fait, voire lire plusieurs livres par jour mais depuis le début du confinement, j’ai décidé de vraiment en lire un par jour. Avant c’était le cas, mais parfois, je ne lisais pas pendant un ou deux jours puis je lisais 2 livres en une journée. Bref, pour faire diminuer ma montagne de services presse et pour étudier les livres reçus pour ma librairie en ligne, il fallait que je mette les bouchées doubles.

Après je vous avoue qu’après un mois avec cette cadence (surtout que je béta lis beaucoup beaucoup), je me suis dit qu’il fallait aussi que j’intègre des lectures persos. Mais pour l’instant, j’arrive à m’y tenir et je prends toujours du plaisir à lire en alternant les genres et les thématiques.
Pas sûre que je continue le mois prochain par contre !

3/ Lancer ma librairie en ligne !

Certains le savent, d’autres l’ignorent, mais j’ai pour projet d’ouvrir une librairie en ligne 100% auto-édité. Après les contraintes légales, le confinement est arrivé. J’ai dû prendre des décisions, faire face aux événements récents et j’avoue que ça met beaucoup de pression. Parce que monter une entreprise, plus ou moins seule (je dis plus ou moins car j’ai des copines qui m’aident à étudier les livres mais le reste, je m’en occupe toute seule) c’est un véritable challenge. J’ai tellement peur de faire mal les choses, de ne pas réussir à satisfaire les auteurs et les clients…Bref, je me suis mis un gros coup de fouet et j’ai repris tout cela en main. Aujourd’hui je travaille sur le site, les contrats vont bientôt partir et j’ai vraiment la chance d’être soutenue par mon entourage et par les auteurs !
Mais il me reste un montagne de livres à étudier, souhaitez moi bonne chance !

D’ailleurs, si vous voulez soutenir la librairie en regardant des pubs, n’hésitez pas à cliquer ici.

Et elle devrait ouvrir à la fin du mois/début mai, un article dessus, ça vous intéresse ?

4/ Les béta-lectures

Si j’avais déjà été béta-lectrice pour plusieurs auteurs de manière ponctuelle, je me suis lancée dans un véritable marathon de béta-lecture. Pour tout vous dire, je béta au moins 5 auteurs différents en même temps depuis quelques mois. J’enchaîne les histoires, les annotations et les commentaires. En plus de souligner les points forts/faibles, les incohérences, parler des personnages, du développement, etc…je me donne pour mission d’annoter phrase par phrase, mot par mot si nécessaire. En bref, une sorte d’entre deux entre une béta-lecture “simple” et un “travail éditorial”. Certains le savent, je rêve d’être éditrice…du coup, je suis contente d’aider les auteurs en gagnant en expérience. Je pense même me former au métier de correcteur relecteur pour me perfectionner au niveau grammaire/orthographe etc.

5/ Et un peu de community management…

Certains le savent déjà, mais j’ai la chance d’épauler une petite structure dans le monde de la littérature, plus précisément, des séries littéraires. Je suis super contente de pouvoir les aider et l’équipe est vraiment top. Parfois, j’ai l’impression d’être dingue à force d’enchaîner autant de projets à la fois et en même temps, c’est tellement gratifiant et valorisant. En plus, participer à des projets vraiment chouette, ça fait toujours plaisir de se dire qu’on a apporté sa petite pierre à l’édifice.

Beaucoup de défis pour ce mois d’anniversaire…Et oui, je vais avoir 24 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *