Livres

Le prince de Sarmate de Théo Lemattre

Hello,
Aujourd’hui, je me permets de revenir vers vous pour vous présenter la dernière sortie de Théo Lemattre : Le prince de Sarmate.
Merci à lui de me faire confiance depuis tout ce temps !

Résumé

Ïa est une princesse scythe, une guerrière aussi déterminée qu’infatigable, au coeur d’un royaume en pleine déchéance. 

Dans le but de nouer une alliance qui pourrait redonner espoir à son peuple dans la guerre qu’il mène, elle est envoyée par son père, le roi, pour rencontrer le peuple Sarmate. 

Son représentant, le prince Azes, est aussi égocentrique que têtu. Leur premier entretien ne dure que très peu de temps et pourtant, à son terme, ils sont sûrs d’une chose : ils se détestent. 

Le problème, c’est que les rois des deux nations ne l’entendent pas de cette oreille. Bien décidés à nouer une alliance, ils ont déjà tout arrangé pour un mariage entre leurs enfants. Ïa et Azes vont devoir se partager le commandement d’une armée dans le but de défaire leurs ennemis. Pas simple, quand leurs caractères sont aussi explosifs… 

Entre humiliations, sensualité et affrontements sanglants, parviendront-ils à mettre leurs fiertés de côté et à s’unir pour sauver leurs royaumes de la menace qui les guette ?

Mon avis

Le prince de Sarmate est un livre très différent, il raconte les aventures de Ïa, une princesse qui a tout d’une guerrière. Cheffe de guerre aux multiples victoires, le mariage est de loin la pire idée qu’elle pourrait envisager. Pourtant, elle va se retrouver contrainte à devoir épouser un prince prétentieux pour nouer une alliance.

Dans ce roman, j’ai adoré plusieurs choses. D’abord, le caractère des personnages. Le prince comme la princesse possède un caractère hautain pleinement assumé. Ils sont bornés, impulsifs et aiment défier les autres. Ils se pensent supérieurs en tous points et ne manquent pas de le faire savoir. Mais à côté de ça, ils sont loyaux et peuvent faire n’importe quoi pour ceux qu’ils aiment.

Aussi, j’ai adoré le roman pour son petit côté féministe. La princesse Ïa est souvent défiée par les hommes, ils cherchent à la soumettre et prouver leur supériorité. Parce que c’est une femme, ils ne la pensent pas capable de les égaliser. Elle est celle à abattre, celle à évincer, comme si elle n’était bonne qu’à marier. Mais elle n’hésite pas une seconde à prouver sa valeur et à démontrer ses aptitudes. J’ai vraiment aimé ce côté chez elle.

Par sa position, elle se permet des choses comme des hommes de sa position feraient. Par exemple, elle possède des esclaves sexuelles et s’en sert comme des mouchoirs, si vous voyez l’idée. C’est assez étonnant de voir ce comportement chez une femme de pouvoir, surtout dans un livre, et je trouve ça bien d’inverser les rôles un peu.

Les personnages secondaires sont aussi très intéressants, tant au niveau du développement que par ce qu’ils apportent aux personnages principaux. Entre rivalité ou loyauté, on peut voir des protagonistes vraiment différents se battre pour leurs idéaux.

Aussi, c’est un roman très différent. Mêlant références historiques, émotions et aventures, c’est le cocktail parfait pour vous plonger dans une histoire addictive. L’écriture est vraiment prenante, on ne peut pas s’arrêter de lire une fois qu’on a commencé. On va de surprise en surprise, de combat en combat, d’attente en attente. J’ai vraiment trouvé ce roman très bien construit et très bien raconté.

En bref, une très belle découverte que vous pouvez retrouver juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *