Livres

Nocturne de sang de Michel Pelini

Hello,
Aujourd’hui je vous partage mon avis sur Nocturne de sang de Michel Pelini publié chez Crin de chimère. Je remercie la maison d’édition pour sa confiance et c’est d’ailleurs le premier livre que j’ai la chance de lire d’eux.

Résumé

Enfant, Jessica Janin a connu l’horreur. Enlevée et séquestrée par Léon Schwartz, un pédophile de la pire espèce, elle a sauvé sa vie de justesse.

Lorsque vingt-quatre ans plus tard, elle apprend la mort du criminel en prison, la jeune femme pense qu’elle pourra enfin tourner la page du traumatisme qui la hante toujours.

Mais Schwartz, qui a passé un pacte avec le Diable, revient d’entre les morts sous la forme d’un vampire, bien décidé à se venger de celle qui lui a échappé.

Jessica a déjà vaincu le criminel une fois, en sera-t-elle capable à nouveau ? Pour l’affronter, elle pourra compter sur l’aide de deux chasseurs de vampires, Mathieu Leroux et son frère, Maxime, autiste doué de pouvoirs médiumniques. Schwartz, quant à lui, a plusieurs alliés parmi les démons, notamment l’un des plus puissants vampires du monde, qui a un vieux compte à régler avec Maxime.

L’auteur

Né en 1981 dans le sud de la France, Michel Pelini devient très jeune un lecteur vorace de bandes dessinées et de littératures de genre. Il commence à écrire à l’âge de trente ans. Ses premières nouvelles sont publiées dans différents magazines et journaux — Lanfeust MagBrins d’ÉternitéSiné mensuel. Son roman Séréna a remporté un Watty award 2019 dans la catégorie science-fiction.

Mon avis

Nocturne de sang est une histoire vraiment, mais vraiment pas comme les autres. Nous suivons les aventures de plusieurs personnages dont les membres de la famille Leroux, mais surtout l’histoire de Jessica Janin qui fut la victime d’un kidnapping et de multiples agressions sexuelles lorsqu’elle n’était qu’une enfant. Elle est d’ailleurs connue parce que c’est la seule victime du pédophile Léon Swartz à avoir survécu.

Nocturne de sang est un roman fort en émotion, riche en suspense et qui se lit d’une traite. À peine commencé, je suis restée scotchée à ma liseuse pour connaître le fin mot de l’histoire. C’est fou, car le roman est très réaliste grâce aux différents sujets qu’il traite comme les violences sexuelles, la pédophilie, la célébrité, les religions et les différentes croyances. Et puis en parallèle, il y a tout le côté imaginaire avec les vampires. J’ai adoré l’équilibre entre les deux univers et c’est vraiment plaisant à découvrir.

Je trouve d’ailleurs ce travail d’équilibre finement bien mené, par moment, on oublierait presque qu’il y a des vampires dans l’histoire. Et un instant plus tard, nous sommes spectateurs de faits horribles. D’ailleurs, il faut avoir le cœur bien accroché pour dévorer ce livre. Mais je vous rassure, étant une âme sensible moi-même, j’avais quelques appréhensions et puis, je me suis laissée porter par le roman. Résultat ? Je l’ai vraiment adoré. Et pourtant, je ne suis pas une grande amatrice de vampires, pour ne pas dire que je n’en lis pas du tout. Mais il y avait ce petit quelque chose dans le résumé qui a titillé ma curiosité et heureusement. C’est une lecture que je ne suis pas prête d’oublier.

Tout est vraiment bien dosé dans ce roman, autant les moments sombres que les moments d’espoir. On ne sait vraiment pas où l’auteur va nous mener, mais on veut quand même y aller. La présence de la musique dans le livre est d’ailleurs apaisante et permet d’offrir des instants de répit. Il ne faut pas sous-estimer son pouvoir et son côté “thérapeutique” si je peux me permettre.

De plus, le roman nous propulse à différentes périodes pour mieux nous présenter chacun des personnages. On y apprend leur passé, leurs faiblesses et les événements qui ont fait d’eux qui ils sont aujourd’hui. J’ai vraiment aimé les liens entre les différents personnages, pourtant au début, on nous présente plusieurs personnes à des périodes différentes qui ne semblent avoir aucun point commun. Et au fil de notre lecture, on comprend. L’auteur nous distille des éléments et des indices sur la suite des événements sans que l’on s’en rende compte. C’est comme si chaque page nous donner une pièce d’un puzzle et c’est vraiment bien joué.

J’ai adoré la force mentale de Jessica, autant petite qu’adulte, elle a de la ressource et tente toujours de garder son sang froid. J’ai vraiment apprécié la manière dont ce personnage est traité. Malgré son passé, elle ne se laisse pas abattre et même réfléchit toujours à la meilleure façon d’agir. Elle sait prendre du recul, se remettre en question et tente de faire aux mieux les choses pour sa fille. Aussi, j’ai aimé la façon dont est traité son traumatisme, rappelant que ce genre de violence se rappelle à nous tout au long de notre vie. Contrairement à ce que nombreuses romances tentent de nous faire croire avec des traumatismes qui disparaissent à la vue d’un beau brun ténébreux et orgueilleux. (Je m’égare non ?)

Avec les différents points de vue, on découvre aussi la façon de penser de Léon, le monstre et pédophile de l’histoire. C’est assez troublant de découvrir sa vie, ses pensées et sa manière d’agir, mais je trouve ça très intéressant de voir son point de vue. Souvent, le point de vue des “méchants” est rapidement traité, alors que dans ce livre, il est vraiment développé et travaillé.

Je pense que c’est ce que j’ai préféré dans ce livre, la façon dont chaque personne est vraiment écrit et développé. Bien sûr, je pourrais vous parler de Mathieu et de Maxime, mais je préfère vous laisser découvrir leur histoire.

Je terminerai avec le style de l’auteur. Je l’ai trouvé très prenant. Comme je vous ai déjà dit plusieurs fois, le livre est très bien équilibré et il est vraiment addictif. On ressent vraiment quelque chose en le lisant, parfois de la peur, parfois de l’espoir. La façon dont est raconté tout cela nous pousse à imaginer des scénarios différents, certains plus heureux que d’autres. Et tout semble possible.

En bref, ce fut un vrai coup de cœur pour moi. J’ai adoré ce roman et je ne peux que vous le recommander si vous n’avez pas peur d’un peu de sang et des scènes difficiles.

Si vous voulez tenter l’aventure et découvrir la vie de Jessica, c’est par ici.

1 commentaire

  1. J’aime beaucoup ta chronique très détaillée ! Elle donne envie de le lire… Du coup, j’ai hâte de le recevoir ! ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *