Livres

Les tribulations d’Esther Parmentier : Cadavre haché – vampire fâché de Maëlle Desard

Hello,
Aujourd’hui je reviens pour vous parler d’un roman publié chez Rageot : Les tribulations d’Esther Parmentier de Maëlle Desard. Je remercie Babelio et Rageot pour leur confiance !

Résumé

Esther Parmentier, 19 ans, a quitté sa Bretagne natale pour un stage à Strasbourg dans une société informatique quand elle est repérée par l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car Esther est une sorcière. A peine remise de cette découverte, et des tests visant à déterminer ses capacités, Esther apprend qu’elle n’a pas plus de pouvoirs qu’une allumette mouillée. Sa note sur l’échelle des pouvoirs est historiquement basse  : 2 sur 82. Mais Esther est dotée d’un caractère de cochon, de solides capacités de déduction et est capable de résister aux pouvoirs de séduction des Créatures.
Malgré son faible score, l’Agence décide donc de l’embaucher comme stagiaire.
Seul bémol à cette nouvelle vie trépidante au sein d’une Agence où Esther côtoie un loup-garou alpha, une sorcière surpuissante, un djinn séducteur, une goule affamée, un fantôme accro aux jeux de rôle, elle va devoir faire équipe avec l’agent Loan, désagréable mais néanmoins très séduisant vampire, qui la considère de haut. Il va pourtant bien falloir qu’ils collaborent, car l’affaire du Ghost Challenge affole l’Agence  : des adolescents disparaissent régulièrement et sont transformés en vampires. Un mouvement séparatiste au sein des Créatures serait à l’origine de ces mutations…

L’autrice

Trentenaire et mauvais caractère sont les mots qui me définissent sans doute le mieux. Vous m’avez peut-être croisée sur les réseaux sociaux où vous aurez sans doute apprécié mon ton caustique (ou pas du tout. Auquel cas : viendez me voir comme on est bien !).

Je suis surtout une passionnée de lecture et de tout ce qui touche à l’imaginaire. Jeux vidéos, BDs, mangas, livres, séries, dessin-animés, films, documentaires, podcast, webséries… Bref. Tout ce qui me permet de m’évader, de rire ou de pleurer, de croire quelques instants à la magie.

Dans la vraie vie du vraie monde, j’ai été designer, j’ai travaillé une trop courte année dans le jeux vidéo dans l’illustration et la 3D, puis j’ai enfilé ma cape de « marketeuse » et suis partie du côté obscur de la Force. Domaine dans lequel j’évolue depuis presque une décennie (le marketing, pas la Force).

L’écriture, c’est pour moi une manière de me reconnecter avec mon besoin de création. J’ai toujours aimé les histoires, les inventer.

Mon avis

Les tribulations d’Esther Parmentier raconte la vie d’Esther, une étudiante qui fait un stage de comptabilité. Rapidement, elle se retrouve entraînée dans une aventure étrange et elle doit mener l’enquêter en collaboration avec un vampire. Le tout, dans le cadre d’un nouveau stage. Intriguant non ?

Pour commencer, parlons de l’écriture. Le style de l’autrice est fluide, rafraîchissante et nous captive dès la première ligne avec ce ton humoristique et punchy. Il n’y a aucune longueur, on ne s’ennuie pas une seule minute. On prend énormément de plaisir à lire dès la première ligne. Il y a aussi des petites émoticônes qui n’ont rien avoir avec ce à quoi on peut s’attendre, non cette fois-ci ça apporte une vraie valeur ajoutée. C’est un vrai plaisir pour les yeux et on a hâte d’en savoir plus sur la vie d’Esther.

Les personnages sont aussi drôles qu’attachants, je pense qu’Esther et sa répartie légendaire permettent d’apporter une certaine légèreté dans l’histoire. J’ai trouvé le personnage d’Esther excellent : elle est drôle, courageuse, motivée et parfois, complètement bornée, râleuse et n’en fait qu’à sa tête. Mais je crois que c’est ce qui fait son charme. C’est un personnage complet que j’ai adoré découvrir.

Son duo avec l’agent Loan est excellent, j’adore leurs petites joutes verbales et les moments où ils s’en voient des piques. C’est très divertissant et ça marche à chaque fois. D’une certaine façon, il y a tous les ingrédients pour faire un bon roman Feel Good, même si on reste dans un Young Adult Fantastique. Alors entre les personnages qui se chamaillent et les situations toutes plus improbables les unes que les autres, on n’a pas une minute à perdre. Et d’ailleurs, on n’en perd pas puisqu’on dévore littéralement le livre.

Ce roman m’a surprise, m’a ému et m’a vraiment étonné. Je n’ai quasiment rien pu prévoir de la suite des événements. Et je n’avais même pas envie de tenter de le faire tant je voulais me laisser porter par l’histoire. Il y a beaucoup de personnages secondaires, chacun apporte son petit plus et ils ont aussi leur moment de gloire. Il y a ce côté enquête policière très appréciable aussi, qui donne du rythme à l’histoire.

Et si vous n’aimez pas les romans fantastiques, ne vous inquiétez pas. Il y a une petite implantation dans le réel (la preuve, Esther ne savait même pas qu’elle était une sorcière et faisait un stage en compta ! ). En plus, on voyage dans des villes françaises que je connais bien pour y avoir vécu. Alors forcément, ça m’a encore plus fait sourire.

Cela ne sert à rien de tergiverser, pour moi, ce roman est un coup de cœur. Il regroupe tout ce que j’attends dans une lecture : de l’humour, des sentiments, des personnages attachants et de la surprise. J’ai adoré la manière dont il a été écrit. Il y a du pep’s, de la répartie, de l’humour et beaucoup de références contemporaines. Si vous aimez les petites anecdotes, ce roman est fait pour vous. Si vous aimez les personnes qui s’insultent cordialement, vous allez adorer. Si vous aimez les romances Young Adult en plus, je me demande pourquoi vous ne l’avez pas encore commandé !

Et après avoir terminé ce roman, je n’ai qu’une envie : découvrir la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *