Livres

Cherche inspiration désespérément de Léane Morton

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de Cherche inspiration désespérément de Léane Morton publié dans la collection Infinity de MxM Bookmark. Merci à la maison d’édition pour sa confiance !

Résumé

Moi, c’est Zoé Martin. Vingt-six ans tout juste, un boulot chiant et une toute nouvelle carrière d’auteur en auto-édition. Mon problème ? Je n’arrive pas à entamer l’écriture de ma seconde œuvre. C’est la page blanche et je finis par m’enfermer chez moi pour regarder des vidéos de chatons sur YouTube plutôt que d’enchainer les mots sur Word. C’est quand je repousse un beau mec le soir de mon anniversaire que mes amies décident d’agir en orchestrant le kidnapping de mon ordinateur. Si je veux espérer revoir un jour mon cher et tendre complice technologique et terminer (Ok ! entamer…) mon nouveau manuscrit, je vais devoir aller au bout de leurs défis.

L’autrice

Léane Morton est une auteure française née en 1984. Grande amatrice de romance depuis son adolescence, débordant d’imagination depuis tout aussi longtemps voire plus, elle pose ses premières lignes au début des années 2000 dans une fanfiction.
Les années passant, elle abandonne livres et écriture pour y revenir en 2013 durant son congé parental. Lecture d’abord, corrections ensuite et enfin elle reprend la plume.
Son premier roman paraît aux éditions Reines-Beaux en mai 2015 et depuis elle jongle entre sa vie familiale, sa vie professionnelle et sa nouvelle vie d’auteure pour tenter d’offrir à ses lecteurs au moins un roman par an.

Mon avis

Comme le titre l’indique si bien, nous suivons les aventures de Zoé, une jeune femme qui vit grâce à un boulot qu’elle déteste et sa véritable passion est l’écriture. Elle a d’ailleurs auto-édité un premier livre qui a rencontré du succès. Maintenant, elle doit en écrire un autre, mais l’inspiration ne vient pas. Heureusement qu’elle peut compter sur ses amies pour l’aider… ou pas.

Je trouve l’idée de ce roman juste génial. Les copines qui volent l’ordinateur et qui challengent Zoé pour qu’elle surmonte ses peurs et préjugés, c’est super. Bien sûr, elles vont parfois un peu trop loin, mais cela ne serait pas drôle sinon. Il faut dire qu’elles sont un peu barrées les copines de Zoé, et en même temps, cela fait tout leur charme. Et puis, j’aime aussi l’idée de parler de l’auto-édition dans un roman édité, je trouve ça assez chouette.

Le seul petit bémol, c’est que sur la fin, je trouve que cela va un peu trop vite et qu’il aurait fallu développer certains passages un peu plus en profondeur. J’aurais aussi voulu en savoir plus sur les copines de Zoé, elles sont plutôt en arrière-plan et je pense qu’on aurait gagné à les connaître davantage.

J’ai trouvé Zoé très attachante. Un brin têtue, elle ne veut pas se laisser faire. J’ai aimé sa façon de voir les choses, de vivre la vie même si elle est un peu trop casanière. À plusieurs reprises, je me suis vue en elle. Je la trouve aussi très posée et très mature. Mais quand elle commence à recevoir les touches de son clavier d’ordinateur, elle est à deux doigts de craquer. L’histoire est rafraîchissante. Teintée d’humour et avec des situations toutes plus absurdes les unes que les autres, on ne s’ennuie pas une seconde. Surtout avec une Zoé ronchonne et des copines complètement folles qui ont imaginé des défis… particuliers pour leur amie.

Xavier alias “miam” rencontré dans un bar est plutôt surprenant. Gentleman et fier de l’être, il est très sympathique et se laisse embarquer dans la folie des amies de Zoé. Il sera le juge qui valide les défis de cette dernière et cela lui permettra de la connaître plus longtemps qu’une soirée. J’ai vraiment apprécié la présence de ce personnage. Joueur, drôle et sympathique, Xavier a tout pour plaire. Il n’a rien des clichés de romance et ça, je dois dire que j’adore !

En bref, dans un roman qui tire vers le feel good, Léane Morton nous offre un roman qui est une ode à l’amitié, une quête de l’amour, mais surtout : la consécration d’une passion. C’est doux, c’est drôle et surprenant à la fois. C’est une lecture parfaite pour l’été qui se lit vite et facilement, sans prise de tête et qui fait du bien.

Pour retrouver le roman, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *