Livres

Et puis un jour on s’en fout et ça fait du bien… de Virginie Sarah-Lou

Hello,
Aujourd’hui je reviens pour vous parler de Et puis un jour on s’en fout et ça fait du bien… de Virginie Sarah-Lou publié chez Ramsay. Merci à l’autrice pour sa confiance !

Résumé

Lorsque Mathilde fait le bilan de ses vingt dernières années, elle ne peut s’empêcher de vider ses poumons dans un long soupir. Elle, la hippie un brin rebelle et globe-trotteuse dans l’âme, ne se voyait pas, deux décennies plus tard, enfermée dans un bureau à répondre aux mails et au téléphone huit heures par jour, accompagnée de Chantal, sa collègue commère en chef. Le destin est parti en sucette quelque part, mais où, quand, comment ?

Heureusement, son blog de voyage participatif est là pour lui maintenir un semblant de rêve à défaut de les vivre, car sa vie sentimentale est également en berne. L’homme idéal, elle y a renoncé depuis longtemps. C’est comme ça, le grand Amour n’existe pas. Mathilde est seule face à elle-même et navigue dans cette existence sans surprise.

C’est sans compter sur ce message intrigant, reçu un beau jour et qui modifiera peut-être – ou pas – la donne de son chemin de vie et celui de ses rêves enfouis.

L’autrice

Outre ma passion pour l’écriture, je suis passionnée de lecture. Mes coups de coeur vont à Robin Hobb (toutes ses sagas sans exception), Bernard Werber, Gilles Legardinier, Franck Thilliez, mais aussi Elena Ferrante, Sophie Jomain, Kate Morton, Lucas Di Fulvio, Virginie Grimaldi et tant d’autres…
Ma motivation première pour l’écriture ? Inventer des histoires toutes différentes les unes des autres. Faire rêver, rire, et s’interroger mes lecteurs… Partager des émotions, de la légèreté, faire pétiller leurs yeux et leurs coeurs… FAIRE DU BIEN !

Mon avis

Et puis un jour on s’en fout et ça fait du bien… raconte l’histoire de Mathilde, une jeune femme qui fait un travail qui lui déplaît avec des collègues qui l’insupportent. Lorsqu’elle était plus jeune, elle rêvait de voyager et à défaut de faire le tour du monde, elle a ouvert un blog voyage où les internautes partagent leurs photos. En bref, elle voyage par procuration. Et puis, un jour, un certain Antoine lui envoie un message lui posant la fameuse question : pourquoi est-ce qu’il n’y a aucune photo postée par Mathilde sur son propre blog voyage ?

En plus d’avoir un titre que j’adore, l’histoire m’a complètement happée. Honnêtement, j’ai vraiment dévoré ce roman. Il est rafraîchissant, drôle, addictif et très humain. Et vous savez à quel point j’aime les histoires où l’humain est mis en avant. Entre une Mathilde qui a abandonné ses rêves et un Antoine mystérieux, ma curiosité a vraiment été titillée. J’ai trouvé que les échanges entre ces deux protagonistes étaient juste excellents. Il y a de l’humour, du pep’s et une bonne dose de bonne humeur.

J’ai aimé Mathilde, cette femme qui n’ose plus croire en ses rêves et qui se résigne à laisser sa vie défiler. Pourtant, elle est encore jeune et elle est vraiment attachante. Mais elle semble s’enfoncer dans une vie qui lui déplaît sans penser qu’elle pourrait en sortir… Heureusement Antoine débarque et lui donne une nouvelle perspective !

Aussi, j’ai aimé la perspicacité des enfants de Mathilde. Je les ai trouvé adorables et vraiment très touchants. Ils ont une façon de se préoccuper du bonheur de leur mère vraiment adorable et je trouve que les moments où ils échangent tous les trois sont précieux.

J’ai vraiment aimé le déroulement du récit. C’est vraiment très bien rythmé et très agréable à lire. On ne s’ennuie pas une seule seconde et cette alternance récit/message est vraiment très plaisante à découvrir. L’autrice a un style doux, léger et prenant. J’ai vraiment été émue par certains moments et j’ai souri à de nombreux instants.

En bref, ce fut un véritable coup de cœur pour moi ! Et cette fin… Mon dieu, elle est si géniale et si frustrante à la fois. C’est vraiment le genre de livres que j’adore et puis… les messages sont si beaux, si humains et si accessibles. On ferme le livre et on a le sourire aux lèvres, comme si on venait d’accomplir quelque chose… Comme si on allait déplacer des montagnes en fait.

Est-ce qu’il faut se fier aux apparences ? Est-ce qu’on ne juge pas les personnes trop vite ? Est-ce qu’il est trop tard pour vivre ses rêves ? Est-ce qu’on ne devrait pas faire les choix en fonction de nous ? Tant de questions qu’on peut se poser… Et puis un jour on s’en fout et ça fait du bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *