Livres

À bout de souffle de Georgia Lyn Hunter

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler du roman À bout de souffle de Georgia Lyn Hunter publié chez Cyplog. Merci à la maison d’édition pour sa confiance.

Résumé

Lorsque le conte de fées auquel on croit s’écroule, il ne reste plus qu’un grand vide…

C’est du moins ce que je pensais, jusqu’à ce que Mister Problème, un superbe spécimen au corps très sexy, au sourire ravageur – promesse d’un plaisir charnel indescriptible –, atterrisse sur le pas de ma porte. Bien que mon corps me trahisse et que je sois irrésistiblement attirée par lui, j’ai beaucoup trop souffert pour oser réessayer. D’ailleurs, Max Meade-Sinclair est le meilleur ami de ma petite sœur, et donc, totalement interdit.

Les manières froides et dédaigneuses d’Ila Logan m’attirent et sont un défi pour moi dès les premières minutes de notre rencontre. Ce que je veux, je l’obtiens généralement. Alors, un petit détail comme l’âge ne va pas m’arrêter ; ni les hommes qui disparaissent dans cette pièce retirée de son appartement. Toutefois, elle se révèle être un adversaire difficile et me fait craquer un peu plus chaque jour.

Cette jeune femme impétueuse est à moi, mais si je veux gagner son cœur, je dois lui révéler qui je suis vraiment et lui montrer que sous ma façade de dragueur bagarreur existe un mec qui irait jusqu’au bout du monde pour la rendre heureuse.

Mais survivre à mon lourd passé risque de détruire le lien fragile qui se développe entre nous…

L’autrice

Georgia Lyn Hunter adore créer des personnages qui vous feront voyager très loin, pour vivre des aventures inoubliables, des rencontres torrides et des histoires d’amour à couper le souffle… Elle a grandi sous le climat chaud de l’Afrique du Sud et vit actuellement au Moyen-Orient.

Lectrice passionnée, elle dévore depuis son plus jeune âge tous les livres qui lui tombent sous la main. Quand elle ne travaille pas sur son prochain roman, elle adore flâner dans les marchés aux puces, acheter des choses qu’elle n’utilisera jamais (parce qu’elles sont trop jolies), voyager, peindre et profiter de sa famille qui la soutient merveilleusement.

Mon avis

À bout de souffle raconte l’histoire de Max, une jeune homme blessé par la passé. Il se sent coupable et s’enfonce dans son malheur jusqu’à rencontrer la route d’Ila. Ila est la sœur de Ray, une amie de Max et elle a souffert d’une déception amoureuse. Alors hors de question pour elle de laisser un nouvel homme rentrer dans sa vie.

Vous l’avez compris, les personnages sont brisés par la vie, d’une façon différente et pourtant, ils s’empêchent de vivre. Ce roman parle énormément de la culpabilité, souvent de façon subtile et non frontale. On nous décrit les sentiments de Max qui se déteste, il s’en veut et se voit comme un poids. En même temps, comment peut-il en être autrement quand même sa famille nourrit cette idée ? J’ai trouvé certaines pensées de Max un peu déplacées, je trouve que c’est un peu un forceur et ça m’a un peu dérangé par moment. Mais il n’empêche qu’il est attachant et que son passé nous touche, d’autant plus qu’il ne se souvient pas de tout. On imagine sans mal la douleur qui peut l’animer.

D’un autre côté, il y a Ila. Ila qui a été blessée d’une manière différente et qui s’en veut tout autant pour d’autre raison. Elle veut vivre de sa passion, mais s’en empêche. Elle se sent responsable elle aussi, elle veut tout faire pour gagner plus d’argent et aider ceux qu’elle aime. Et pour cela, elle va se priver de vivre pleinement pour elle. Par moment, on a envie de la secouer tant elle est bornée, mais cela fait aussi partie de son charme et de sa personnalité.

Sa sœur, Ray, est vraiment solaire. C’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié, même si elle se fait reléguer au second plan. Jack aussi, bien qu’il soit dans une consommation excessive de… tout. Il est un ami loyal sur lequel on peut compter, c’est aussi un frère protecteur et j’ai trouvé ce personnage plutôt chouette. Comme War, qu’on voit très peu au final, mais qui nous marque par ses apparitions.

J’ai trouvé que l’histoire bien écrite et bien rythmée. Même si elle ne sort pas des sentiers battus, elle témoigne de messages importants. Finalement ce livre nous parle de culpabilité, de deuil, de pardon envers soi mais aussi envers les autres. C’est un roman qui veut crier “acceptez-vous, aimez-vous, soyez heureux”.

J’ai bien aimé les rebondissements et les événements passés qu’on apprend au fur et à mesure. Toujours pour dire qu’on ne réagit pas tous de la même façon et que parfois, il n’y a pas de manière de réagir meilleure qu’une autre. En bref, c’est un roman plaisant à lire, une romance plutôt mignonne dans un contexte où les deux personnages sont perdus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *