Livres

Enemy – Together (T) de Sissie Roy

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler du premier tome d’Enemy : Together de Sissie Roy et publié chez Evidence Editions que je remercie pour leur confiance.

Résumé

Les seules choses que Brian Lewis aime dans la vie sont sa caisse, les femmes qu’il collectionne et lui-même.

Intransigeant, trop souvent arrogant, il utilise les gens comme bon lui semble. Cependant, il porte un amour fraternel à Mat, son meilleur ami qui est le seul à toujours avoir été là pour lui.
S’il se fout bien de décevoir parents et amis, il tient mordicus à ne pas trahir Mat. Lorsque ce dernier lui apprend qu’Abby, sa petite sœur, viendra vivre avec eux, Brian n’est pas tout à fait d’accord et il ne se gênera pas pour le faire sentir à la nouvelle venue.
À la demande de son ami, il accepte de garder un œil sur elle, mais ça implique de passer du temps avec elle. Mat ordonne à Brian de ne pas coucher avec sa frangine. À force de se côtoyer et de se connaître, il devient difficile pour les deux nouveaux colocataires de rester loin l’un de l’autre.

Parviendront-ils à respecter l’ordre de Mat ?

Mon avis

Nous suivons les aventures d’Abby qui quitte New York suite à la tromperie de son copain avec… sa meilleure amie. Ayant besoin de changer d’air et de se reconstruire, elle va trouver refuge chez Mat, ce frère qu’elle connait très peu au final. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant qu’il y avait un troisième colocataire…

Ce premier tome pose les bases et nous laisse déjà deviner la romance qui va se jouer sous nos yeux. D’un côté, nous avons Brian cet homme à femmes qui ne s’en cache pas et qui ne veut pas s’attacher et de l’autre, nous avons Abby qui a besoin de se reconstruire. Tous les deux ont des passés difficiles et tentent de s’en sortir du mieux qu’ils peuvent. C’est aussi le cas de Mat, même s’il est plus en retrait.

Ce roman va nous parler des conséquences du passé et aborder des sujets très durs comme le suicide, le viol, un parent alcoolique, le fait d’être dans le besoin… On va aussi voir des rivalités d’adolescents qui vont perdurer avec le temps, créant parfois des situations totalement immatures et incompréhensibles.

La lecture du roman est plutôt plaisante, mais j’ai eu un peu de mal à accrocher avec les personnages principaux qui tentent souvent d’imposer leurs lois et qui se pensent un peu trop souvent supérieurs, même dans leur souffrance. C’est surtout ça qui m’a un peu déplu avec Abby.

Mais si vous aimez les personnages de caractère, entre Abby, Mat et Brian, vous allez être servis. D’ailleurs, je trouve ça beau la complicité que Mat et Brian entretiennent. C’est presque fraternel et je trouve ça chouette d’en savoir un peu plus sur leur relation.

Les personnages secondaires sont vraiment chouettes. J’ai beaucoup aimé Harper, la sœur de Brian et la fiancée de Mat. Elle est très solaire et j’ai aimé son authenticité. Elle fait vraiment tout pour aider Abby et prend très à coeur de l’aider à surmonter sa rupture.

Ce qui m’a aussi beaucoup plu, c’est le fait que le roman nous rappelle inlassablement de ne pas se fier aux apparences et qu’une personne peut avoir vécu l’enfer même si on ne dirait pas. Ou qu’une personne peut avoir de mauvaises intentions même si elle a l’air aussi gentille qu’un agneau.

En conclusion, c’est une lecture plutôt chouette et comme c’est une longue saga, je pense que l’évolution des personnages peut me plaire. En tout cas, j’ai passé un bon moment en suivant les aventures de ces colocataires bornés dotés d’un fort caractère. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *