Livres

Le gang des mamies de Jacinthe Canet

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler du roman Le gang des mamies de Jacinthe Canet. Merci à elle pour sa confiance !

Résumé

Sur un coup de tête, Joséphine décide de tout quitter pour faire le point. Ses pas la conduisent naturellement dans son refuge : chez Malou. Si sa grand-mère l’accueille à bras ouverts, ses colocataires, deux exubérantes vieilles dames au cœur tendre et à la langue bien pendue, ne sont pas en reste. La jeune femme se retrouve entourée d’un cocon aussi rassurant que drôle, poussée dans un challenge simple et complexe à la fois : vivre.
Au fil des saisons, sur les routes des Corbières et accompagnée de son « gang » de mamies, Joséphine redécouvre la joie de vivre dans les détails les plus élémentaires, et s’apercevra même que l’amour est toujours plus près qu’on le pense. Surtout quand on ne le cherche pas…

Mon avis

J’avais adoré les romans précédents de Jacinthe Canet, notamment la duologie Entre l’orage et la mer, alors j’avais hâte de lire un nouveau roman d’elle. Avec Le gang des mamies, on se retrouve à suivre Joséphine, bientôt la trentaine et au bord du burn-out. Elle décide de tout plaquer pour aller vivre chez Malou, sa grand-mère, à la campagne. Et Malou… vit en colocation avec deux autres mamies, cela laisse des perspectives plutôt amusantes.

Comme chaque roman de Jacinthe Canet, j’ai adoré. J’ai adoré parce que c’est une vraie bouffée d’air frais. Il y a des moments touchants, mais aussi et surtout des moments amusants. C’est raconté avec beaucoup d’humour, sur un ton agréable et léger qui nous permet de nous plonger dans cette colocation aussi surprenante qu’amusante. J’ai vraiment pris énormément de plaisir à découvrir ces trois mamies. Chacune possède son petit caractère, son histoire et ses habitudes.

Et le personnage de Joséphine m’a vraiment touché. J’ai appris à l’apprécier. J’ai aimé ce personnage fier, avec une belle répartie et qui ne se démonte pas. Ce personnage indépendant et qui souhaite le rester. Mais aussi, ce personnage qui ferait n’importe quoi pour ceux qu’elle aime. Lire ses doutes, ses sentiments, ses peurs et ses espoirs… au final, on se reconnaît facilement en elle et c’est vraiment plaisant.

Il y a un côté réconfortant avec ce roman, comme un sentiment qui fait du bien. J’ai aimé ce roman doux, prenant et sans superflu. Chaque scène est prévue pour nous faire vivre une nouvelle émotion et nous attendrir. Il y a aussi un fond de romance réaliste. La romance comme l’histoire est écrite avec fraîcheur et sentiments. Je l’ai trouvé parfaite.

Et puis, il y a aussi un aspect : apprécier les bonheurs de la vie. Comme si l’autrice voulait nous pousser à prendre conscience que le plus grand des bonheurs réside dans les petites de la vie quotidienne. C’est notamment ce qu’on constate avec ces mamies qui rient devant leur feuilleton télévisé. J’ai aimé ces mamies comme si elles faisaient partie de ma famille. Elles m’ont fait rire, elles m’ont fait peur et elles ont un caractère tellement attachant.

Comme d’habitude, avec beaucoup de légèreté et d’humour, Jacinthe Canet aborde des sujets plus profonds, plus sombres, mais qui font aussi partie de la vie. Et cela apporte une touche d’espoir autant qu’une bonne dose d’amour au roman.

En bref, c’est le retour aux sources pour Joséphine, mais aussi un retour à la vie. Avec beaucoup de douceur et surtout beaucoup d’humour, Jacinthe Canet nous fait encore une fois passer un agréable moment. Le gang des mamies est un roman qui fait du bien, qui fait sourire et qui nous booste pour retourner dans notre quotidien pour faire de nos rêves une réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *