Livres

Le jeu charnel de Nadège Fillion

Hello,
Aujourd’hui, je reviens pour vous parler du roman Le jeu charnel de Nadège Fillion publié chez Evidence Editions. Merci à la maison d’édition pour sa confiance ! J’avais d’ailleurs déjà eu l’occasion de lire un autre roman de Nadège Fillion, alors je suis ravie de retenter l’expérience.

Résumé

Céleste vient d’emménager dans une petite ville du Vermont après avoir été renvoyée de son école privée. À peine vient-elle d’arriver qu’elle croise trois impitoyables séducteurs, insensibles à tout le mal qu’ils provoquent autour d’eux. Ils contrôlent tout le lycée, même les enseignants, et se fichent éperdument des autres élèves.

Lorsqu’ils se rendent compte qu’elle paraît indifférente à leur charme, ils cherchent à relever un nouveau défi, en décidant de l’introduire dans un jeu de séduction où il n’y aura qu’un vainqueur : celui qui parviendra à la séduire charnellement. Toutefois, Céleste est meilleure joueuse qu’ils ne s’y attendaient et les garçons apprendront à leurs dépens qu’il ne faut jamais crier victoire trop tôt.

Se laisseront-ils prendre à leur propre jeu ?

Mon avis

Nous suivons les aventures de Céleste, une jeune lycéenne qui se fait renvoyer de son lycée. Et c’est comme ça qu’elle atterrit chez son père, qui vit avec ses frères dans une petite ville. Mais quand elle arrive au lycée, les 3 bad boys du lycée ont jeté leur dévolu sur elle et décident de tout faire pour la charmer.

Ce livre est surprenant. Grâce à la personnalité de Céleste, l’autrice souhaite mettre en lumière les comportements problématiques de certains élèves, notamment avec ce problème de “populaires” qui font la pluie et le beau temps dans un établissement. Céleste va se révolter contre le harcèlement scolaire, s’indigner face aux élèves qui vont faire les moutons craignant de s’attirer les foudres des “populaires” et se retrouver face à la différence de traitement entre les filles et les garçons.

Ce qui est présenté comme une romance young adult est en fait un livre qui veut sensibiliser les lecteurs sur les dégâts causés par le harcèlement scolaire et les conséquences de ces humiliations. J’ai vraiment été profondément surprise par ce roman et même si certains personnages m’ont vraiment fait lever les yeux au ciel, je trouve ça bien joué. On peut vraiment voir à quel point l’effet de groupe ou tout simplement la volonté d’être bien vu peut pousser certaines personnes à aller trop loin. Et même si c’est un roman, certaines situations peuvent arriver dans la vie réelle. Tout est poussé à l’excès pour nous montrer le côté “dérangeant” de l’histoire et nous prouver qu’on peut changer, qu’il ne faut pas juste laisser les choses arriver.

J’ai aimé cette Céleste combative, qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense et qui est prête à tout pour montrer qu’elle n’est pas un objet, contrairement à l’image que certains garçons donnent. Je l’ai trouvé très attachante, bien qu’elle conserve le côté naïf et inconscient de l’adolescence. Je l’ai trouvé très vraie et j’ai bien aimé sa relation avec ses frères, surtout avec Justin.

Et puis, il y a des moments plus difficiles qui abordent des sujets plus compliqués et l’autrice nous réserve de nombreuses surprises pour nous surprendre et nous en faire voir de toutes les couleurs. J’ai trouvé ça vraiment bien finement joué, rythmé comme il faut et la romance est bien.

En bref, j’ai trouvé cette romance surprenante autant que touchante, il y a quelques petits clichés et quelques moments vraiment extrêmes, mais c’est aussi pour montrer à quel point certaines situations ne sont pas acceptables, sans pour autant nous le dire frontalement. Pour moi, c’est une très bonne lecture et je suis ravie d’avoir pu découvrir ce roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *