Livres

Royal Sweet d’Ari Augustin

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de Royal Sweet d’Ari Augustin que je remercie pour sa confiance.

Royal Sweet: Épisode #1 (ROYALS) par [Ari Augustin]

Résumé

Recette de cupcakes secrètes à la Sweetie Jonhson
(aussi connue sous le nom de « philtre d’amour »)

INGRÉDIENTS :
1 ½ tasse de bonnes nouvelles
2 immenses sourires
250 ml d’anxiété
2 cuillères à soupe de colère
360 ml de confessions
1 pincée de maladresse
3 cuillères à thé de bizarreries
1 tasse… non, 2, à moins que ce soit 3… mettez-en 10 ! 10 tasses d’amour

PRÉPARATION :
1. Mettez le tout dans un grand bol.
2. Mélangez jusqu’à ce que ce soit homogène.
3. Priez pour que ça donne quelque chose de concret.
4. Ne m’en veuillez pas si ça ne ressemble à rien.
5. Mettez au four pendant 3h.
6. Dégustez !

NOTES :
1. Il se pourrait qu’en cours de route, vous perdiez espoir.
2. Je ne pense pas vous avoir donné la bonne recette…

L’autrice

À la base, l’écriture n’était qu’un essai, un défi, un arrogant « moi aussi, je peux le faire ! ». Puis, c’est devenue une passion (beaucoup moins facile que je l’aurais cru, disons-le) et depuis… impossible d’arrêter d’imaginer des histoires. Tantôt drôles et émouvantes, tantôt glauques et sensuelles !

J’écris des histoires que j’aimerais lire, invente des personnages que j’aimerais être, parle de métiers que j’aimerais explorer… Toujours une idée en tête, je suis toujours devant l’ordinateur ou le nez dans un livre.

Mon avis

Royal Sweet raconte l’histoire de Sweetie, une jeune femme presque trentenaire qui manque de confiance en elle. Si la pâtisserie est une évidence pour elle, elle doute d’elle dès qu’il s’agit de sa personne. En plus d’être maladroite, elle pense que ses formes font d’elle quelqu’un de non désirable. Heureusement, elle peut compter sur son amie Eeve, une jeune femme déjantée et décomplexée. Et puis, il faut dire qu’elles vont avoir l’opportunité de leur vie : faire des pâtisseries pour la reine d’Angleterre… eet le prince, Donovann que Sweetie idolâtre sans le connaître… pour le moment.

Royal Sweet est une histoire toute mignonne qui veut souligner le manque de confiance et le besoin de reconnaissance de certains. C’est aussi la mise en lumière de différents mondes, entre ceux qui ont du mal à s’affirmer et ceux qui ne le peuvent pas. C’est comme un petit bonbon… non, mieux ! Comme un cupcake.

J’ai aimé cette Sweetie timide, blessée et puis, sincère. Cette Sweetie qui tente même quand elle a peur, cette Sweetie qui doute, mais qui essaie. J’ai vraiment trouvé ce personnage attachant. Peut-être parce qu’on s’y identifie facilement ? Avec elle, on aborde des sujets difficiles, complexes et tellement actuels à la fois.

J’ai encore plus aimé Evee, cette jeune femme qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui n’a honte de rien. Toujours là pour pousser Sweetie, c’est un véritable pilier qui m’a beaucoup séduite. Elle est drôle, attachante, entière. Elle profite de la vie pleinement et c’est vraiment agréable de la découvrir, elle et ses gaffes, elle et ses réflexions, elle et ses bizarreries.

Et puis nous avons Donovann, ce prince qui donne l’impression d’être parfait et qui veut tout simplement vivre sa vie comme il l’entend. Malgré la pression, malgré les médias, malgré sa famille… Et puis, même lui va se rendre compte qu’il peut se tromper, même quand il affiche cet air confiant.

En bref, ce premier épisode nous présente une belle brochette de personnages qu’on apprécie dès les premières pages. Ils vont faire naître en nous différents sentiments, toujours en nous faisant vivre un agréable moment. C’est donc une bonne réussite pour moi, une romance douce et un roman qui donne envie d’en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *