Livres

Help! Mon ex est mon boss ! – Héline Allen

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de Help! Mon ex est mon boss ! de Héline Allen publié dans la Collection &H que je remercie pour leur confiance !

Résumé

Daniel, son ex, le nouveau rédacteur en chef du journal ! Meg a bien failli s’évanouir quand elle l’a vu débarquer en salle de réunion devant toute l’équipe. Dix ans qu’ils ne se sont pas vus, et pourtant il n’a pas changé : cette même mâchoire carrée, ces lèvres toujours aussi sensuelles, cette voix chaude… avec en prime une détermination et une assurance qui le rendent encore plus irrésistible qu’avant. Et comme si ça ne suffisait pas, Nathan, ce journaliste charmant à qui elle a pris l’habitude de se confier, semble vouloir plus qu’une amitié entre eux… Alors il est temps que Meg mette les choses au clair, et vite ! Séparer vie professionnelle et vie personnelle a toujours été une de ses priorités, et ce n’est pas près de changer. Ce qui, bien sûr, ne l’empêchera pas de fantasmer à la machine à café…

L’autrice

Héline Allen est deux : deux têtes et quatre mains. Un monstre donc, mais un monstre gentil, qui aime les embruns (de l’Océan et de la Méditerranée, presque à égalité), l’évasion, le théâtre et l’écriture. Et les histoires d’amour, surtout celles qui finissent bien.

Mon avis

Ce roman raconte l’histoire d’une restructuration et d’un rachat d’un journal. On va suivre une équipe de journalisme qui va se battre pour faire perdurer le média et finalement, ce dernier va être racheté par un milliardaire. En plus, il va nommer un nouveau rédacteur en chef qui n’est autre que Dan, l’ex de Meg.

Même si on reste dans la classique relation boss/employée, ce roman ne s’arrête pas à ça. Déjà parce qu’en dehors du début, cela ne suit pas le schéma classique : il y a d’autres enjeux notamment l’avenir du média, d’autres personnages impliqués et une fin très différente de ce qu’on a l’habitude de lire dans ce type de romance

Quelque part, j’ai beaucoup aimé la prise de position de l’autrice pour nous parler du rachat du média et des politiques internes qui en découlent. Il y a tout le côté business qui est mis sur la table, toutes les décisions plus ou moins morales, plus ou moins éthiques qui rentrent en compte. Il y a aussi toutes les discussions entre Dan et Meg qui vont nous présenter les points de vue différents des personnages sur la gestion du média. Bref il y a un petit côté coulisse journalistique qui est très appréciable.

Côte personnage, j’ai bien aimé Meg même si je n’approuve pas du tout tous ses choix. Par contre, j’ai beaucoup apprécié de découvrir son équipe et les différentes facettes de ses collègues. Pour ce qui est de Daniel, je l’ai trouvé très… antipathique sans plus. Mais grâce à lui, on pourra remettre en perspective des événements du passé de Meg et comprendre pourquoi elle a pris certaines décisions. D’ailleurs, elle même va remettre en perspective ce qu’elle a vécu pour pouvoir aller de l’avant. Et ce qu’elle a vécu est loin d’être infime et c’est bien de parler des traumatismes que cela peut engendrer.

Au niveau du style d’écriture, j’ai trouvé le roman peut-être un poil trop narratif et j’aurais aimé avoir plus d’échanges, de dialogues et de confrontations. Cela aurait donné plus de profondeur à ce milieu de la presse. Par contre, j’ai beaucoup aimé les messages plus discrets sur la condition des femmes au travail et les violences sexistes qu’elles peuvent vivre.

En bref, c’est une romance plutôt étonnante qui finalement se base plus sur la situation de l’entreprise et les questionnements intérieurs de Meg plus que des relations amoureuses. En fait, j’ai beaucoup apprécié qu’au delà de la romance, on fasse passer les ambitions professionnelles de notre héroïne avant l’amour. Et ça, c’est vraiment chouette ! J’ai beaucoup aimé le fait qu’on casse les codes et que la fin ne soit pas celle à laquelle on s’attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

56 − = 49