Livres

Et de battre la démesure de Valérie Bel

15 novembre 2018

Hello, hello,
Aujourd’hui je vous présente une nouvelle lecture : Et de battre la démesure de Valérie Bel que je remercie pour sa confiance.

Résumé

Ne plus aimer pour ne plus souffrir ? Est-ce la clé ?

Isis a 25 ans et ne veut plus tomber amoureuse.

Marie, sa voisine, a 75 ans. Toute sa vie, elle a aimé. Elle veut convaincre Isis qu’aimer vaut la peine. Pour cela, elle lui donne 4 carnets. Ses carnets d’amour. 4 tranches de sa vie amoureuse.

Une sorte de passage de flambeau à la veille de son entrée en résidence pour personnes âgées autonomes.

Veuve, Marie tente de se faire une raison : l’amour n’est plus de son âge.
Vraiment ? Et si Cupidon se moquait éperdument de l’âge ?

2 femmes, 2 générations. 4 carnets. Autant de façons d’aimer.

L’auteure

Il est dit de Valérie Bel qu’elle écrit des histoires “melodrôlmantiques”, tant il est vrai que ses romans d’amour recèlent un zeste de drame, une bonne dose de romantisme et une pincée d’humour.

Son premier roman, Angel & Marie, a reçu le Prix du meilleur Roman aux indés Awards 2017, catégorie romance.
Il y est question d’une héroïne prête à défier le Ciel et l’Enfer pour aimer librement.

Récemment les deux tomes d’Angel & Marie ont été réunis en un seul volume intitulé Les cœurs qui s’aiment n’écoutent pas le Ciel.

En septembre 2017 Valérie Bel a publié Nous danserons encore sous la pluie, un roman “rempli d’amour, d’humour”, “un hymne à l’amour”, selon les critiques.

Pour Noël, elle a choisi d’offrir gracieusement une courte comédie à ses lecteurs : Panique sous le sapin.

Mon avis

Nous nous retrouvons à lire les carnets intimes d’une personne âgée à travers les yeux d’une jeune adulte. Marie, la “mamie”, va confier ses carnets à Isis, sa jeune voisine avant de partir en maison de retraite. Dans ces carnets, Marie y conte toutes les fois où elle a aimé et à quel point elle y a aimé. Elle veut faire comprendre à sa voisine qu’aimer en vaut la peine même si cela fait mal, même si ça se termine un jour et à travers les pages de son histoire, on apprend à la connaître.

Et de battre la démesure est une histoire très poétique, d’abord parce qu’on vit les histoires d’amour les unes après les autres avec toujours plus de douceurs, de légèreté et en plus, on a les commentaires de Marie en plus qui nous explicite sa pensée. Au fil des carnets, on découvre les amours de jeunesse, d’adolescence, d’adulte et puis, les histoires qui arrivent plus tard. Et là, on peut voir le talent de Valérie Bel parce que pour chaque histoire, elle adapte le vocabulaire, les sentiments suscités et les agissements des personnages. On voit Marie gagner en maturité, tomber puis se relever encore et encore.

Marie est un personnage attachant, elle semble avoir une vie banale au premier abord mais juste le fait qu’elle la conte change tout. Elle est de ceux qui se font passer après les autres, qui sacrifient leurs rêves et leurs ambitions pour les autres et au final, elle nous donne des leçons de vie avec chacune de ses erreurs pour la simple et bonne raison qu’on aurait pu aussi les faire. Marie nous touche, elle fait des choix parfois discutables mais ne se défile jamais.

J’ai beaucoup aimé passer du temps en compagnie des différents personnages, comme elle le dit si bien, la vie n’est pas faite de blanc ou de noir, mais de gris nuancés et c’est comme ça que sont ses personnages. Ils ont leurs défauts, leurs qualités, leurs faiblesses et le tout bien nuancé pour qu’on puisse s’y identifier.

Et puis l’amour…J’ai apprécié la ténacité de Marie à vouloir faire comprendre à sa jeune voisine qu’il faut aimer même si parfois on a des remords. Marie ne regrette rien tout simplement parce que cela lui a apporté plus de bonheur que de malheur, forcément les fins de relation ne sont pas géniales mais cela ne veut pas dire que la relation ne l’était pas.

Bref, j’ai aimé message que Valérie Bel nous a fait passer et le tout, juste en contant une histoire sans jamais faire intervenir le lecteur. Finalement, cette jeune voisine c’est nous, c’est à nous qu’on nous dit de continuer d’aimer et de toujours aimer quoi qu’il arrive.

Je remercie Valérie Bel pour sa confiance et pour m’avoir donné l’occasion de découvrir son roman que vous pouvez retrouver en cliquant ici. 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *