Livres

Etrangers (T1) de Cara Solak

2 mai 2019

Hello, hello,
Aujourd’hui je reviens pour vous parler d’une nouvelle sortie aux éditions Plumes du Web, il s’agit du tome 1 de Etrangers de Cara Solak

Résumé

La « grande catastrophe » a rendu stérile une bonne partie de la population il y a près de 25 ans. Depuis, des cités ont été créées pour regrouper les féconds, les protéger et assurer l’avenir de l’humanité.
Lilas vit à Valéria, la cité qui rassemble les procréateurs de l’ancienne Europe. Si elle a un appartement, un travail à l’hôpital et au ministère de la procréation, sa vie ne ressemble en rien à celle du reste du monde.
Répression – accouplement millimétré dans le but d’enfanter – surveillance. Voici la vie à Valéria.

Et si la sécurité trouvée ne valait pas l’absence de liberté ?
Et si cet étranger venu de l’extérieur faisait basculer toutes ses convictions ?
Sexe, amour, trahison… Et si tout n’était qu’illusion ?

L’auteure

Maman dynamique, Cara Solak vit la vie à 100 à l’heure. Passionnée de lecture depuis toujours, elle a commencé à écrire durant son adolescence, avant de s’y consacrer pleinement une vingtaine d’années plus tard. Elle aime les personnages compliqués, ambigus, et les retournements de situation. Étrangers est sa seconde romance dystopique, après Déviants parue en 2017.

Mon avis

Que dire de ce roman ? Bon…Dans les grandes lignes, c’est l’histoire de Lilas qui rencontre Adrien. Il faut savoir que Lilas vit dans une ville qui s’apparente à une dictature où les sentiments et les émotions n’ont pas leur place. Adrien est un rebelle, petit à petit il va essayer de convaincre Lilas de fuir avec lui pour renverser Valéria, la ville où Lilas vit.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, il m’a rappelé les romans que je lisais en étant adolescente avec pour thème la rebellion. Et ce livre est assez fort car il arrive à traiter ce sujet de façon unique et authentique. La dictature qu’on y lit paraît réelle, tout semble vrai et on a l’impression que Lilas doit vraiment fuir. Déjà parce qu’il y a des pratiques horribles mais surtout parce qu’on y croit.

Et l’auteure a cette facilité de nous amener là où elle le souhaite puisqu’en fin de compte, la fin surprend. Je ne sais pas encore si je trouve que c’est une idée de génie ou au contraire, si je déteste cette fin. Mais on ne peut pas lui enlever qu’elle est imprévisible et qu’elle nous prépare pour le tome 2.

Je tiens également à féliciter l’auteure qui traite de sujets durs avec une certaine douceur emplie d’une pointe d’humour pour ne pas choquer le lecteur tout en l’amener à réfléchir sur des sujets sociétaux.

J’ignore si c’est le premier romand e Cara Solak mais pour moi, c’est une jolie réussite. L’écriture est addictive, les personnages attachants, on pleure, on rit et on sourit très souvent. On s’attache à Lilas et son caractère de rebelle caché. Parce qu’au fond, on est tous un peu comme Lilas, on voit les injustices, on veut faire quelque chose mais on attend le signe qui nous fera passer à l’action.

J’ai apprécié le personnage d’Adrien qui est exactement comme il faut. Il n’est pas l’homme des cavernes qu’il aurait pu être mais il est quand même assez autoritaire et sait ce qu’il veut. Sans parler de la douceur de sa soeur, Nora qui apporte un véritable plus dans cette histoire et remplace Juliette de ce point de vue.

Luke, quant à lui, est aussi intéressant comme personnage. Il est mauvais, c’est sûr et pourtant il est nuancé. Parfois on dirait qu’il comprend ses actes et parfois non, mais dans tous les cas, il joue le rôle du méchant sans vraiment l’être non plus.

J’aurai aimé en savoir plus sur le père de Luke, d’apprendre davantage sur cette fin mais de toute façon, le tome 2 me donnera toutes les réponses que j’espère !

Vous pouvez dés à présent retrouver ce roman en cliquant ici.

Je remercie l’auteure et les éditions Plumes du Web pour leur confiance !

A très vite.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *