Livres

Sois toi même, tous les autres sont déjà pris de David Zaoui

28 août 2019

Hello, hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler du roman Sois toi même, tous les autres sont déjà paris de David Zaoui publié chez les éditions JC Lattès que je remercie pour leur confiance.

Résumé

« As-tu pensé, Alfredo, à ce que sera ta vie si tu ne parviens pas à percer dans cette voie qui est la tienne ? Que deviendras-tu ? Chauffeur routier, vendeur de cartes de visite, slameur ? Que pourrais-tu devenir  ? Tu ne sais rien faire. » 

Dans une HLM de banlieue, vivant sur le même palier que ses parents juifs italiens, Alfredo Scali est un loser au grand cœur qui se rêve artiste. Mais pas n’importe lequel  ! Alfredo peint «  l’inconscient des animaux à travers leurs rêves » : celui des ours bipolaires et des crabes kleptomanes, entre autres…

Entouré d’un père soigneur dans un zoo et d’une mère qui prépare inlassablement des pâtisseries, d’une grand-mère foldingue atteinte d’Alzheimer, d’une touriste italienne aussi ensorcelante qu’inaccessible et d’un conseiller Pôle Emploi spécialisé dans les jobs neurasthéniques, sa vie d’artiste pleine de doutes et d’espoirs paraît sans issue. Tout va changer lorsque Alfredo va hériter… de Schmidt, le singe chargé d’assister sa grand-mère. Ce capucin malicieux, dressé pour aider les personnes dépendantes, va bouleverser la vie du héros, ainsi que sa peinture…

De Pantin à Montmartre, d’une friterie belge tenue par un drôle de rabbin aux plages paradisiaques de Saint-Domingue, ce roman tendre et déjanté vous entraînera sur les traces d’un artiste prêt à surmonter tous les obstacles pour atteindre son idéal.

L’auteur

Il a travaillé comme réalisateur et producteur dans le cinéma pendant plusieurs années, notamment aux États-Unis. Il a suivi les cours Florent pendant 4 ans où il a découvert la mise en scène.
Lauréat du Festival du premier roman de Chambéry, il se consacre aujourd’hui à l’écriture.

Mon avis

Nous suivons les aventures d’Alfredo, un artiste peintre qui enchaîne les petits boulots dans la vie et qui n’arrive pas à faire connaître ses peintures. Entre ses mails avec son conseil Pole emploi, son père qui travaille au zoo, sa mère qui fait des gâteaux, sa grand mère qui souffre d’Alzheimer, il possède une vie bien mouvement, surtout avec l’arrivée de Schmidt, le singe de sa grand mère qu’elle n’est plus en état de garder.

J’ai bien aimé ma lecture de façon générale, j’ai adoré découvrir le personnage de Schmidt qui est un singe très intelligent et surtout, très amical. Elle apporte une véritable valeur ajoutée à l’histoire, j’ai apprécié la relation qu’Alfredo entretient avec ses parents et sa grand mère. Ses relations avec ses amis sont aussi sympas, elles apportent un peu d’humour et de douceur.

Mais il manque un petit quelque chose pour dire “wouah”, il manque la petite étincelle qui donne la coup de coeur. Cela n’empêche pas que j’ai aimé découvrir et suivre les aventures d’Alfredo, j’ai adoré lire ses mails à son conseiller Pôle emploi, j’ai apprécié sa relation avec Schmidt et de voir ses différentes phases durant son parcours artistique. C’est une histoire sans prétention qui retient toute notre attention.

Les chapitres sont courts, rythment l’histoire, nous permettent de nous donner assez d’informations sans jamais nous ennuyer. C’est un roman qui se lit vite et qu’on prend plaisir à parcourir. En plus, la morale est très jolie, on le sait tous qu’on soit assumer qui on est, qu’on doit vivre les choses qui vibrent en nous mais encore faut-il avoir le courage de le faire.

Je remercie l’auteur et sa maison d’édition pour leur confiance pour m’avoir fait confiance et m’avoir donné l’opportunité de découvrir cette jolie histoire.

N’hésitez pas à découvrir le livre juste ici.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *