Livres

Je ne suis pas une poupée ! d’Elia Write

Hello, hello,
Aujourd’hui je vous partage mon avis sur Je ne suis pas une poupée d’Elia Write que je remercie pour sa confiance. Je m’excuse d’ailleurs pour le retard !

Résumé

Vous n’en avez pas marre vous, de toujours vouloir être la femme, l’épouse, la fille, la collègue parfaite ? Que l’on vous dise ce que vous devez faire, dans tous les domaines de votre vie ? Vous n’avez pas envie de vous sentir libre, de vivre, de voyager, d’être tout simplement vous-même, avec vos qualités et vos défauts ?

Élia est adulte et pourtant elle réagit encore comme une enfant qui craint la punition de ses parents. Elle accepte les imperfections des autres, mais pas les siennes et finit même par excuser l’inexcusable. En effet, derrière une porte fermée, se cache parfois, un dangereux prédateur, que l’on nomme le pervers narcissique. Et il n’a qu’une envie, jouer avec sa poupée.

Description couverture :

Le bonheur, c’est par où ?

Élia a 21 ans et essaye, comme elle peut, de faire de sa vie une aventure qui vaille la peine d’être vécue. Difficile de s’orienter quand on est tombée du nid et que l’on est hypersensible. Elle pensait être sur le bon chemin, avoir trouvé l’amour auprès de Max. Mais la demande en mariage, l’entrée dans la vie active, un baiser passionné et ce goût de liberté va tout remettre en question. Dès lors, elle n’aura qu’une envie, s’échapper de sa cage.Acceptera-t-elle de passer pour la « méchante », la « femme égoïste » ? De renoncer à une image idéale et prendre conscience de sa valeur ?
L’hypersensible est-elle la poupée idéale du pervers narcissique ?
Roman à la fois drôle et mélancolique, mais avant tout, une quête du bonheur…

L’autrice

J’écris sur des thèmes qui me touchent particulièrement comme : l’amour, la quête du bonheur, l’hymne à la vie, le voyage, la nature, le sport, le trail running, le trek, la confiance en soi et la violence psychologique.
Vous retrouverez donc un peu de tout cela dans mes romans.

Mon avis

Je ne suis pas une poupée raconte la vie d’Elia, une vendeuse au rayon décoration. Elle est avec Max depuis 5 ans et plus le temps passe, plus cela devient compliqué. Ce dernier a des réactions excessives qui vont jusqu’à effrayer Elia mais dés qu’elle veut partir, il la culpabilise pour qu’elle revienne.

J’ai beaucoup aimé cette histoire parce qu’elle est sans superflue. Le message est clair : se méfier des pervers narcissiques et plus largement, fuir les relations toxiques. Ce qui est intéressant avec cette histoire, c’est qu’Elia pourrait être n’importe qui, elle est authentique. Parfois elle commet des erreurs, fait des choix douteux mais elle les assume tous et elle est prête à en assumer les conséquences. Face à une famille compliquée, elle doit se débrouiller seule car Max l’a isolé de tous. Elle doute d’elle, manque de confiance et parfois, pense à baisser les bras.

Mais un jour elle craque et décide de s’inscrire à un site de rencontre, même si Max n’est pas violent physiquement, il exerce une pression mentale sur elle et elle ne sait pas comment s’en sortir. En plus de trouver le personnage d’Elia incroyablement humain, je l’ai vraiment trouvé attachant. Elle n’en fait jamais trop, elle est réfléchie et essaie de trouver une solution. Lorsqu’elle rencontre Marius sur l’application de rencontre, elle commence petit à petit à revivre, ce dernier la conseille et tente de la convaincre de vivre sa propre vie.

Avec Max, on nous rappelle certaines techniques de manipulation, on tente de nous prévenir et de nous demander de faire attention. La situation entre Elia et Max est vraiment très bien décrite, on s’en la pression, la culpabilité et le besoin de partir en ayant peur de se faire prendre. Avec Elia, on verra quelqu’un qui a peur, quelqu’un qui ne sait pas comment s’en sortir et surtout, quelqu’un qui excuse l’inexcusable. Marc, le nouveau chef d’Elia va être une bouée de sauvetage, bien qu’il fasse lui aussi des choix assez incompréhensibles mais il représentera l’opportunité de s’en sortir.

En bref, Je ne suis pas une poupée résume tout par son titre. C’est un livre fort en émotions qui cherche à faire passer un message préventif, une lueur d’espoir mais aussi à faire comprendre ce qu’une victime peut vivre. Personne ne voit la réalité et pourtant, elle est bien présente.

Merci à Elia Write pour sa confiance et merci pour avoir partagé ce message avec nous.

Vous pourrez retrouver son livre juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *